Manisa

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Manisa
Manisa
Vue sur le Mont Sipyle de Manisa
Administration
Pays Drapeau de la Turquie Turquie
Région Région égéenne
Province Manisa
Maire
Mandat
Cengiz Ergün (MHP)
2019-2024
Préfet Celalettin Güvenç (2008)
Indicatif téléphonique international +(90)
Plaque minéralogique 45
Démographie
Population 214 345 hab.
Densité 16 hab./km2
Géographie
Coordonnées 38° 38′ 00″ nord, 27° 25′ 00″ est
Superficie 1 312 000 ha = 13 120 km2
Localisation
Localisation de Manisa
Districts de la province de Manisa
Géolocalisation sur la carte : Turquie
Voir sur la carte administrative de Turquie
City locator 14.svg
Manisa
Géolocalisation sur la carte : Turquie
Voir sur la carte topographique de Turquie
City locator 14.svg
Manisa
Liens
Site de la mairie http://www.manisa.bel.tr
Site de la province http://www.manisa.gov.tr
Sources
« Index Mundi/Turquie »

Manisa est une ville de Turquie, préfecture de la province du même nom. Elle est placée sur le site de l'antique Magnésie du Sipyle.

Histoire[modifier | modifier le code]

À proximité de Magnésie du Sipyle, dans une plaine, au confluent du fleuve Hermos et de la rivière Phrygie, eut lieu durant l'hiver 190-189 av. J.-C. la bataille décisive de la guerre menée par les Romains contre le roi séleucide Antiochos III. Elle fut remportée par le consul Lucius Cornelius Scipion, qui y gagna son surnom d’Asiaticus.

La ville fit partie de l'Empire romain, puis de l'Empire byzantin. Elle devint au XVe siècle partie de l'Empire ottoman.

Corps de garde turc sur la route de Smyrne à Magnésie
Alexandre-Gabriel Decamps
Chantilly, musée Condé

Le peintre orientaliste Alexandre-Gabriel Decamps situe en 1833 son tableau d'un corps de garde turc, sur la route entre Smyrne, aujourd'hui Izmir et Magnésie, aujourd'hui Manisa[1].

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Gare de Manisa
  1. « Corps de garde », sur Base Joconde (consulté le 18 janvier 2021)