Wilaya de Constantine

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

36° 21′ N 6° 36′ E / 36.35, 6.6 ()

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Constantine.
Wilaya de Constantine (25)
Pont El Kantara à Constantine
Pont El Kantara à Constantine
Localisation de la Wilaya de Constantine
Localisation de la Wilaya de Constantine
Administration
Pays Drapeau de l'Algérie Algérie
Chef-lieu Constantine
Daïras 6
Communes 12
Président d'APW Rabah Boussouf (FLN)
2007-2012
Wali Hocine Ouadah[1]
Code wilaya 25
Wilaya depuis 1962
Démographie
Population 938 475 hab. (2008[2])
Densité 427 hab./km2
Rang 11e
Géographie
Superficie 219 700 ha = 2 197 km2
Rang 41e
Liens
Site web http://www.wilayadeconstantine.org

La wilaya de Constantine (en arabe : ولاية قسنطينة) est l'une des 48 wilayas d'Algérie située à l'est du pays. Son chef-lieu est la ville éponyme. La wilaya de Constantine est issue de l'ancien département français de Constantine.

Géographie[modifier | modifier le code]

Situation[modifier | modifier le code]

La wilaya de Constantine est une des plus importantes du pays, elle est un carrefour entre l’est et le centre du pays et d’une autre part entre le Tell et les Hauts Plateaux dans l’Est du pays[a 1].

Le taux d’urbanisation de la wilaya est de plus de 94 %.

Localisation[modifier | modifier le code]

La wilaya de Constantine est délimitée[a 2] :

Wilayas limitrophes de la wilaya de Constantine
Skikda
Mila wilaya de Constantine Guelma
Oum El Bouaghi

Relief[modifier | modifier le code]

Vallée du Rhummel

La wilaya est constituée de trois zones géographiques[a 3] :

  • La zone montagneuse, située au nord de la wilaya qui constitue le prolongement de la chaine tellienne. Elle dominée par le mont de Chettaba et le massif de Djebel Ouahch. À l’extrême Nord de la wilaya, le mont Sidi Driss culmine à 1364 m d’altitude.
  • Les bassins intérieurs, sont constitués d'une série de dépressions qui s’étend de Ferdjioua (wilaya de Mila) à Zighoud Youcef et limitée au Sud par les hautes plaines ; cet ensemble est composé de basses collines entrecoupées par les vallées du Rhummel et de Boumerzoug.
  • Les hautes plaines sont situées au Sud-Est de la wilaya entre les chaines de l’Atlas tellien et l’Atlas saharien, elles s’étendent sur les communes de Aïn Abid et Ouled Rahmoune.

Climat[modifier | modifier le code]

Le climat de la wilaya de Constantine est de type continental. Il enregistre une température variant entre 25 à 40° en été et de 0 à 12° en hiver. La pluviométrie est entre 400 et 600 mm par an[a 4].

Organisation de la wilaya[modifier | modifier le code]

Organisation territoriale de la wilaya.

Daïras[modifier | modifier le code]

La wilaya de Constantine compte six daïras.

Communes[modifier | modifier le code]

La wilaya de Constantine compte douze communes.

Démographie[modifier | modifier le code]

Évolution démographique[modifier | modifier le code]

En 2008, la population de la wilaya de Constantine était de 938 475 habitants contre 662 330 en 1987. 4 communes dépassaient alors la barre des 40 000 habitants[3]:

Évolution démographique
1987 1998 2008
662 330 815 032 938 475
(Source : recensement[4])


Ville Population[3] Taux de croissance annuel 2008/1998[3]
Constantine 448 374 en diminution   0,7 %
El Khroub 179 033 en augmentation   7,3 %
Hamma Bouziane 79 952 en augmentation   3,3 %
Didouche Mourad 44 951 en augmentation   3,1 %

Pyramide des âges[modifier | modifier le code]

À l'instar de la population algérienne, la population de la wilaya est jeune, près de 36 % a moins de 20 ans. La tranche d'âge comprise entre 20 et 59 ans représente plus de la moitié de la population de la wilaya. Corolairement, la population de 60 ans et plus est très faible, seulement près de 8 % de la population totale de la commune. Mais on observe une baisse de natalité depuis la fin des années 1980.

Pyramide des âges de la wilaya de Constantine en 2008 en pourcentage[5]
Hommes Classe d’âge Femmes
0,48 
80 ans et +
0,58 
1,39 
70 à 79 ans
1,57 
2,14 
60 à 69 ans
2,38 
4,14 
50 à 59 ans
3,99 
6,02 
40 à 49 ans
6,07 
7,4 
30 à 39 ans
7,62 
10,16 
20 à 29 ans
9,98 
9,84 
10 à 19 ans
9,51 
8,51 
0 à 9 ans
8,18 

Agglomération de Constantine[modifier | modifier le code]

L'aire métropolitaine de Constantine s'étale sur un rayon de 15 à 20 km qui comprend, outre la ville mère de Constantine, deux villes nouvelles et quatre satellites, que sont[6]:

  • la ville nouvelle d'Ali Mendjeli, dispose d'une position centrale entre les agglomérations de Constantine, d'El Khroub et d'Aïn Smara.
  • la ville nouvelle de Massinissa.
  • la ville satellite d’El Khroub, implantée sur un site ouvert, située près d’un important carrefour d’axes. Elle a bénéficié de l’installation d’un grand marché et de deux zones industrielles, que sont Oued Hammimine et Tarf.
  • la ville satellite d'Aïn Smara, ancien village, elle possède une zone industrielle.
  • la ville satellite de Didouche Mourad, dotée d’une cimenterie et de plusieurs briqueteries, sa position est en rupture topographique avec Constantine.
  • la ville satellite de Hamma Bouziane, ancien village colonial.
  • la ville satellite de Zighoud Youcef, le plus ancien village colonial.

Transport[modifier | modifier le code]

La wilaya de Constantine est traversée par sept routes nationales, 21 chemins de la wilaya et une multitude de chemins communaux[7].

Le chemin de fer traverse la wilaya de Constantine sur une longueur de 97 km renforcée par le doublement de la voie entre la commune d'Ouled Rahmoune et de Ramdane Djamel (wilaya de Skikda)[7].

La wilaya dispose d’un aéroport international : aéroport de Constantine - Mohamed Boudiaf situé à 10 km du centre ville[7].

Économie[modifier | modifier le code]

La superficie agricole utile de la wilaya de Constantine est de 127 400 ha, dont la moitié est consacrée à la culture des céréales, le reste est consacré aux : cultures fourragères, légumes secs, cultures maraîchères et l’arboriculture. Les forêts couvèrent 8 % de cette superficie et les terres en jachère un tiers[a 5].

L’industrie de la wilaya se répartit en quatre domaines principaux : l'agro-alimentaire, l’industrie mécanique, l’industrie manufacturière et l’industrie des matériaux de construction (ciments, agrégats, etc.)[a 6].

Notes et références[modifier | modifier le code]

Monographie de la wilaya de Constantine sur le site de l'ANDI[PDF]
  1. page2
  2. page5
  3. page7
  4. page8
  5. page16
  6. page20

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]