Stanley Ellin

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Ellin.

Stanley Ellin

Nom de naissance Stanley Bernard Ellin
Activités Romancier
Naissance 6 octobre 1916
Brooklyn, New York, Drapeau des États-Unis États-Unis
Décès 31 juillet 1986 (à 69 ans)
Brooklyn, New York, Drapeau des États-Unis États-Unis
Langue d'écriture Anglais américain
Genres Roman policier
Distinctions Prix Edgar-Allan-Poe du meilleur roman 1959
Grand prix de littérature policière 1974

Œuvres principales

Stanley Bernard Ellin (Brooklyn, 6 octobre 1916 - Brooklyn, 31 juillet 1986) est un écrivain américain considéré comme l'un des auteurs-clés de la littérature policière américaine d'après-guerre.

Biographie[modifier | modifier le code]

Ellin étudie au Brooklyn College d'où il sort en 1936 avec un diplôme en poche. Après son mariage avec l'éditrice Jeanne Michael, il occupe divers petits métiers : instituteur, ouvrier agricole, métallurgiste. Au retour de la Seconde Guerre mondiale, où il s'était engagé dans la U.S. Army, il devient écrivain à plein temps. Spécialiste de la nouvelle, genre qu'il a complètement rénové et porté à la quasi-perfection (son conte anthropophagique La Spécialité de la maison est un classique des anthologies anglo-saxonnes), Stanley Ellin a également écrit une dizaine de romans policiers, dont Le Huitième Cercle de l'Enfer et Miroir, miroir, dis-moi.

Il reçoit deux fois le prix Edgar-Allan-Poe de la nouvelle pour La Spécialité de la maison en 1955 et pour La Méthode Blessington en 1957 ; et une fois le prix Edgar-Allan-Poe du meilleur roman, en 1959, pour Le Huitième Cercle d l'Enfer.

Plusieurs romans de Stanley Ellin ont été adaptés au cinéma, notamment La Grande Nuit par Joseph Losey en 1951, d'après La Peur au ventre ; et À double tour par Claude Chabrol en 1959, d'après le roman éponyme.

Œuvre[modifier | modifier le code]

Romans[modifier | modifier le code]

  • Dreadful Summit (1948)
    Publié en français sous le titre La Peur au ventre, Paris, Gallimard, Série noire no 37, 1949 ; réédition, Paris, Gallimard, La Poche noire no 75, 1969 ; réédition, Paris, Gallimard, coll. Carré noir no 409, 1981
  • The Key To Nicholas Street (1952)
    Publié en français sous le titre À double tour, Paris, Gallimard, Série noire no 192, 1953 ; Paris, Gallimard, coll. Carré noir no 481, 1983
  • The Eighth Circle (1958)
    Publié en français sous le titre Le Huitième Cercle de l'enfer, Paris, Fayard, L'Aventure criminelle no 82, 1960 ; Paris, Néo, coll. Le Miroir obscur no 14, 1980
  • The Winter After This Summer (1960)
  • The Panama Portrait (1962)
    Publié en français sous le titre La Corrida des pendus, Paris, Stock, 1963
    Publié en français dans une traduction intégrale sous le titre La Corrida des pendus, Paris, Rivages/Noir no 14, 1986
  • House of Cards (1967)
  • The Valentine Estate (1968)
    Publié en français sous le titre La Succession Valentine, Paris, Presses de la Cité, Mystère 3e série no 57, 1970 ; réédition, Paris, Presses de la Cité, Punch no 142, 1978
  • The Bind (1970)
  • Mirror, Mirror on the Wall (1972)
    Publié en français sous le titre Miroir, miroir, dis-moi, Paris, Denoël, Sueurs froides, 1974 ; réédition, Paris, Le Livre de poche no 6489, 1988
  • Stronghold (1975)
  • The Other Side of the Wall (1976)
  • The Luxembourg Run (1977)
  • Star Light Star Bright (1979)
    Publié en français sous le titre Astrologie d'un meurtre, Paris, Gallimard, Série noire no 1796, 1980
  • The Dark Fantastic (1983)
  • Very Old Money (1985)

Recueils de nouvelles[modifier | modifier le code]

  • Mystery Stories ou Quiet Horror (1956)
  • The Blessington Method (1964)
  • The Specialty of the House (1967)
    Publié en français en quatre volumes sous les titres :
    Le Compagnon du fou, Paris, Librairie des Champs-Élysées, Le Masque no 1670, 1982 ;
    La Puce de Beidenbauer, Paris, Librairie des Champs-Élysées, Le Masque no 1682, 1982 ;
    La Douzième Statue, Paris, Librairie des Champs-Élysées, Le Masque no 1702, 1982 ;
    La dernière bouteille, Paris, Librairie des Champs-Élysées no 1729, Le Masque, 1983
  • Kindly Dig Your Grave (1975)

Prix et distinctions[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]