Astérix et Obélix contre César (jeu vidéo)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Astérix et Obélix contre César.

Astérix et Obélix contre César
Éditeur Cryo Interactive
Développeur Tek 5

Date de sortie
Genre Jeu d'action et d'aventure à la troisième personne
Mode de jeu Un joueur
Plate-forme PlayStation et Game Boy Color
Média CD-Rom et Cartouche de jeu vidéo
Langue Version originale française
Version anglaise
Contrôle Clavier d'ordinateur et souris (Version PC),
Manette de jeu (Version PlayStation)

Astérix et Obélix contre César est un jeu d'action et d'aventure pour PlayStation développé par Tek 5 et édité par Cryo Interactive en 1999. Il s'agit d'une adaptation en jeu vidéo du film en prises de vues réelles du même nom réalisé par Claude Zidi et sorti la même année, lui-même adapté de la bande dessinée de Goscinny et Uderzo[1].

Synopsis[modifier | modifier le code]

Jules César est sur le point d'atteindre le sommet de son pouvoir, mais il a besoin d'argent pour payer ses légions. En conséquence, il impose une taxe à la Gaule entière. Mais Astérix, Obélix et les irréductibles Gaulois du petit village d'Armorique ne l'entendent pas de cette oreille.

Principe du jeu[modifier | modifier le code]

Le jeu se compose de sept niveaux consistant en des épreuves d'adresse et de rapidité dans un environnement en 3D temps réel. Des scènes cinématiques, consistant en des extraits du film, introduisent le jeu et forment les transitions entre les niveaux.

Accueil[modifier | modifier le code]

Critiques[modifier | modifier le code]

Le site anglophone de NowGamer donne à cette même version la note de 1/10 en déclarant que « Si pénibles que certains jeux puissent être sur PlayStation, jamais nous n'avions été témoins de quelque chose qui racle les profondeurs de l'incompétence avec une pareille voracité »[2]. En Allemagne, le magazine GameStar donne à la version Windows du jeu la note de 31 sur 100, tandis que PC Player lui donne 19 sur 100[2].

Ventes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Player One n°102 (Novembre 1999) - Page 129.
  2. a et b (en) Critiques du jeu sur MobyGames. Page consultée le 15 juillet 2011.

Liens externes[modifier | modifier le code]