Ken Bruen

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Ken Bruen

Activités Romancier
Naissance 3 janvier 1951 (63 ans)
Galway, Drapeau de l'Irlande Irlande
Langue d'écriture anglais britannique
Genres Roman policier, roman noir
Distinctions Grand prix de littérature policière 2009

Œuvres principales

  • La Main droite du diable

Ken Bruen, né le 3 janvier 1951 à Galway, est un écrivain irlandais de romans policiers.

Biographie[modifier | modifier le code]

Après des études au St. Joseph’s College à Galway, puis à Trinity College à Dublin, où il devient docteur en métaphysique, Ken Bruen se met à voyager beaucoup, enseignant l’anglais dans de nombreux pays d’Afrique, d’Asie du Sud-Est et d’Amérique du Sud. Il fait même un séjour très éprouvant en prison au Brésil.

De retour en Irlande, il se fixe dans sa ville natale et écrit des romans noirs.

Bruen mène deux séries de front :

  • La première se déroule autour d’un personnage central, Jack Taylor, ancien garda (policier) viré pour alcoolisme reconverti en tant que détective privé et qui se déroule à Galway. Il profite de cette série pour faire un tableau plutôt sombre de la société irlandaise. Les romans de la série sont truffés de références à la culture populaire irlandaise (et anglo saxonne en général), notamment littéraire et musicale. Jack Taylor est lui-même un grand lecteur de romans noirs, aussi les références aux classiques du genre sont-elles également très présentes. On les retrouve en exergue des chapitres ou dans des allusions directes au fil du texte, souvent faites par le personnage lui-même.
  • L’autre série met en scène les inspecteurs Roberts & Brant. Cette série se veut en partie un hommage au 87e District de Ed McBain.

Œuvre[modifier | modifier le code]

Romans[modifier | modifier le code]

Série Jack Taylor[modifier | modifier le code]

  • Delirium Tremens (The Guards, 2001) : Une enquête de Jack Taylor (Série noire - Gallimard, 2004, traduction de Jean Esch)
  • Toxic Blues (The Killing of the Tinkers, 2002) : Une enquête de Jack Taylor (Série noire - Gallimard, 2005, traduction de Catherine Cheval et Marie Ploux)
  • Le Martyre des Magdalènes (The Magdalen Martyrs) : Une enquête de Jack Taylor (Série noire - Gallimard, 2006, traduction de Pierre Bondil)
  • Le Dramaturge (The Dramatist) : Une enquête de Jack Taylor (Série noire - Gallimard, 2007, traduction de Pierre Bondil)
  • La Main droite du diable (Priest) : Une enquête de Jack Taylor (Série noire - Gallimard, 2008, traduction de Pierre Bondil)
  • Chemins de croix (Cross) : une enquête de Jack Taylor (Série noire - Gallimard, 2009, traduction de Pierre Bondil)
  • En ce sanctuaire (Sanctuary) : une enquête de Jack Taylor (Série noire - Gallimard, 2010, traduction de Pierre Bondil)
  • Le Démon (The Devil) : Une enquête de Jack Taylor (Fayard Noir - Fayard, octobre 2012)
  • Sur ta tombe (Headstone) : une enquête de Jack Taylor (Fayard Noir - Fayard, octobre 2013, traduction Catherine Cheval et Marie Ploux)

Série R&B[modifier | modifier le code]

  • R&B Le Gros Coup (Série noire - Gallimard, 2004, traduction de Marie Ploux et Catherine Cheval)
  • R&B Le Mutant apprivoisé (Taming the Alien, 1999) (Série noire - Gallimard, 2005, traduction de Catherine Cheval et Marie Ploux)
  • R&B Les Mac Cabés (Série noire - Gallimard, 2006, traduction de Marie Ploux et Catherine Cheval)
  • R&B Blitz (Série noire - Gallimard, 2007, traduction de Daniel Lemoine)
  • R&B Vixen (Série noire - Gallimard, 2008, traduction de Daniel Lemoine)
  • R&B Calibre (Série noire - Gallimard, 2011, traduction de Daniel Lemoine)
  • R&B Munitions (Série noire - Gallimard, 2012, traduction de Daniel Lemoine)

Autres romans[modifier | modifier le code]

  • Hackman Blues (Fayard, 2007)
  • En effeuillant Baudelaire (Fayard, 2007)
  • London Boulevard (Fayard, 2008)
  • Rilke au noir (Fayard, 2008)
  • Sombre des seins (Seuil, 2008), avec Jason Starr
  • Brooklyn Requiem (Fayard, 2010)
  • Une pinte de Bruen, T1, (Fayard, 2010)
  • Une pinte de Bruen, T2, (Fayard, 2011)
  • Tower (Rivages, 2012), avec Reed Farrel Coleman

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Bibliographe critique[modifier | modifier le code]

  • Bondil, Pierre. « L'Ami irlandais ». 813, hiver 2006-2007, no 99, p. 5-8.
  • Bonnefous, Bastien. « Interview Ken Bruen ». Shanghai express, novembre 2006, no 4, p. 16-17.
  • Murphy, Paula. « 'Murderous Mayhem' : Ken Bruen and the New Ireland. » CLUES : A Journal of Detection, no 24-2, Winter 2006, p. 3-16.

Adaptation cinématographique[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]