Learjet 35

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Learjet 36A
Learjet 35
Learjet 35

Rôle Avion d'affaire
Constructeur Drapeau : États-Unis Learjet
Équipage 2 (pilote & copilote)
Statut En service
Premier vol 22 août 1973
Production 1973-1994
Livraisons 738
Dérivé de Learjet 25
Dimensions
Longueur 14,83 m
Envergure 12,04 m
Hauteur 3,73 m
Aire alaire 23,53 m2
Masse et capacité d'emport
Max. à vide 4,15 t
Max. au décollage 8,16 t
Kérosène 4 200 l
Passagers 6
Motorisation
Moteurs 2 turboréacteurs Garrett TFE731-2-2B
Poussée unitaire 16 kN
Performances
Vitesse de croisière maximale 774 km/h
Vitesse maximale 872 km/h
à 7 600 m
Autonomie 5 295 km
Altitude de croisière 13 700 m
Vitesse ascensionnelle 6,7 m/s

Le Learjet 35 est un avion d'affaires turbofan construit par Learjet Aircraft Company aux États-Unis. Le Learjet 35 a connu une évolution en Learjet 36.

Développement[modifier | modifier le code]

Variantes[modifier | modifier le code]

Opérateurs[modifier | modifier le code]

Civils[modifier | modifier le code]

Le Learjet 35 est opéré par des propriétaires privés, des compagnies d'aviation d'affaires et de taxi aérien (en).

Militaires[modifier | modifier le code]

  • Drapeau de la Suisse Suisse
    • Forces aériennes suisses : 2 Learjet 35A en service au sein du Service de transport aérien de la Conféderation (STAC) à partir de 1988. L'appareil immatriculé T-782 a été retiré du service en 1996, le T-781, en 2007.

Accidents et incidents impliquant un Learjet 35[modifier | modifier le code]

  • Le 25 octobre 1999, un Learjet 35 de la compagnie SunJet Aviation s'écrase dans le Dakota du sud. L'avion assurait la liaison entre Orlando et Dallas, mais l'accident a lieu très loin de sa destination d'origine. La raison est tragiquement simple, les 6 personnes à bord sont toutes mortes de hypoxie bien avant l'accident. Le contact a été rapidement perdu par les contrôleurs aériens, l'armée américaine lança alors plusieurs chasseurs F-16 pour intercepter le jet privé. Les chasseurs confirment l'inactivé dans l'appareil. Le Learjet 35 vola en pilote automatique pendant plus de 2 000 km, avant d’être à court de kérosène et de finir sa course dans un champ du Dakota du Sud. A bord, se trouvait le célèbre joueur de golf Payne Stewart. L'accident est raconté dans un épisode de la série documentaire Mayday : Alerte maximum (aussi connue sous le nom Air Crash Investigation).

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Hoyle Flight International 6–12 December 2016, p. 29.
  2. Hoyle Flight International 6–12 December 2016, p. 31.
  3. Hoyle Flight International 8–14 December 2015, p. 35.
  4. Hoyle Flight International 6–12 December 2016, p. 51.
  5. Hoyle Flight International 6–12 December 2016, p. 52.
  6. Hoyle Flight International 6–12 December 2016, p. 35.
  7. Hoyle Flight International 6–12 December 2016, p. 39.
  8. Hoyle Flight International 6–12 December 2016, p. 44.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]