Stade Albert-Domec

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Stade Albert-Domec
{{#if:
Entrée du stade
Entrée du stade
Généralités
Noms précédents stade de la Pépinière (1899-1948)
Adresse Avenue du Général Sarrail 11000 Carcassonne, Aude
Coordonnées 43° 13′ 04″ N 2° 21′ 52″ E / 43.217778, 2.36444443° 13′ 04″ Nord 2° 21′ 52″ Est / 43.217778, 2.364444  
Construction et ouverture
Ouverture 1899
Rénovation 2002
Utilisation
Clubs résidents Association Sportive Carcassonne XIII
Union sportive carcassonnaise XV
Équipement
Capacité 10 000
Affluence
record
23 500 Championnat de France de rugby à XIII 1949 (Marseille XIII-AS Carcassonne XIII)

Géolocalisation sur la carte : France

(Voir situation sur carte : France)
Stade Albert-Domec

Le stade Albert-Domec est un stade de rugby à XIII et à XV de la ville de Carcassonne. C'est l'enceinte du Association Sportive Carcassonne XIII et de l'Union sportive carcassonnaise XV, il est également utilisé par le club de football, le FA Carcassonne Villalbe, pour les grands matchs. Sa capacité est de 10 000 places. Construit en 1899, il est une des stades les plus anciens de France, il est rénové en 2002.

Il porte le nom d'un ancien international de rugby à XIII, Albert Domec mort le 20 septembre 1948[1]. Ce stade est également équipé pour l'athlétisme avec notamment une piste de 400 mètres de huit couloirs.

Histoire[modifier | modifier le code]

Le stade de la pépinière est créée en 1899 par l'amicale des sports de Carcassonne puis racheté par la mairie de Carcassonne en juillet 1933 qui l'aménage en terrain permettant la pratique du rugby, de l'athlétisme et du football[1]. Le stade prend le nom d'Albert Domec en 1948 et fête son centenaire en 1999. En 2002, des travaux d'aménagements sont faits par la mairie et la piste en ciment permettant l'accueil du Tour de France cycliste et de compétitions automobiles est détruite[1].

La montée de l'Union sportive carcassonnaise XV en Pro D2 en 2010 rend nécessaire la mise aux normes du stade. La mairie choisit les architectes Michel Petit et Alain Cathala pour réaliser les travaux d'un coût de 2,5 millions d'euros[2]. Une nouvelle tribune de 1 800 places va être édifiée permettant au stade d'avoir une capacité de 5000 places assises en septembre 2012. Cette tribune accueillera en rez-de-chaussée les vestiaires, l'infirmerie et les salles vidéo et antidopage. La tribune comprend également neuf loges et une salle de réception[2].

Le stade a accueilli 17 finales de la coupe de France de rugby à XIII, la dernière fois en 2011[3].

En 2001 à l'occasion du huitième de finale de la Coupe de France de football 2000-2001 opposant le FA Carcassonne Villalbe au FC Nantes. 11 000 spectateurs assistent à cette rencontre[4].

Références[modifier | modifier le code]

  1. a, b et c Jean-Louis H. Bonnet, « De la pépinière au stade Albert Domec. », sur supporters-carcassonne15.com,‎ 31 janvier 2011 (consulté le 12 juillet 2011)
  2. a et b Guillaume Richard, « Domec : l'architecte désigné », sur www.lindependant.fr, L'Indépendant,‎ 24 juin 2011 (consulté le 12 juillet 2011)
  3. Michel Sawas, « La 17e finale de coupe de France à Domec », sur www.ladepeche.fr, La Dépêche du Midi,‎ 15 avril 2011 (consulté le 12 juillet 2011)
  4. « Records de spectateurs Stade Albert Domec », sur www.stades-spectateurs.com (consulté le 12 juillet 2011)