Al-Mustadhi (Abbasside)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Arabic albayancalligraphy.svg Cette page contient des caractères arabes. En cas de problème, consultez Aide:Unicode ou testez votre navigateur.
Page d'aide sur l'homonymie Pour l’article homonyme, voir Al-Mustadhi.
Al-Mustadhi
Turquoise glass stamp of calif Mustadi 1170 1180.jpg
Biographie
Naissance
Décès
Famille
Père
Enfant

Abû Muhammad al-Mustadhî bi-'Amr Allah al-Hasan ben al-Mustanjid[1] surnommé Al-Mustadhî[2] est le fils d’Al-Mustanjid. Né en 1142, il succède à son père comme trente-troisième Calife abbasside de Bagdad en 1170. Il meurt en 1180 et son fils An-Nasir lui succède.

Biographie[modifier | modifier le code]

En 1171, Salâh ad-Dîn (Saladin) abolit le califat chiite Fatimide à la suite du décès du jeune calife Al-Adid. Il fait serment d'allégeance envers Al-Mustadhî. Désormais l’Égypte, la Syrie et l’Irak sont de nouveau sous l’autorité du Calife Abbasside et reviennent au sunnisme.L'historien Ibn al-Jawzi  écrivit que le Calife réduisit les impôts, qui le fit  devenir très populaire auprès de ses sujets, qui ont construit de nombreuses mosquées, des écoles et Ribat (monastère-forteresse).

Beniamino de Tolède, qui voyagea dans les domaines abbassides entre 1160 et 1173, écrivit pendant son voyage:

» ... deux jours de Akbara est de Bagdad, les deux grandes villes de Californie Emir-al-Mumenin à Abassi, Amir al-Mouminine de la famille de leur prophète, est chef de la religion mahométane. Tous les rois mahométans le reconnaisse, et il a la même autorité sur eux que le pape des chrétiens. Le Calife dans le palais de Bagdad est de trois miles dans mesure. Il contient un grand parc rempli de toutes sortes d'arbres, à la fois utiles et décoratifs, et toutes sortes de bêtes, ainsi qu'un étang d'écoulement d'eau au-delà du fleuve Tigre, et chaque fois que le Calife veut avoir du plaisir et de réjouissances, les oiseaux, les animaux et le poisson sont préparés pour lui et ses courtisans, qu'il invite à son palais. Ce grand abbasside est extrêmement gentil aux Juifs, beaucoup de ses officiers sont des gens, il connaît toutes les langues, est très versé dans la loi mosaïque et lit et écrit en hébreu. Gagner de l'argent avec le travail de leurs mains, et produit ensuite des couvertures, qui donne son sceau, et ses officiers les vendre sur le marché ... "

Notes[modifier | modifier le code]

  1. arabe : abū muḥammad al-mustaḍʾi bi-ʾamr allāh al-ḥasan ben al-mustanjid,
    أبو محمد "المستضئ بأمر الله" الحسن بن يوسف المستنجد,
  2. arabe : al-mustaḍʾi bi-ʾamr allāh,
    المستضئ بأمر الله, Celui qui est éclairé par la volonté de Dieu

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Documentation externe[modifier | modifier le code]