Visage

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Visage (homonymie).
Visage de jeune fille (peinture d'étude de William Bouguereau - XIXe siècle)

Le visage est la zone externe de la partie antérieure du crâne de l'être humain, appelée aussi face ou figure. Il se structure autour de zones osseuses abritant plusieurs organes des sens ; il comprend notamment la peau, le menton, la bouche, les lèvres, le philtrum, les dents, le nez, les joues, les yeux, les sourcils, le front, les cheveux et les oreilles.

Chaque visage est unique. Il est un élément essentiel de l'identité ; il sert à ce titre à l'identification des personnes (photographie d'identité, anthropométrie, ...). C'est donc un vecteur essentiel pour les interactions sociales et les humains comme d'autres primates ont développé une habileté particulière dans la perception des visages. Le visage est essentiel à la communication non verbale et notamment à l'expression des émotions grâce à sa très grande mobilité permise par les muscles orofaciaux sous contrôle du nerf facial.

Le visage joue un rôle majeur dans les arts plastiques (dessin, peinture, sculpture, etc.). L'art du portrait constitue un thème majeur et très ancien comme en témoigne la célébrité de tableaux comme la Mona Lisa de Léonard de Vinci ou les représentations paléolithiques de portraits retrouvés dans des grottes datées de 27 000 ans[1].

Examiné à l'aide d'un miroir, le visage est l'objet de soins d'hygiène particuliers, de décorations ou maquillage, et la principale région du corps sur laquelle intervient la chirurgie esthétique. Dans la plupart des arts du spectacle, le visage est l'objet de traitements particuliers : maquillages (clown, chanteur d'opéra, ...), gros plans cinématographiques...

Pour diverses raisons, festives, religieuses, professionnelles, rituelles, il peut être en totalité ou partiellement recouvert par un masque ou autre objet (tel un voile ou une cagoule). Il est dans un certain cinéma comique et en d'autres occasions, la cible de tartes à la crème.

Le philosophe Emmanuel Lévinas a développé une partie de sa pensée à partir de la notion de visage.

Impact des genres[modifier | modifier le code]

Essai de différentiation et représentation synthétique des traits féminins et masculins.

Les visages présentent généralement quelques subtiles caractéristiques qui, une fois perçues et rapprochées, les font identifier assez sûrement comme masculin ou féminin. Le maquillage et la pilosité peuvent renforcer ou contrarier cette composante de l'identification des personnes.



Le visage dans l'art[modifier | modifier le code]

Le visage aux différents âges vu par William Hogarth en 1753.

1542 - Paris, les proportions du visage comme base de conception des corniches (Diego de Sagredo : Raison d'architecture antique).

La Dame de Brassempouy ou Dame à la Capuche est la plus ancienne représentation connue du visage.



Pratiques rituelles[modifier | modifier le code]

En Amérique du Sud, la tradition des têtes réduites vise surtout dans leur fabrication la conservation du visage de l'ennemi et la « tête », de fait privée de son crâne, est davantage symboliquement considérée et utilisée comme un « masque » que comme partie d'un corps.

Des sectes arabes avaient pour habitude de réunir leurs membres dans des séances de « lecture » du visage d'un homme posant à la manière d'un modèle, à l'instar d'une lecture d'un verset du Coran, Allah « écrivant » les traits des hommes comme il le fait pour le reste du monde[2].

Pathologies[modifier | modifier le code]

Galerie d'illustration[modifier | modifier le code]

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. http://alberganti.blog.lemonde.fr/2006/06/05/2006_06_un_portrait_vie/
  2. Émission de Gilles Lapouge, première diffusion France Culture le 9 novembre 1976.
  3. illustration (P03 : Carcinome épidermoïde de la lèvre inférieure), avant et après ablation de la tumeur ; A. Ly, Groupe chirurgical de la SFD ; AJournées de Dermatologie Interventionnelle de Paris 2013  ; nnales de Dermatologie et de Vénéréologie ; Volume 140, Issues 6–7, Supplement, June 2013, Pages S177–S178
  4. Le carcinome épidermoïde cutané (CE), par la fondation "The Skin Cancer Foundation", New-York, consulté 2013-12-08