Ron Rash

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Rash.

Ron Rash

Naissance 1953
Chester, Caroline du Sud, Drapeau des États-Unis États-Unis
Langue d'écriture Anglais américain
Mouvement École du Montana
Genres littérature des grands espaces, Nature writing

Ron Rash, né à Chester en Caroline du Sud en 1953, est un poète, nouvelliste et écrivain américain.

Biographie[modifier | modifier le code]

Il étudie à l'Université Gardner–Webb et à l'Université de Clemson. Il devient enseignant, métier qu'il exerce toujours. Il publie en 1994 un premier recueil de nouvelles puis un recueil de poésie en 1998. Il remporte plusieurs prix littéraires aux États-Unis et publie son premier roman en 2002, One Foot in Eden (Un pied au paradis). Son roman Serena, publié en 2008 aux États-Unis et traduit en 2011 en France est transposé au cinéma par Susanne Bier en 2013 sous le même titre (Serena). Il vit actuellement à Asheville en Caroline du Nord[1].

Œuvre[modifier | modifier le code]

Romans[modifier | modifier le code]

  • One Foot in Eden (2002)
    Publié en français sous le titre Un pied au paradis[2], Paris, Éditions du Masque, 2009, réédition Paris, Le Livre de poche, no 32043, 2011, traduction d’Isabelle Reinharez.
  • Saints at the River (2004)
  • The World Made Straight (2006)
    Publié en français sous le titre Le Monde à l'endroit[3], Paris, Éditions du Seuil, Cadre Vert, 2012, réédition Paris, Points, 2013, traduction d’Isabelle Reinharez.
  • Serena (2008)
    Publié en français sous le titre Serena[4], Paris, Éditions du Masque, 2011, réédition Paris, Le Livre de poche, no 32692, 2012, traduction de Béatrice Vierne.
  • The Cove (2012)
    Publié en français sous le titre Une terre d'ombre, Paris, Éditions du Seuil, Cadre Vert, 2014, traduction d’Isabelle Reinharez.

Recueils de nouvelles[modifier | modifier le code]

  • The Night The New Jesus Fell to Earth and Other Stories from Cliffside, North Carolina (1994)
  • Casualties (2000)
  • Chemistry and Other Stories (2007)
  • Burning Bright (2010)
  • Nothing Gold Can Stay (2013)

Recueils de poésie[modifier | modifier le code]

  • Eureka Mill (1998)
  • Among the Believers (2000)
  • Raising the Dead (2002)
  • Waking (2011)

Littérature d'enfance et de jeunesse[modifier | modifier le code]

  • The Shark's Tooth (2001)

Adaptations[modifier | modifier le code]

Adaptations au cinéma[modifier | modifier le code]

Récompenses notables[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Émilie Grangeray, dans M. Le magazine du Monde, n°50, p. 76-77, 1er septembre 2012, « L'Asheville de Ron Rash », sur Le Monde.fr,‎ 31 août 2012 (consulté le 1er septembre 2012)
  2. Martine Laval dans Telerama n° 3111, « Un pied au paradis », sur Telerama,‎ 29 août 2009 (consulté le 1er septembre 2012)
  3. Laura Léoni, « Ron Rash cherche « un monde à l’endroit » », sur L’Humanité,‎ 23 août 2012 (consulté le 1er septembre 2012)
  4. « "Serena" : magistral Ron Rash », sur Le Parisien,‎ 03 janvier 2011 (consulté le 1er septembre 2012)