Ron Rash

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Rash.

Ron Rash

Naissance 25 septembre 1953 (61 ans)
Chester, Caroline du Sud, Drapeau des États-Unis États-Unis
Activité principale
Distinctions
Auteur
Langue d’écriture Anglais américain
Mouvement École du Montana
Genres
Littérature des grands espaces, Nature writing, roman policier, roman noir, nouvelle, poésie

Ron Rash, né à Chester en Caroline du Sud en 25 septembre 1953, est un écrivain, poète et nouvelliste américain, auteur de roman policier.

Biographie[modifier | modifier le code]

Né à Chester, il est pourtant élevé et passe son enfance dans la petite ville de Boiling Springs, en Caroline du Sud.

Il étudie à l'Université Gardner–Webb et à l'Université de Clemson, où il obtient respectivement un baccalauréat et une maîtrise en littérature anglaise. Il devient ensuite enseignant, métier qu'il exerce toujours.

Sa carrière d'écrivain s'amorce en 1994 avec la publication d'un premier recueil de nouvelles, puis d'un recueil de poésie en 1998.

Lauréat de plusieurs prix littéraires aux États-Unis, il publie Un pied au paradis (One Foot in Eden), son premier roman policier, en 2002. Serena, paru en 2008 aux États-Unis et traduit en 2011 en France, est transposé au cinéma par Susanne Bier en 2014 sous le même titre (Serena).

Ron Rash vit actuellement à Asheville en Caroline du Nord[1].

Œuvre[modifier | modifier le code]

Romans[modifier | modifier le code]

Recueils de nouvelles[modifier | modifier le code]

  • The Night The New Jesus Fell to Earth and Other Stories from Cliffside, North Carolina (1994)
  • Casualties (2000)
  • Chemistry and Other Stories (2007)
  • Burning Bright (2010)
  • Nothing Gold Can Stay (2013)
  • Something Rich and Strange (2014)

Nouvelles isolées[modifier | modifier le code]

  • Dangerous Love (2000)
  • Graveyard Shift (2006)
  • Back of Beyond (2007)
  • 26 Days (2011)
  • The Outlaws (2013)
  • Where the Map Ends (2014)

Recueils de poésie[modifier | modifier le code]

  • Eureka Mill (1998)
  • Among the Believers (2000)
  • Raising the Dead (2002)
  • Waking (2011)

Poèmes isolés[modifier | modifier le code]

  • Stanley Fish in the Afterlife (1992)
  • The Barn (1992)
  • Grabbing (1994)
  • 1934 (1994)
  • Flying Squadron (1994)
  • The Old Men at Hamrick’s Carp Pond (1994)
  • Catamount (2000)
  • Graveyard Fields (2000)
  • At Boone Creek Landing (2001)
  • Bottomland (2001)
  • Shee-Show (2001)
  • Tremor (2001)
  • The Vanquished (2001)

Littérature d'enfance et de jeunesse[modifier | modifier le code]

  • The Shark's Tooth (2001)

Adaptations[modifier | modifier le code]

Adaptations au cinéma[modifier | modifier le code]

Prix et récompenses notables[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Émilie Grangeray, dans M. Le magazine du Monde, no 50, p. 76-77, 1er septembre 2012, « L'Asheville de Ron Rash », sur Le Monde.fr,‎ 31 août 2012 (consulté le 1er septembre 2012)
  2. Martine Laval dans Telerama no 3111, « Un pied au paradis », sur Telerama,‎ 29 août 2009 (consulté le 1er septembre 2012)
  3. Laura Léoni, « Ron Rash cherche « un monde à l’endroit » », sur L’Humanité,‎ 23 août 2012 (consulté le 1er septembre 2012)
  4. « "Serena" : magistral Ron Rash », sur Le Parisien,‎ 03 janvier 2011 (consulté le 1er septembre 2012)

Liens externes[modifier | modifier le code]