Al-Wathiq II

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Al-Wathiq.
image illustrant l’islam image illustrant l’Égypte
Cet article est une ébauche concernant l’islam et l’Égypte.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Abû Hafs `Umar al-Wâthiq bi-llah[1] ou Al-Wâthiq II[2] (? -1386) est un calife abbasside au Caire en 1383 et 1386.

Biographie[modifier | modifier le code]

En 1382, le dernier sultan mamelouk bahrite As-Sâlih Zayn ad-Dîn Hajji est renversé par son tuteur, le mamelouk circassien Barquq qui installe la dynastie des mamelouks burjites.

En 1383, à peine Barquq est-il sur le trône que le calife Al-Mutawakkil Ier est au centre d'un complot visant à le renverser. Al-Mutawakkil Ier est arrêté et mis en jugement. Barquq requiert la peine de mort. Finalement cette sentence est jugée illégale[3]. Barquq contraint Al-Mutawakkil Ier à la démission et met à sa place `Umar al-Wâthiq II fils d'Ibrâhîm al-Wâthiq Ier[4].

`Umar al-Wâthiq décède en 1386, son frère Al-Musta`sim lui succède.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. en arabe : ʾabū ḥafṣ ʿumar al-wāṯiq bi-llāh, أبو حفص عمر الواثق بالله, « celui qui fait confiance à Dieu »
  2. Al-Wâthiq II est le second du nom dans la dynastie des califes abbassides du Caire, mais il est parfois appelé Al-Wâthiq III, le premier du nom est alors le calife abbasside de Bagdad Al-Wâthiq (règne 842-847).
  3. André Clot, op. cit., « Le temps des crises / Barkouk », p. 159
  4. (en) M. W. Daly et Carl F. Petry, The Cambridge History of Egypt : Islamic Egypt, 640-1517, vol. 1, Cambridge University Press, , 672 p. (ISBN 978-0-521-47137-4, lire en ligne), « The regime of Circassian Mamlūks », p. 303

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]