Wilaya de Relizane

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

35° 44′ 00″ N 0° 33′ 00″ E / 35.73333333, 0.55

Wilaya de Relizane (48)
Paysage de la wilaya, commune d'Ouarizane.
Paysage de la wilaya, commune d'Ouarizane.
Localisation de la Wilaya de Relizane
Localisation de la Wilaya de Relizane
Administration
Pays Drapeau de l'Algérie Algérie
Chef-lieu Relizane
Daïras 13
Communes 38
Président d'APW Bendjebbar Abdelkader(FLN)
2007-2012
Wali Abdelkader Kadi[1]
Code wilaya 48
Wilaya depuis 1984
Budget 1,98 millard de DA[2]
Démographie
Population 726 180 hab. (2008[3])
Densité 149 hab./km2
Rang 21e
Géographie
Superficie 487 000 ha = 4 870 km2
Rang 28e
Liens
Site web Wilaya-relizane.dz

La wilaya de Relizane (en arabe : ولاية غليزان) est une wilaya algérienne située au nord-ouest du pays.

Géographie[modifier | modifier le code]

La wilaya se situe au nord-ouest du pays. Elle est délimitée :

Le climat est continental, très chaud en été, doux en hiver.

Histoire[modifier | modifier le code]

Important carrefour civilisationnel, la région de Relizane abrite des sites et monuments historiques romains, phéniciens et turcs, principalement à Mazouna, Ammi Moussa et El-Kalaâ. Contre la pénétration coloniale française, la résistance populaire a connu son summum en 1864 sous la férule du Cheikh Lazreg Belhadj.

Ammi Moussa a été la capitale d'Abou Hammou Moussa II au XIIIe siècle après l'occupation de Tlemcen par les Mérinides. Selon Ibn Khaldoun, les beni Arif furent gouverneurs de Sour kelmitou (Mostaganem) et de Mazouna,

Organisation de la wilaya[modifier | modifier le code]

Daïras de la wilaya de Relizane[modifier | modifier le code]

La wilaya de Relizane compte 13 daïras.

Article détaillé : Daïras de la wilaya de Relizane.

Communes de la wilaya de Relizane[modifier | modifier le code]

La wilaya de Relizane compte 38 communes.

Article détaillé : Communes de la wilaya de Relizane.

Codes postaux[modifier | modifier le code]

Économie[modifier | modifier le code]

Tourisme[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Installation des walis » sur le site du ministère de l'Intérieur et des collectivités locales.
  2. Budget primitif (2007) - http://www.lequotidien-oran.com/index.php?news=1060&archive_date=2006-12-20
  3. « Population résidente des ménages ordinaires et collectifs selon la wilaya de résidence et le sexe et le taux d’accroissement annuel moyen (1998-2008) ». Données du recensement général de la population et de l'habitat de 2008 sur le site de l'ONS.