Wilaya

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

La wilaya ou willaya[1] (translittération du terme arabe : wilā'ya ولاية) ou le vilayet[2] (par le turc vilâyet) est une division administrative qui existe dans plusieurs pays africains et asiatiques. Variant en superficie et prérogatives, cette appellation équivalant selon les états au département, à la région ou la province correspond étymologiquement au Gouvernorat (la wilaya étant la subdivision dirigée par un wali).

Histoire[modifier | modifier le code]

Pouvoir souverain en général dans certains pays musulmans, et pouvoir du wali, en particulier, puis région ou circonscription où ce pouvoir s’exerçait.

Du temps des Mamelouks en Égypte et en Syrie médiévales, la wilaya était la plus petite circonscription administrative, alors qu’en Perse musulmane ce mot s’appliquait aux provinces de taille moyenne. À partir de 1864, l'Empire ottoman a utilisé ce terme turquisé en vilayet pour désigner des régions administratives beaucoup plus vastes : vilayets de Mossoul, de Beyrouth, de Bagdad, de Salonique par exemple.

Ces divisions étaient placées sous l’autorité de beylerbey, puis de wali. Les vilayets ont existé jusque récemment dans la Turquie moderne.

Pays concernés[modifier | modifier le code]

Les pays suivants possèdent des wilayat :

  • Afghanistan : composé de 24 velayat - voir l'article provinces d'Afghanistan
  • Algérie : le pays est divisé en 48 wilayas - voir l'article wilayas d'Algérie
  • Maroc : la division de second degré (équivalent NUTS 3 en Europe s'appelle préfecture en zone urbaine en français, et wilaya en arabe. (Voir précisions plus bas sur le sens du terme Wilaya au Maroc).
  • Malaisie : la fédération de Malaisie est partagée en 13 negeri (États) et 3 wilayah persekutuan (districts fédéraux)
  • Mauritanie : la république islamique de Mauritanie est composée de 13 wilayas et 55 moughataa
  • Oman : les wilayat sont dans ce pays des subdivisions des mintaqah
  • Ouzbékistan : la viloyat (terme ouzbek, pluriel viloyatlar) est la subdivision principale du pays
  • Soudan : le pays est formé de 25 wilayat (États) - voir l'article Subdivisions du Soudan
  • Tadjikistan : la viloyat (terme tadjik, pluriel viloyatho) est la subdivision principale du pays
  • Tunisie : le pays est composé de 24 wilayas (traduites en français par gouvernorat)
  • Turkménistan : la welayat (terme turkmène, pluriel welayat) est la subdivision principale du pays
  • Turquie : la vilayet (pluriel turc vilayetler) ou valilik est la subdivision du pays, le pays est composé de 81 vilayets qui sont gouvernés par des gouverneurs (vali) - Voir l'article provinces de Turquie.

Sens du terme Wilaya en Algérie[modifier | modifier le code]

Pendant la Guerre d'Algérie[modifier | modifier le code]

Pendant la guerre d'indépendance d'Algérie, le FLN et l'ALN,etc., adoptent un système d'organisation composé de 6 wilayas (civiles et militaires).

Article détaillé : Wilaya (Guerre d'Algérie).

Après 1962[modifier | modifier le code]

L'Algérie est divisée en quarante-huit collectivités territoriales appelées wilayas.

La wilaya, prévue par l'article 15 de la Constitution algérienne[3], est dotée de la personnalité morale et de l'autonomie financière. Elle constitue aussi une circonscription administrative de l'État algérien. Elle est dotée d'une assemblée élue nommée APW (« Assemblée populaire de wilaya ») et est placée sous l'autorité d'un wali (préfet), qui rassemble les pouvoirs de représentant de l'état dans la wilaya, et d'exécutif de l'Assemblée Populaire de Wilaya[4].

Le numéro porté par chaque wilaya se retrouve sur les plaques minéralogiques ainsi que dans les deux premiers chiffres des codes postaux.

Les subdivisions des wilayas sont nommées daïras. Les collectivités territoriales de base de l'état étant les communes[5].

Sens du terme wilaya au Maroc[modifier | modifier le code]

La pertinence de cette section est remise en cause, considérez son contenu avec précaution. En discuter ? (novembre 2012)

Au Maroc, le terme wilaya recouvre deux réalités distinctes :

  • C'est tout d'abord le nom donné à l'administration d'une des 16 régions du Maroc. À la tête de chaque wilaya se trouve un wali nommé par le roi.
  • Les préfectures, collectivités territoriales de niveau inférieur à la région, et équivalent des provinces en zone urbaine, s'appellent en arabe, mais non en français, des wilayat. Il en existe 13, contre 62 provinces. Elles ont à leur tête un gouverneur, au même titre que les provinces.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. L'Encyclopédie Larousse indique ces deux orthographes
  2. Le Littré et le TLFi, Trésor de la Langue Française sur Internet ignorent le mot wilaya mais connaissent le mot venant du turc : vilayet.
  3. Textes constitutionnels sur le site de la Présidence algérienne.
  4. Code de la Wilaya Titre IV chapitres 1 & 2
  5. Code de la commune

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]