Wilaya de Mostaganem

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

35° 56′ 00″ N 0° 05′ 00″ E / 35.93333333, 0.08333333

Wilaya de Mostaganem (27)
Campagne de la wilaya de Mostaganem.
Campagne de la wilaya de Mostaganem.
Localisation de la Wilaya de Mostaganem
Localisation de la Wilaya de Mostaganem
Administration
Pays Drapeau de l'Algérie Algérie
Chef-lieu Mostaganem
Daïras 10
Communes 32
Wali Ahmed Maabed[1]
Code wilaya 27
Wilaya depuis 1962
Démographie
Population 737 118 hab. (2008[2])
Densité 325 hab./km2
Rang 20e
Géographie
Superficie 226 900 ha = 2 269 km2
Rang 42e
Liens
Site web http://www.wilaya-mostaganem.dz

La wilaya de Mostaganem (en arabe : ولاية مستغانم) est une wilaya algérienne située au Nord Ouest du pays.

Géographie[modifier | modifier le code]

Situation[modifier | modifier le code]

La wilaya de Mostaganem se situe au nord-ouest du pays. Elle est délimitée :

Wilayas limitrophes de la wilaya de Mostaganem
Méditerranée
Wilaya d'Oran wilaya de Mostaganem Wilaya de Chlef
Wilaya de Mascara et Wilaya de Relizane

Relief[modifier | modifier le code]

Collines du Dahra.

Le relief de la Wilaya de Mostaganem se divise en quatre unités morphologiques appartenant à deux régions distinctes, le Plateau de Mostaganem et le Dahra[3]:

Les forêts couvrent 14,2 % de la superficie de la wilaya.

Littoral[modifier | modifier le code]

La wilaya est dotée d’un littoral de 124 km.

Climat[modifier | modifier le code]

Le climat de la wilaya se caractérise par un climat semi aride à hiver tempéré et une pluviométrie qui varie entre 350 mm sur le plateau et 400 mm sur les piémonts du Dahra[3].

Organisation de la wilaya[modifier | modifier le code]

Daïras de la wilaya de Mostaganem[modifier | modifier le code]

La wilaya de Mostaganem compte 10 daïras.

Article détaillé : Daïras de la wilaya de Mostaganem.

Communes de la wilaya de Mostaganem[modifier | modifier le code]

La wilaya de Mostaganem compte 32 communes.

Démographie[modifier | modifier le code]

Évolution démographique[modifier | modifier le code]

En 2008, la population de la wilaya de Mostaganem était de 737 118 habitants contre 504 124 en 1987. 6 communes dépassaient alors la barre des 30 000 habitants[4]:

Évolution démographique
1987 1998 2008
504 124 629 445 737 118
(Source : recensement[5])


Commune Population[4] Taux de croissance annuel 2008/1998[4]
Mostaganem 145 696 en augmentation  1,1 %
Aïn Tedles 38 823 en augmentation  2,1 %
Sidi Ali 37 230 en augmentation  1,6 %
Achaacha 34 789 en augmentation  1,1 %
Sidi Lakhdar 34 612 en augmentation  1,1 %
Bouguirat 31 469 en augmentation  1,6 %

Pyramide des âges[modifier | modifier le code]

À l'instar de la population algérienne, la population de la wilaya est jeune, près de 39 % a moins de 20 ans. La tranche d'âge comprise entre 20 et 59 ans représente plus de la moitié de la population de la wilaya. Corolairement, la population de 60 ans et plus est très faible, seulement près de 7 % de la population totale de la commune. Mais on observe une baisse de natalités depuis la fin des années 1980.

Pyramide des âges de la Wilaya de Mostaganem en 2008 en pourcentage[6]
Hommes Classe d’âge Femmes
0,29 
80 ans et +
0,38 
1,09 
70 à 79 ans
1,25 
1,91 
60 à 69 ans
1,96 
3,6 
50 à 59 ans
3,4 
5,35 
40 à 49 ans
5,29 
7,32 
30 à 39 ans
7,41 
11,08 
20 à 29 ans
11,04 
10,23 
10 à 19 ans
10,02 
9,31 
0 à 9 ans
9,03 
0,01 
nd
0,02 

Économie[modifier | modifier le code]

Le Chellif.

La wilaya de Mostaganem est l'une des plus agricoles du pays, elle bénéfice d'un climat favorable à l’agriculture, elle a développé une agriculture diversifiée notamment la production de primeurs et de maraîchages[7].

La wilaya dispose également de plusieurs points d’attractions touristiques: des musées, de vieilles mosquées, des quartiers antiques ("Derb" et "Tobana"), des grottes et des sites archéologiques. Elle devient un pôle touristique, elle dispose de 15 zones d'expansion touristiques et une bande côtière de 124 km, elle est fréquentée par environ dix millions d’estivants chaque été[8]. Les plages les plus prisées sont: Aïn Brahim, Petit Port, Bosquet, Clovis, Ouréah, Kharrouba et les Sablettes[8].

Le secteur industriel regroupe quatre branches principales : l’industrie agro-alimentaire, l’industrie du bois et de la cellulose, l’industrie manufacturière et les mines et les carrières[9]. La pêche constitue une autre activité économique de la wilaya[9].

Culture[modifier | modifier le code]

Mausolée de Sidi Lakhdar Ben Khlouf.

Mostaganem dispose d’un riche patrimoine culturel et artistique : théâtre, poésie, chaâbi, folklore aïssaoui, musique andalouse, chant mystique et liturgique et autre folklore féminin genre medahate. La wilaya a organisée une dizaine de festivals dans plusieurs domaines : théâtre scolaire, aïssaouas, chaâbi, musique andalouse, théâtre amateur, la waâda de Sidi Lakhdar Ben Khlouf et d’autres poésies populaires[8].

Infrastructure[modifier | modifier le code]

Infrastructure portuaires[modifier | modifier le code]

La wilaya dispose de trois ports[3]:

  • le port de Mostaganem
  • le port de Sidi lakhdar (pêche)
  • le port de Salamandre (pêche et plaisance)

Santé[modifier | modifier le code]

L'infrastructure sanitaire de la wilaya est constituée de[3]:

  • 6 établissements extra - hospitaliers de la santé le proximité(EPSP)
  • 4 établissements publics hospitalisés (EPH)
  • 1 complexe mère –enfant (Hôpital LALA Kheira)

Sport[modifier | modifier le code]

les installations sportives se composent de[3]:

  • 34 stades de sport
  • 28 terrains combinés
  • 7 salles spécialisées
  • 116 aires de jeux

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]