Wilaya de Bouira

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

36° 23′ 00″ N 3° 54′ 00″ E / 36.3833, 3.9

Wilaya de Bouira (10)
Vue sur la région montagneuse d'Assif Lekhmis.
Vue sur la région montagneuse d'Assif Lekhmis.
Localisation de la Wilaya de Bouira
Localisation de la Wilaya de Bouira
Administration
Pays Drapeau de l'Algérie Algérie
Région Kabylie
Chef-lieu Bouira
Daïras 12
Communes 45
Wali Nacer Maskri
Code wilaya 10
Wilaya depuis 1974
Démographie
Population 695 583 hab. (2008[1])
Densité 157 hab./km2
Rang 23e
Géographie
Superficie 443 900 ha = 4 439 km2
Rang 31e

La wilaya de Bouira (en Tamazight : Tuviret, en arabe : ولاية البويرة) est une wilaya algérienne de Kabylie au sud-est d'Alger. La population de la wilaya en 2008 est de 695 583 habitants[2].

Bouira par sa géographie est située dans une région intermédiaire et stratégique, elle est riche d'un mélange culturel arabe, musulman et kabyle. Les habitants du chef lieu de la wilaya -généralement- maitrisent les deux langues arabe et kabyle.

Géographie[modifier | modifier le code]

Situation[modifier | modifier le code]

La wilaya est située dans la région de Kabylie, elle est bordée par les chaînes montagneuses du Djurdjura et des Bibans, elle est délimitée :

Wilayas limitrophes de la wilaya de Bouira
Wilaya de Boumerdès • Wilaya de Tizi-Ouzou
Wilaya de Blida • Wilaya de Médéa wilaya de Bouira Wilaya de Béjaïa • Wilaya de Bordj Bou Arreridj
Wilaya de M'Sila

Relief[modifier | modifier le code]

Le relief est contrasté et comporte cinq grands ensembles physiques :

  • La dépression centrale (plaines des Aribes, plateau d’El Asnam, la vallée de Ouadhous et Oued Sahel).
  • La terminaison orientale de l’Atlas blidéen.
  • Le versant sud du Djurdjura (Nord de la wilaya).
  • La chaîne des Bibans et les hauts reliefs du sud.
  • La dépression sud des Bibans.

La zone boisée représente 25 % du territoire avec 111 490 ha de massif forestier. On trouve le pin d'Alep, le chêne vert ainsi que le chêne-liège.et le cèdre de l’atlas(sud djurdjura)

Climat[modifier | modifier le code]

Le climat est chaud et sec en été, froid et pluvieux en hiver. La pluviométrie moyenne est de 660 mm/an au nord et de 400 mm/an dans la partie sud. Les températures varient entre 20 et 40 °C de mai à septembre et de 2 à 12 °C de janvier à mars.

Hydrographie[modifier | modifier le code]

La wilaya de Bouira renferme d’importantes ressources en eau. Elle est traversée par des bassins versants importants dont l’apport moyen annuel est de l’ordre de 561 millions de m³ constitué par :

  • Bassin versant d'Isser : 135 millions de m³/an.
  • Bassin versant Sahel Soummam : 380 millions m³/an
  • Bassin versant du Hodna : 35 millions m³/an
  • Bassin versant Humus : 11 millions m³/an

Histoire[modifier | modifier le code]

Connue, dans le passé, sous le nom de royaume de Haz, la région de Bouira a affronté l'invasion romaine et a vécu sous la domination ottomane dont la présence est attestée par plusieurs sites tels le Bordj turc, appelé actuellement Draâ El-Bordj et Aïn El Turc, sur l'axe de la route nationale Béjaia - Alger.

La pénétration coloniale française a fait l'objet d'une très forte résistance de la part des habitants placés sous l'autorité de l'Émir Abd el-Kader, qui a notamment séjourné à Bordj Hamza en 1839 en compagnie de son adjoint Ahmed lbn Salem Rebissi. La région a été le théâtre d'une défaite du duc d'Aumale et a également connue l'insurrection de Cherif Boubaghla (1851-1855) qui s'est propagée à partir de Sour El-Ghozlane et la révolte d'El Mokrani.

Élevée au rang de Wilaya après le découpage administratif de 1974, elle faisait partie de la wilaya de Tizi-Ouzou (Grande Kabylie).

Organisation de la wilaya[modifier | modifier le code]

Organisation territoriale de la wilaya de Bouira

Daïras[modifier | modifier le code]

La wilaya de Bouira compte 12 daïras:

Article détaillé : Daïras de la wilaya de Bouira.

Communes[modifier | modifier le code]

La wilaya de Bouira compte 45 communes:

Article détaillé : Communes de la wilaya de Bouira.

Administration[modifier | modifier le code]

Liste des walis de la wilaya de Bouira successifs.
Période Identité Fonction précédente Observation
4 mars 2013 en cours Nacer Maskri[4] Wali de Ouargla
Les données manquantes sont à compléter.

Santé[modifier | modifier le code]

Le secteur de la santé dans cette wilaya est administré par une Direction de la Santé et de la Population (DSP) faisant partie des 48 DSPs Wilayales en Algérie.

Cette DSP prend en charge les hôpitaux et autres structures sanitaires, ainsi que le personnel de la santé, dans les deux secteurs public et privé.

Les structures hospitalières dans cette wilaya font partie des hôpitaux en Algérie qui sont rattachés au Ministère de la Santé, de la Population et de la Réforme hospitalière en Algérie[5].

Tourisme[modifier | modifier le code]

Le lac Agoulmime de Tikjda du département de Bouira en Algérie, situé à 1700m d'altitude.

La wilaya de Bouira dispose de plusieurs sites touristiques :

  • Le parc national du Djurdjura (18 550 ha)
  • Station de climatique (ski) de Tikjda (1 460 m)
  • Tamda n'uglmim (lac - Djurdjura)
  • Plateu d'Aswal (prairie - Djurdjura)
  • Mimouna & Ain Allouane (Village pittoresque et système de captage d'eau de source naturelle et d'irrigation - Djurdjura)
  • Site climatique de Tala Rana
  • Source thermale de Hammam Ksana
  • Aggug n'Talesdit (Barrage - Haute Soummam)
  • Aggur n'Aserdoun (Barrage - Haut Isser)
  • Bordj n'Turk (Fort ottoman - Bouira)
  • Fôret Rich (Bouira)
Slimane Amirat

Personnalités liées à la Wilaya de Bouira[modifier | modifier le code]

Cheikh El_Mokrani,chef des révoltes survenues en Algérie pendant la conquête française.

Slimane Amirat,révolutionnaire et militant algérien.

SiLakhdar [1],commandant de l'ALN.

Kaddour M'Hamsadji, écrivain algérien de langue française et arabe.

Hamid Nacer-Khodja, écrivain et poète algérien .

Jean Brune,écrivain et journaliste français.

Djamel Amrani,écrivain algérien d'expression française.

Jean-Claude Brialy,acteur, réalisateur, scénariste et écrivain français.

M'hamed Aoune,poète algérien contemporain de langue française.

Messaour Boulanouar,poète algérien de langue française.

Arezki Metref, poète et journaliste algérien.

Arezki Larbi,peintre algérien.

Salah Sadaoui,chanteur algérien.

Mohamed Khedis, joueur de football international algérien.

Faouzi Mansouri,joueur de football international algérien.

Zahir Tayabi, ancien gardien de la JSKabylie.

Idir Ouali,joueur de football algérien.

Karim Belhocine,joueur de football franco-algérien.

Yacine Azzouz, freestyler de football.

linda Hennaoui,joueuse de volley-ball algérienne.

Mohamed Allalou,boxeur algérien,Médaillé de bronze aux Jeux olympiques de Sydney en 2000 dans la catégorie super-légers.

Sources et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]