Wilaya d'El Tarf

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

36° 46′ 00″ N 8° 19′ 00″ E / 36.76666667, 8.31666667

Wilaya d'El Tarf (36)
Plaine d'El Tarf
Plaine d'El Tarf
Localisation de la Wilaya d'El Tarf
Localisation de la Wilaya d'El Tarf
Administration
Pays Drapeau de l'Algérie Algérie
Chef-lieu El Taref
Daïras 7
Communes 24
Wali Mohamed Lebka[1]
Code wilaya 36
Wilaya depuis 1984
Démographie
Population 408 414 hab. (2008[2])
Densité 122 hab./km2
Rang 36e
Géographie
Superficie 333 900 ha = 3 339 km2
Rang 35e

La wilaya d'El Tarf est une subdivision administrative algérienne ayant pour chef-lieu la ville éponyme située au nord-est du pays.

Géographie[modifier | modifier le code]

La wilaya d'El Tarf est située à l'extrême nord-est de l'Algérie à la frontière tunisienne. Elle est délimitée :

Histoire[modifier | modifier le code]

Santé[modifier | modifier le code]

Le secteur de la santé dans cette wilaya est administré par une Direction de la Santé et de la Population (DSP) faisant partie des 48 DSPs Wilayales en Algérie.

Cette DSP prend en charge les hôpitaux et autres structures sanitaires, ainsi que le personnel de la santé, dans les deux secteurs public et privé.

Les structures hospitalières dans cette wilaya font partie des hôpitaux en Algérie qui sont rattachés au Ministère de la Santé, de la Population et de la Réforme hospitalière en Algérie[3].

Tourisme et agriculture[modifier | modifier le code]

En Algérie, la wilaya d’El-Tarf est caractérisée par deux principales vocations, le tourisme et l’agriculture. Elle dispose d’un peu plus de 72 000 hectares. Le rendement, selon les moyens de travail engagés, varie entre les 15 à 20 quintaux à l’hectare pour les céréales, les conditions climatiques y jouent, entre autres, un rôle prépondérant. Pour cette année[Quand ?], l’on s’attend, selon des ingénieurs, à une moisson plus importante bien que la wilaya d’El-Tarf ne soit pas à vocation céréalière. La vocation touristique apparaît à travers la diversité de ses nombreuses et indéniables potentialités, ainsi que les sites historiques et archéologiques résultant du passage de plusieurs civilisations, les stigmates sont encore présents en plusieurs lieux et contrées de la wilaya. Elle recèle des atouts certains, uniques en Algérie et rares à travers le monde.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Le président Bouteflika procède à un mouvement dans le corps des walis », sur le site d'Algérie Presse Service,‎ 24 octobre 2013 (consulté le 25 octobre 2013).
  2. « Population résidente des ménages ordinaires et collectifs selon la wilaya de résidence et le sexe et le taux d’accroissement annuel moyen (1998-2008) ». Données du recensement général de la population et de l'habitat de 2008 sur le site de l'ONS.
  3. http://www.sante.dz