Duc de Cumberland

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Le titre de duc de Cumberland fut conféré aux jeunes membres de la famille royale. Il fut créé deux fois dans la pairie d'Angleterre, puis dans celle du Grande-Bretagne. Il est lié au comté du Cumberland, le plus au nord-ouest de l'Angleterre.

La première création de 1644, dans la pairie d'Angleterre, fut pour le prince Rupert, neveu de Charles Ier. À sa mort, le titre fut créé à nouveau pour Georges de Danemark, prince consort de la reine Anne. Il mourut sans descendance. Aucun de ces deux ducs ne fut appelé par ce titre.

Le titre fut ensuite créé trois fois dans la pairie de Grande-Bretagne. Il fut modifié à la quatrième création en duc de Cumberland et Strathearn, et à la dernière création en duc de Cumberland et Teviotdale

Le titre fut suspendu à cause de activisme pro-allemand pendant la Première Guerre mondiale, du 3e duc. D'après l'Acte de confisquation des titres de 1917, la lignée mâle héritière du 3e duc a le droit de pétitionner pour restaurer ses droits sur ses titres confisqués, mais à cette date, aucun héritier ne l'a fait. L'héritier actuel est le prince Ernest-Auguste de Hanovre (né en 1954). Il descend directement par une lignée d'aînés mâles de George III.

Première création (1644)[modifier | modifier le code]

Deuxième création (1689)[modifier | modifier le code]

Troisième création (1726)[modifier | modifier le code]

Duc de Cumberland et Strathearn (1766)[modifier | modifier le code]

Duc de Cumberland et Teviotdale (1799)[modifier | modifier le code]

Titre suspendu en 1919.

Voir aussi[modifier | modifier le code]