Ahmed Ier

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Ahmed Ier
Illustration.
Le sultan Ahmed Ier.
Titre
14e sultan ottoman

(13 ans et 11 mois)
Chef du gouvernement Yavuz Ali Pacha
Sokolluzade Lala Mehmed Pacha
Boşnak Dervish Mehmed Pacha
Kuyucu Murad Pacha
Damat Nasuh Pacha
Öküz Mehmed Pacha
Damat Halil Pacha
Prédécesseur Mehmed III
Successeur Moustafa Ier
Biographie
Dynastie Dynastie ottomane
Nom de naissance أحمد الأول بن محمد الثالث
Date de naissance
Lieu de naissance Manisa
Date de décès (à 27 ans)
Lieu de décès Constantinople
Nature du décès Typhus
Père Mehmed III
Mère Handan Sultan
Fratrie Selim, Süleyman, Mahmud, Moustafa Ier Red crown.png, Cihangir, Osman, fils inconnu, 4 filles inconnues
Conjoint Mahfiruz Hatun, Kösem
Enfants Osman II, Mehmed, Murad IV, Bayezid, Süleyman (tr), Selim, Hüseyin, Kasım (tr), Ibrahim Ier, Gevherhan (en), Ayşe (en), Fatma, Hanzade (en), Atike
Religion Islam

Signature de Ahmed Ier
Liste des sultans de l'Empire ottoman

Ahmed Ier (né le ) est le 14e sultan ottoman qui régna du au .

Biographie[modifier | modifier le code]

Fils de Mehmed III, Ahmed Ier monta sur le trône le , à 14 ans, et mourut du typhus en 1617, à 27 ans[1]. Il soumit l'Anatolie en proie aux révoltes des Celali et obtint quelques avantages sur l'empereur germanique Rodolphe II, auquel il accorda la paix de Zsitvatorok signée le . En compensation, il mit fin au paiement du tribut que le royaume de Hongrie devait lui verser, pratique jugée humiliante par Rodolphe II[2]. Il s'agit d'un tournant dans les relations diplomatiques entre l'Empire ottoman et l'Occident chrétien. Pour la première fois, l'Empereur négocie sans exiger que l'on devienne son suzerain.

Tout son règne fut occupé à mener la deuxième guerre ottomano-persane, où il combattit sans succès Abbas, le chah des Séfévides. À sa mort en 1617, c'est son petit frère Moustafa Ier qui prend lui succède.

La mosquée bleue fut bâtie sous son règne et porte de ce fait son nom : Sultanahmet.

Vie privée[modifier | modifier le code]

Favorites connues[modifier | modifier le code]

Enfants[modifier | modifier le code]

Avec Mahfiruz :

Avec Kösem :

Autres enfants :

Médias[modifier | modifier le code]

Cinéma[modifier | modifier le code]

Télévision[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « L'histoire des sept sultans », sur Site-LeVif-FR, (consulté le ).
  2. Jean-Michel Sallmann, Nouvelle histoire des relations internationales, t. 1 : Géopolitique du XVIe siècle (1490-1618), Paris, Le Seuil, coll. « Points histoire », (ISBN 978-2-02-037497-2), p. 95.

Sources[modifier | modifier le code]

  • Cet article comprend des extraits du Dictionnaire Bouillet. Il est possible de supprimer cette indication, si le texte reflète le savoir actuel sur ce thème, si les sources sont citées, s'il satisfait aux exigences linguistiques actuelles et s'il ne contient pas de propos qui vont à l'encontre des règles de neutralité de Wikipédia. Les informations données sont peut-être désormais erronées ou incorrectes : vous pouvez partager vos connaissances en améliorant ou en modifiant cet article.

Annexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :