Fairchild C-82 Packet

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Fairchild C-82 Packet
{{#if:
Présence habituelle d'un C-82 de Trans World Airlines à l'aéroport Paris-Orly en 1970
Présence habituelle d'un C-82 de Trans World Airlines à l'aéroport Paris-Orly en 1970

Constructeur Drapeau : États-Unis Fairchild
Rôle Avion de transport militaire
Premier vol 1944
Mise en service 1945
Date de retrait 2006
Nombre construits 233
Équipage
3
Motorisation
Moteur Pratt & Whitney R-2800
Nombre 2
Type Moteur à pistons
Puissance unitaire 2 500 ch
Dimensions
Envergure 32,47 m
Longueur 23,50 m
Hauteur 8,03 m
Masses
À vide 12 045 kg

Le Fairchild C-82 Packet était un appareil de transport bipoutre. Un exemplaire du C-82 Packet servit de prototype au C-119 Flying Boxcar.

Historique[modifier | modifier le code]

Le premier exemplaire vola en 1944, après une demande de l'USAAF pour un nouvel avion de transport, permettant des parachutages plus rapides et plus lourd. Fairchild Engine & Airplane Corporation développa donc un appareil bipoutre avec deux portes s'ouvrant vers l'arrière, d'où s'effectuait le chargement ou déchargement.

Une première commande de 100 exemplaires fut signée, mais fin 1945 la commande fut modifiée et 892 exemplaires supplémentaires furent commandés.

Au vu des performances, seuls 233 exemplaires furent construits, l'USAAF le trouvant sous-motorisé, et incapable d'emporter des charges lourdes. Cet appareil ne sera qu'un avion de transition.

Engagement[modifier | modifier le code]

Le C-82 fut brièvement engagé lors de la Seconde Guerre mondiale surtout en tant que remorqueur de planeur. Sa principale mission fut de transporter sans les démonter des véhicules légers lors de la crise du blocus de Berlin.

Développement[modifier | modifier le code]

La solution bipoutre étant intéressante, Fairchild modifia un des exemplaires du C-82 en XC-82B avec de nouveaux moteurs, un design aérodynamique modifié. Les performances du XC-82B dépassant celle du C-82, l'USAAF lui attribua une nouvelle désignation le C-119 Flying Boxcar.

Variantes[modifier | modifier le code]

XC-82
Prototype. Un seul construit.
C-82A Packet
Version de production initiale. 220 construits.
EC-82A
1948, équipé d'un train d'atterrissage sur chenille conçu par Firestone. 13 C-82A prévus pour être convertis, mais un seul terminé.
XC-82B
1947, équipé d'un moteur en étoile Pratt & Whitney R-4360 de 2650 ch, précurseur du C-119. Un seul C-82A converti.
C-82N
1946, Appareils produits par North American Aviation. Seulement 3 exemplaires terminés, avant que la commande de 1000 exemplaires soit annulé.
Steward-Davis Jet-Packet 1600
1956, conversion civile du Fairchild C-82A avec un turboréacteur d'appoint Westinghouse J30-W de 7,1 kN de poussé dans une nacelle au dessus du fuselage. Au moins trois exemplaires convertis.
Steward-Davis Jet-Packet 3200
Conversion du Jet-Packet 1600 avec deux moteurs J30-W au dessus du fuselage. Un seul exemplaire converti en 1957.
Jet-Packet 3400
Jet-Packet avec un seul Westinghouse J34-WE-34 (3,250 lbf (14.5 kN)) ou J-34-WE-36 (3,400 lbf (15 kN)). Au moins quatre convertis en 1962.
Steward-Davis Jet-Packet II
Programme de réduction du poids de la cellule pour améliorer la charge utile et d'amélioration de la puissance des moteurs Pratt & Whitney R-2800CB-16. Appliqué à au moins trois Jet-Packet 1600 ou 3400, dont le C-82A Ontos de TWA.
Steward-Davis Skytruck I
1964, C-82A avec une masse maximale au décollage augmentée, de meilleures performances et un système de dégivrage par air chaud, Un seul converti.
Steward-Davis Skypallet
1965, refonte du C-82A avec un plancher séparé de l'avion pour pour des cargaisons de grande taille et l'installation d'une grue interne. Un seul avion converti.

Opérateurs[modifier | modifier le code]

 Drapeau du Brésil États-Unis du Brésil
 Drapeau du Chili Chili
 Drapeau du Honduras Honduras
 Drapeau du Mexique Mexique
 Drapeau des États-Unis États-Unis

Appareils exposés[modifier | modifier le code]

Brazil
United States

Notes et références[modifier | modifier le code]

voir aussi[modifier | modifier le code]

Développement lié