Michael Gilbert

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Gilbert.

Michael Francis Gilbert

Activités écrivain, auteur
Naissance 17 juin 1912
Billinghay, Lincolnshire, Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni
Décès 8 février 2006 (à 93 ans)
Luddesdown (en), Kent, Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni
Langue d'écriture Anglais britannique
Genres roman policier
Distinctions Prix Edgar-Allan-Poe
Grand Prix de Littérature policière

Michael Francis Gilbert, né le 17 juin 1912 à Billinghay, dans le Lincolnshire, et mort le 8 février 2006[1] à Luddesdown (en), dans le Kent, est un écrivain britannique de roman policier.

Biographie[modifier | modifier le code]

Il fait ses études supérieures à l'Université de Londres, où il obtient son diplôme avec mention en 1937. Pendant de nombreuses années, il est avocat-conseil à Londres et comptera Raymond Chandler parmi ses clients.

Close Quarters (1947), son premier roman policier met en scène l'inspecteur Hazelrigg qui revient dans cinq autres titres. Son personnage le plus connu est toutefois Patrick Petrella qui grimpe les échelons de la police londoniennne, de simple constable à inspecteur en chef de Scotland Yard, au fil de la vingtaine de nouvelles et du roman qui lui sont consacrés.

Michael Gilbert reçoit en 1955 le Grand prix de littérature policière pour Un mort dans le tunnel (Death in Captivity), le prix Edgar-Allan-Poe (« Grand Master Award ») de la Mystery Writers of America en 1987 et le Cartier Diamond Dagger en 1994[1].

Œuvre[modifier | modifier le code]

Romans policiers[modifier | modifier le code]

Série Inspecteur Hazelrigg[modifier | modifier le code]

  • Close Quarters (1947)
  • They Never Looked Inside ou He Didn't Mind Danger [É.-U.] (1947)
  • The Doors Open (1949)
  • Smallbone Deceased (1950)
    Publié en français sous le titre Affaire Smallbone, trad. de François Vernan, Paris, Éditions Julliard, 1955, 303 p. ((notice BnF no FRBNF32165461k))
  • Death Has Deep Roots (1951)
  • Fear to Tread (1953)
    Publié en français sous le titre La Crainte d’un faux pas, trad. de Geneviève Méker, Paris, Éditions Julliard, 1954, 317 p. ((notice BnF no FRBNF32165462x))

Série Inspecteur Mercer[modifier | modifier le code]

  • The Body of a Girl (1972)
    Publié en français sous le titre Le Corps du délit, trad. de Raymond Olcina, Paris, Presses de la Cité, coll. « Suspense », 1973, 222 p. ((notice BnF no FRBNF35145157h)) ; réédition, Paris, Presses de la Cité, coll. Punch no 6, 1973
  • Death of a Favourite Girl ou The Killing of Katie Steelstock [É.-U.] (1980)

Série Patrick Petrella[modifier | modifier le code]

  • Roller-Coaster (1993)

Série Luke Pagan[modifier | modifier le code]

  • The Queen Against Karl Mullen (1991)
  • Ring of Terror (1995)
  • Into Battle (1997)

Autres roman[modifier | modifier le code]

  • Death in Captivity ou The Danger Within [É.-U.] (1952)
    Publié en français sous le titre Un mort dans le tunnel, trad. de Arlette Rosenblum, Paris, Éditions Julliard, 1954, 263 p. ((notice BnF no FRBNF321654638))
  • Sky High ou The Country-House Burglar [É.-U.] (1955)
  • Be Shot for Sixpence (1956)
    Publié en français sous le titre Mission d’acrobates en Hongrie, trad. de Jeanne-Fournier Pargoire, Paris, Éditions Julliard, coll. « L'Aventure criminelle » no 88, 1960, 221 p. ((notice BnF no FRBNF329581233))
  • Blood and Judgment (1959)
  • After the Fine Weather (1963)
  • The Crack in the Teacup (1966)
  • The Dust and the Heat ou Overdrive [É.-U.] (1967)
  • The Etruscan Net ou The Family Tomb [É.-U.] (1969)
  • The Ninety-Second Tiger (1973)
  • Flashpoint (1974)
  • The Night of the Twelfth (1976)
  • The Empty House (1978)
    Publié en français sous le titre La Dernière Clause, trad. de Jean-André Rey, Paris, Fleuve noir, coll. « Littérature policière » no 5, 1982, 251 p. ((ISBN 2-265-02214-4))
  • The Final Throw ou End-Game [É.-U.] (1982)
  • The Black Seraphim (1983)
  • Inner Landscape (1984)
  • The Long Journey Home (1985)
  • Trouble (1987)
  • Paint, Gold and Blood (1989)
  • Over and Out (1998)

Recueils de nouvelles[modifier | modifier le code]

Série Patrick Petrella[modifier | modifier le code]

  • Petrella at Q (1977)
  • Young Petrella (1988)

Autres recueils de nouvelles[modifier | modifier le code]

  • Game Without Rules (1968)
  • Stay of Execution (1971)
  • Amateur in Violence (1973)
  • Mr. Calder and Mr. Behrens (1982)
  • Anything for a Quiet Life (1990)
  • The Man Who Hated Banks (1997)
  • The Mathematics of Murder (2000)
  • The Curious Conspiracy (2002)
  • Even Murderers Take Holidays and other mysteries (2007)
  • A Pity about the Girl and other stories (2008)

Théâtre[modifier | modifier le code]

  • A Clean Kill (1959)
  • The Bargain (1961)
  • The Shot in Question (1963)
  • Windfall (1963)

Autres ouvrages[modifier | modifier le code]

  • The Claimant (1957)
  • The Law (1977)
  • Fraudsters: Six Against the Law (1987)

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b HRF Keating, « Michael Gilbert. Lawyer and prolific crime writer who created the classic Smallbone deceased », sur the Guardian,‎ 10/2/2006 (consulté le 17 octobre 2013)

Sources[modifier | modifier le code]

  • John M. Reilly, Twentieth Century Crime and Mystery Writers, 2e édition, New York, St. Martin's Press, 1985, p. 377-378.

Liens externes[modifier | modifier le code]