Le titre de cette page ne peut être modifié.

Abdülhamid Ier

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Abdülhamid.

Abdülhamid Ier
Illustration.
Le sultan Abdülhamid Ier en 1788.
Titre
27e sultan ottoman

(15 ans, 2 mois et 17 jours)
Prédécesseur Moustapha III
Successeur Sélim III
Biographie
Dynastie Dynastie ottomane
Date de naissance
Lieu de naissance Constantinople
Date de décès (à 64 ans)
Lieu de décès Constantinople
Père Ahmet III
Mère Rabia Sultan
Fratrie 30 frères et sœurs du côté de son père
Conjoint 12 épouses
Enfants 17 enfants

Signature de Abdülhamid Ier
Liste des sultans de l'Empire ottoman

Abdülhamid Ier, né le à Constantinople et mort le dans la même ville, fut sultan de l’Empire ottoman du au . Il est le fils du sultan Ahmet III et de Rābi'a Sharmi Sultana. Il succède à son frère aîné Moustapha III.

Biographie[modifier | modifier le code]

Abdülhamid Ier succède à Moustapha III, son frère aîné (sultan de 1757 à 1774). Il ne peut lutter contre l'expansionnisme de la Russie qui, par le traité de Koutchouk-Kaïnardji (1774) lui enlève plusieurs provinces et assura à la Russie de nombreux avantages en mer Noire. En 1783, son empire est amputé en outre de la Crimée ; en 1788, Potemkine lui prend Otchakiv.

Né à Constantinople, capitale de l'Empire Ottoman, Abdülhamid Ier, dernier fils du sultan Ahmet III et de Rābi'a Sharmi Sultana, devient le vingt-septième sultan de l'Empire Ottoman en 1774, alors âge de 49 ans. Il succède à son frère ainé, le sultan Moustapha III. Au cours de sa vie il a douze épouses qui lui donnent dix-sept enfants. Successeur de Moustapha III, le nouveau sultan, en 1774, il doit accepter les conditions posées par les Russes, lors de la paix de Kutchuk-Kaïnardji, qui assuraient l'influence russe en Orient et l'indépendance des Tatars de Crimée. Cette paix met fin à la sixième Guerre russo-turque (1768-1774). Au cours de son règne, Il initie les réformes de l'armée et ouvre l'école impériale d'ingénierie navale. De fait, il modernise la marine de son empire. Son règne, qui s'étend de 1774 jusqu'en 1789, est marqué par un évènement important, la septième Guerre russo-turque (1787-1792). Cette guerre opposant, premièrement, les Russes aux Ottomans, entraîne la participation d'autres nations comme l’Autriche et l’Angleterre. Luttant contre l’expansion de la Russie, dirigée par Catherine II, les Ottomans font preuve d'une lutte féroce. Les troupes autrichiennes sont tenues en échec. Leur chef, l'empereur des romains et archiduc d'Autriche, Joseph II, décide de traiter avec les Ottomans. Quant aux Russes, malgré cette forte résistance ottomane, ils continuent d'avancer et d’étendre leur territoire en s'emparant de la Crimée. Face à cette progression, le sultan Abdülhamid Ier est contraint d'abdiquer et laisse la place à son neveu Selim III.

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Sources[modifier | modifier le code]