Abdülmecid Ier

Le titre de cette page ne peut être modifié.
Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Abdülmecid Ier
Illustration.
Le sultan Abdülmecid Ier
Titre
31e sultan ottoman
95e calife de l’islam

(21 ans, 11 mois et 24 jours)
Prédécesseur Mahmoud II
Successeur Abdülaziz
Biographie
Dynastie Dynastie ottomane
Date de naissance
Lieu de naissance Constantinople (Empire ottoman)
Date de décès (à 38 ans)
Lieu de décès Constantinople (Empire ottoman)
Père Mahmoud II
Mère Bezmiâlem
Conjoint 27 épouses
Enfants 17 enfants dont Mourad V , Abdülhamid II , Mehmed V et Mehmed VI

Signature de Abdülmecid Ier
Liste des souverains ottomans

Abdülmecid Ier (en arabe : عبد المجيد الأول), né le [1] et mort le , est sultan ottoman et calife de l’islam du au .

Biographie[modifier | modifier le code]

Abdülmecid Ier

Abdülmecid Ier (Abdul-Medjid), fils ainé de Mahmoud II, et de la princesse Bezmiâlem Valide Sultan (1807–1853), originellement nommée Suzi, une ancienne esclave circassienne ou géorgienne, reçoit une éducation européenne, ainsi parlant couramment le français, il est le premier sultan à le faire. Il succède à l'âge de seize ans à son père, au moment où Ibrahim Pacha marche sur Istanbul, et ne doit qu'à l'intervention européenne le maintien de l'intégrité de son empire (traités du 15 juillet 1840 et du 13 juillet 1841).

Il poursuit, mais sans violence, les réformes commencées par son père et a la chance de bénéficier du soutien de vizirs progressistes tels que Moustapha Reschid Pacha, Mehmed Emin Ali Pacha et Mehmed Fuad Pacha. Il accorde à tous ses sujets, sans distinction de religion, par le hatti-chérif de Gulhané () et le hatti-houmaioum du , des garanties pour leur vie, leur fortune et leur liberté, et crée le conseil du tanzimat, chargé d'appliquer et d'étendre ces réformes. Tout au long de son règne, il doit lutter contre une forte opposition des classes dirigeantes musulmanes et autorités religieuses qui s'opposent à ses réformes. Celles-ci ne sont que partiellement mises en œuvre, en particulier dans les parties les plus éloignées de l'Empire. Plus d'un complot est formé contre la vie du sultan à cause de cela.

L’empereur Abdülmecid, la reine Victoria et l'empereur Napoléon III

Il fait réprimer de nombreuses insurrections, notamment celle de Bedirxan Beg au Kurdistan (1841-1847) ; il refuse en 1853 de céder au prince Menchikov au sujet de la protection par la Russie des lieux saints et des sujets grecs de l'empire ottoman, et soutient, avec l'appui de l'Angleterre et de Napoléon III, son cousin issu de germain, la Guerre de Crimée contre la Russie, qui se termine par le traité de Paris (1856). Ses tentatives de renforcer sa base dans les Balkans échouent en Bosnie et au Monténégro. La fin de son règne est marquée par des troubles confessionnels au Liban, entraînant l'intervention française en Syrie et le contraignant d'accorder l'autonomie du Liban.

Il est responsable, durant la Grande Famine en Irlande (1845-1852), de l'envoi d'une aide significative de nourriture et d'une somme de 1 000 livres sterling. Il voulait envoyer initialement 10 000 livres sterling mais son offre est refusée par le gouvernement britannique car la reine Victoria avait déjà envoyé la somme de 2 000 livres sterling et il était impossible qu'une force étrangère offre plus que la reine. Reconnaissante envers le sultan, la ville de Drogheda, port d'entrée en Irlande de l'aide reçue, ajoutera à ses armoiries l'emblème de l'empire ottoman[2].

Il restaure la basilique Sainte-Sophie entre 1847 et 1849 et est à l'origine de la construction du palais de Dolmabahçe. Il fonde également le premier théâtre français à Istanbul.

Il meurt de tuberculose en 1861. Son frère Abdülaziz lui succède en 1861.

Famille[modifier | modifier le code]

Abdülmejid possédait l'un des harems les plus nombreux de la dynastie. Il est connu pour être le premier sultan dont le harem n'était pas composé de filles esclaves mais, du fait de l'abolition progressive de l'esclavage dans l'Empire Ottoman, de filles de naissance libre, nobles ou bourgeoises, envoyées au sultan par la volonté des familles. . Il fut également le premier sultan dont le harem prit une structure hiérarchique définitive qui comprenait quatre Kadın, suivis de quatre Ikbal, quatre gödze et un nombre variable de concubines mineures.

Epouses et descendance[modifier | modifier le code]

Abdülmejid I eut au moins 26 épouses, mais seulement deux était ses épouses légitime :

  • Servetseza Kadin (1823 - 24 septembre 1878). BaşKadin (Première épouse), né Princesse Temruko. Elle n'a pas eu d'enfants car Abdülmejid n'était pas attiré par elle, mais il la respectait et lui a confié d'élever ses enfants Mehmed V Reşad, Fatma Sultan et Refia Sultan lorsque ils ont perdu leur mère. Servetseza aimait aussi Murad V comme son propre fils.
  • Hoşyar Kadin (1825 - 1849). Aussi appeler Huşyar Kadın. Deuxième Kadın. Elle était la fille d'un noble Géorgien, Zurab Bey Tuskia. Elle entra au harem en 1839. Elle eut une fille. sa sœur était la 3e trésorière du harem et était très respectée. Elle décède en 1849 de tuberculose.
    • Mevhibe Sultan (9 mai 1840 - 9 février 1841). Enterré dans la tombe d'Abdulhamid Ier.
  • Şevkefza Kadın (12 décembre 1820 - 17 septembre 1889). Deuxième Kadın acres la mort d'Hoşyar. Elle était d'origine circassienne et a été élevé par Nurtab Kadın, l'épouse de Mahmud II (père d'Abdülmecid). Elle était la mère de Murad V et d'une fille.
    • Murad V (21 septembre 1840 - 29 août 1904). 33e Sultan de l'Empire Ottoman.
    • Aliye Sultan (20 octobre 1842 - 10 juillet 1845). Né au Palais Beşiktaş, enterré à Yeni Cami.
  • Tirimüjgan Kadın (16 octobre 1819 - 3 octobre 1852). Troisième Kadın. Elle était circassienne et travaillait comme servante du palais lorsqu'elle fut remarquée par le sultan et qu'il la prit comme épouse. Elle était mère de deux fils, dont Abdülhamid II, et d'une fille.
    • Naime Sultan (11 octobre 1840 - 1er mai 1843). Né au palais de Topkapi, enterré dans la tombe de Mustafa III.
    • Abdulhamid II (21 septembre 1842 - 10 février 1918). Après la mort de sa mère, il fut adopté par Rahime Perestu Kadin. 34e sultan de l'Empire ottoman.
    • Şehzade Mehmed Abid (22 avril 1848 - 7 mai 1848). Né au palais Çırağan, enterré dans le Yeni Cami.
  • Verdicenan Kadın (1825 - 1889). Née princesse Saliha Açba, elle épousa Abdülmejid à des fins politiques. Mère d'un fils et d'une fille, elle a adopté Mediha Sultan après la mort de sa mère. Elle était la tante de la célèbre poétesse Leyla Açba, qui était aussi sa dame d'honneur.
    • Münire Sultan (9 décembre 1844-29 juin 1862). Elle s'est mariée deux fois.
    • Şehzade Ahmed Kemaleddin (16 juillet 1848 - 25 avril 1905). Il avait une épouse et deux filles.
  • Gülcemal Kadin (1826 - 1851). Quatrième Kadın. Bosnienne, elle était la mère Mehmed VI et de quatre filles.
    • Fatma Sultan (1er novembre 1840 - 26 août 1884). Après la mort de sa mère, elle fut adoptée par Servetseza Kadın. Elle s'est marié 2 fois et à eu un fils et deux filles.
    • Hatice Sultan (7 février 1842-1842). Jumelle de Refia Sultan.
    • Refia Sultan (7 février 1842 - 4 janvier 1880). Sœur jumelle de Hatice Sultan. Après la mort de sa mère, elle fut adoptée par Servetseza Kadın. Elle s'est mariée une fois et a eu une fille.
    • Mehmed V Reşad (2 novembre 1844 - 3 juillet 1918). Après la mort de sa mère, il fut adopté par Servetseza Kadin. 35e sultan de l'Empire ottoman.
    • Rukiye Sultan (1850 - 1850).
  • Şayan Kadın (1829 - 1860). Quatrième Kadın après la mort de Gülcemal. Elle était circassienne, née à Sotchi, et sa mère était une princesse Kucba. En tant qu'épouse, elle a utilisé son pouvoir pour aider les réfugiés caucasiens. Elle vivait au palais avec sa mère. Elle n'a pas eu d'enfants, mais elle a adopté Behice Sultan lorsqu'elle a perdu sa mère.
  • Gülistu Kadın (1830 - 1861). Quatrième Kadın après la mort de Şayan. Appelé aussi Gülustu Kadin. Née Princesse Fatma Çaçba. Elle était la belle-fille préférée de Bezmiâlem Sultan, la mère d'Abdülmejid. Elle était la mère de Mehmed VI et de trois filles.
    • Zekiye Sultan (26 février 1855-19 février 1856). Jumeau de Fehime Sultan. Enterré dans le sanctuaire des femmes de Gülistu.
    • Fehime Sultan (26 février 1855 - 10 novembre 1856). Jumeau de Zekiye Sultan. Enterré dans le sanctuaire des femmes de Gülistu.
    • Mediha Sultan (39 juillet 1856 - 9 novembre 1928). Adoptée par Verdicenan Kadın Après la mort de sa mère. Elle s'est mariée deux fois et a eu un fils.
    • Mehmed VI Vahideddin (14 janvier 1861 - 16 mai 1926). Orphelin de naissance, il fut adopté par Şayeste Hanim. 36e et dernier sultan de l'Empire ottoman.
  • Rahime Perestu Kadin (1830 - 1906). Elle était la fille adoptive d'Esma Sultan, fille d'Abdülhamid Ier, et fut la première épouse légale d'Abdülmejid. Quatrième Kadin après la mort de Gülistu. Elle n'avait pas d'enfants, mais elle était la mère adoptive d'Abdülhamid II et de Cemile Sultan.
  • Bezmiara Kadin (? - 1909). Appelé aussi Bezmican ou Bezmi. Cinquième Kadın, un titre honorifique qui lui a été décerné en tant que deuxième épouse légale. Adoptée dans une famille noble, elle ne s'est jamais adaptée au harem et a divorcé du sultan, première femme à le faire. Du sultan, elle eut une fille qui mourut alors qu'elle était nouveau-née. Plus tard, elle s'est mariée deux fois de plus et a eu une fille avec son deuxième mari.
    • Mukbile Sultan (9 février 1850-25 février 1850). Né au palais Çırağan, enterré à Yeni Cami.
  • Mahitab Kadin (1830 - 1888). Aussi appelé Mehtab Kadın. Tchétchène, elle était l'une des épouses préférées d'Abdülmejid, elle reçut donc le titre honorifique de Cinquième Kadın. Elle est mère d'un fils et d'une fille.
    • Sabiha Sultan (15 avril 1848-27 avril 1849). Né au palais Çırağan, enterré à Yeni Cami.
    • Şehzade Ahmed Nureddin (31 mars 1852 - 3 janvier 1884). Il s'est marié une fois, mais il n'y a eu aucun enfant.
  • Düzdidil Hanim (1826 - 18 août 1845). BaşIkbal ou Troisième Kadin. Abkhaze, elle avait grandi à la cour sous la tutelle du trésorier en chef. Elle était mère de quatre filles dont elle a dû se séparer car elle était atteinte de tuberculose et elle a dû être isolée et confiée à son cousin Cican Hanim.
    • Neyire Sultan (13 octobre 1841 - 14 janvier 1844). Jumeau de Münire Sultan. Né au palais Beşiktaş, enterré à Nurosmaniye.
    • Münire Sultan (13 octobre 1841 - 18 décembre 1841). Jumeau de Neyire Sultan. Né au palais Beşiktaş, enterré à Nurosmaniye.
    • Cemile Sultan (17 août 1843 - 26 février 1915). Après la mort de sa mère, elle fut adoptée par Rahime Perestu Kadin. Elle s'est mariée une fois et a eu trois fils et trois filles.
    • Samiye Sultan (23 février 1845-15 avril 1845). Né au palais de Topkapi, enterré à Yeni Cami.
  • Nükhetseza Hanim (2 Janvier 1827 - 15 Mai 1850). BaşIkbal après la mort de Düzdidil. Abkhaze et géorgienne, son vrai nom était Hatice. Elle était mère de deux fils et de deux filles. Elle est morte de tuberculose.
    • Aliye Sultan (1842 - 1842). Né au palais Çırağan.
    • Şehzade Ahmed (5 juin 1846-6 juin 1846). Né au palais Çırağan, enterré dans le Yeni Cami. Son père était à Roumélie au moment de sa naissance et il est revenu lorsqu'il a appris la nouvelle de la mort d'Ahmed.
    • Fatma Nazime Sultan (26 novembre 1847 - 1er décembre 1847). Né au palais Beylerbeyi, enterré à Yeni Cami.
    • Şehzade Mehmed Burhaneddin (23 mai 1849 - 4 novembre 1876). Après la mort de sa mère, il fut adopté par Neverser Hanim. Il s'est marié trois fois et a eu un fils et une fille.
  • Neveser Hanim (1841 - 1889). BaşIkbal après la mort de Nükhetseza. Abkhaza, fille du noble Abazin Misost Bey Eşba, son vrai nom était Esma Eşba. Elle avait des yeux verts intenses. Elle entra au palais en 1853 et y fit ses études pendant cinq ans avant de devenir consort. Elle n'a pas eu d'enfants, mais a adopté Şehzade Mehmed Burhaneddin après la mort de sa mère. Amoureux de l'équitation, le sultan lui fit construire un pavillon derrière le palais de Dolmabahçe où elle pouvait se reposer après ses sorties, pour finalement s'y installer définitivement, tandis que sous le règne d'Abdülhamid II elle occupa un pavillon du palais de Yıldiz. Sa nièce Şemsinur Hanım est entrée au service d'Emine Nazikeda Kadın, première épouse de Mehmed VI.
  • Zeynifelek Hanim (1824 - 20 décembre 1842). Deuxième Ikbal. Aussi appelé Zerrinmelek. Née Princesse Klıç, elle était abaza. Elle grandit au palais avec sa sœur et ses cousins et fut choisie comme épouse par le sultan Bezmiâlem. Elle a eu une fille. Elle est morte de tuberculose.
    • Behiye Sultan (22 février 1841 - 3 juin 1847). Appelé aussi Behi Sultan. Enterré dans la nouvelle mosquée.
  • Nesrin Hanim (1826 - 2 janvier 1853). Deuxième Ikbal après la mort de Zeynifelek. Elle était la fille du noble géorgien Manuçar Bey Asemiani, elle était mère de trois fils et d'une fille. Elle est morte de douleur après la mort de trois d'entre eux.
    • Şehzade Mehmed Ziyaeddin (22 April 1842 - 27 April 1845). Inhumée au Yeni Cami.
    • Behice Sultan (6 août 1848 - 30 novembre 1876). Après la mort de sa mère, elle fut adoptée par Sayan Kadin. Elle a épousé Halil Hamid Paşazade Hamid Bey mais est décédée de la tuberculose seulement 14 jours après le mariage.
    • Şehzade Mehmed Bahaeddin (24 juin 1850 - 9 novembre 1852). Jumeau de Şehzade Nizameddin. Enterré dans la mosquée Yeni.
    • Şehzade Mehmed Nizameddin (24 juin 1850-1852). Jumeau de Şehzade Bahaeddin. Enterré dans la mosquée Yeni.
  • Ceylanyar Hanim (1830 - 27 décembre 1855). Deuxième Ikbal après la mort de Nesrin. Circassienne, son vrai nom était Nafiye. Elle était mère d'un fils.
    • Şehzade Mehmed Rüşdi (31 mars 1852 - 5 décembre 1852). Né au palais Çırağan, enterré dans le mausolée Abdulhamid Ier..
  • Serfiraz Hanim (1837 - 25 juin 1905). Deuxième Ikbal après la mort de Ceylanyar. Née Princesse Ayşe Liah (ou Lakh). L'une des épouses préférées d'Abdülmejid, elle est tombée en disgrâce après un scandale qui l'a vue amoureuse d'un garçon arménien. Elle a eu deux fils et une fille.
    • Şehzade Osman Safiyeddin (9 juin 1852 - 2 juillet 1855). Né au palais Çırağan, enterré dans la mosquée Yavuz Selim
    • Bedihe Sultan (30 septembre 1857 - 12 juillet 1858). Aussi appelé Bedia Sultan. Né au palais de Beşiktaş, enterré dans le mausolée de Gülistu Kadın.
    • Şehzade Selim Süleyman (25 juillet 1860 - 16 juillet 1909). Il a eu cinq épouses, deux fils et une fille.
  • Nalandil Hanim (1823 - 1865). Troisième Ikbal ou BaşIkbal. Circassienne de la tribu Ubuh, elle était la fille du prince Çıpakue Natikhu Bey. Elle est mère d'un fils et de deux filles. Sa sœur, Terbiye Hanim, était la trésorière du harem.
    • Seniha Sultan (5 décembre 1851 - 15 septembre 1931). Elle s'est mariée une fois et a eu deux fils.
    • Şehzade Mehmed Abdülsamed (20 mars 1853 - 5 mai 1855). Enterré dans la mosquée Yavuz Selim.
    • Şehime Sultan (1er mars 1855 - 21 mai 1857). Née au palais Beylerbeyi, enterrée dans la tombe des femmes de Gülistu.
  • Navekimisal Hanim (1827 - 1854). Quatrième Ikbal. Aussi appelé Navekivisal. Née Princesse Biberd. Elle est morte de tuberculose.
    • Şehzade Mehmed Vamik (19 avril 1850 - 6 août 1850). Enterré dans la mosquée Yeni.
  • Nergizev Hanim (1830 - 26 October 1848/1858). Également appelée Nergizu Hanim ou Nergis Hanim, elle était circassienne de la dynastie de Natuhay. Mère d'un fils, elle est décédée de tuberculose.
    • Şehzade Mehmed Fuad (7 juillet 1848-28 septembre 1848). Né au palais Çırağan, enterré dans le Yeni Cami.
  • Şayeste Hanim (1838 - 11 February 1912). Abkhaza, princesse Inalipa. Elle était mère d'un fils et d'une fille et mère adoptive de Mehmed VI. On savait qu’elle était constamment endettée.
    • Şehzade Abdullah (3 février 1853-3 février 1853)
    • Naile Sultan (30 septembre 1856 - 18 janvier 1882). Appelé aussi Nadile Sultan. Elle s'est mariée et n'eut pas d'enfants.
  • Çeşmiferah Hanım. Aucune information la concernant autre que son nom n'est conservée. La princesse Mülkicihan Achba l'a décrite comme étant grande et blonde.
  • Hüsnicenan Hanim (1818 - 1843). Elle fut la première concubine d'Abdülmecid, alors qu'il était encore Şehzade. Il l'a mise de côté lorsqu'il est monté sur le trône. Elle est morte de tuberculose.
  • Safderun Hanım (1845 - 1893). Fille d'une princesse circassienne. L'une de ses dernières épouses et l'une des préférées d'Abdülmecid dans ses dernières années, tomba en disgrâce après sa mort : Abdülaziz suspendit son salaire jusqu'en 1877 et Abdülhamid II le réduisit de moitié. Elle est décédée chez elle à Kadıköy.
  • Yıldız Hanım (1842 - 1880). L'une des dernières épouses et l'une des préférées d'Abdülmecid dans ses dernières années. Elle a d'abord vécu dans une aile réservée du palais Çırağan, puis dans un pavillon réservé près du palais de Dolmabahçe, car elle refusait de vivre avec ses autres épouses. Elle était la sœur aînée de Safinaz Nurefsun Kadın, deuxième épouse du fils d'Abdulmejid, Abdülhamid II. Le palais Yıldız construit par Abdülhamid II a été nommé en son honneur.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (tr) Cevdet Küçük, « Abdülmecid » (consulté le )
  2. Mourad Belhaj, « L'Irlande se souvient de l'aide salvatrice du Sultan Abdülmecid 1er au XIX siècle », sur Anadolu Agency, (consulté le ).

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]