Stade Jean-Dauger

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Stade Jean-Dauger
STA 0480.jpg
Généralités
Noms précédents Parc des Sports de Saint Léon
Surnom(s) Jean-Dauger, JD
Adresse 1 avenue André-Grimard
64100 Bayonne
Coordonnées 43° 29′ 08″ N 1° 28′ 45″ O / 43.485469, -1.479289 ()43° 29′ 08″ Nord 1° 28′ 45″ Ouest / 43.485469, -1.479289 ()  
Construction et ouverture
Ouverture 1937
Rénovation de 2006 à 2009
Utilisation
Clubs résidents Aviron bayonnais
Association sportive bayonnaise
Propriétaire Ville de Bayonne
Administration Ville de Bayonne
Équipement
Surface pelouse
Capacité 16 934 places
Tribunes Honneur (3 924 places)
Face (3 309 places)
Virage Nord (3 500 places)
Virage Sud (2 500 places)
Pesage Honneur (1 280 places debout)
Pesage Face (860 places debout)
Pelouse Virage Nord (372 places debout)
Pelouse Virage Sud (1 989 places debout)
Affluence
record
23 201 spectateur pour Dax-Lourdes le 7 mai 1967

Géolocalisation sur la carte : France

(Voir situation sur carte : France)
Stade Jean-Dauger

Le stade Jean-Dauger est un stade situé à Bayonne, dans les Pyrénées-Atlantiques.

Présentation[modifier | modifier le code]

Il est le stade de l'Aviron bayonnais, club de rugby à XV évoluant dans le Top 14 ainsi que de l'Association sportive bayonnaise (club amateur de Bayonne dont l'équipe féminine évolue en première division et l'équipe masculine en fédérale 3).

Depuis sa récente rénovation durant l'été 2006 et 2009, il peut désormais accueillir 16 934 spectateurs (10 733 places assises).

En hommage à sa ferveur et à son soutien populaire, le public bayonnais, emmené par sa mascotte Pottoka, s'est vu élire meilleur public du Top 14 en 2006.

En octobre 2007, et ce malgré la rénovation récente, la demande en termes de billetterie est telle (plus de 8 000 cartes d'abonnements éditées pour la saison 2007-2008) que l'Aviron bayonnais rugby pro, avec l'accord de la mairie, décide d'implanter des tribunes supplémentaires (avec sièges coqués et numérotés) dans les virages, augmentant la capacité en places assises de 2 300 places supplémentaires.

Le 19 septembre 2008, toujours à cause d'une demande grandissante en termes de billetterie (augmentation des abonnements de 8 % par rapport à 2007-2008), et en accord avec la mairie, le stade voit sa capacité augmentée de 3 000 places avec la création de nouvelles places debout dites pesages nord et pesages sud situées à l'intérieur des deux virages de la piste d'athlétisme, derrière les poteaux. Le premier match à utiliser cette nouvelle jauge de stade homologuée, est le derby Aviron bayonnais-Biarritz olympique du 4 avril 2009.

Pour la saison 2008-2009, un écran géant de 52 m² est installé en lieu et place du précédent tableau d'affichage (situé désormais derrière la tribune virage Nord n°3 (N3).

Le stade devenant trop petit, une réflexion est engagée entre la mairie de Bayonne, l'Aviron bayonnais et des partenaires privés pour une démolition-reconstruction du stade amenant une capacité totale espérée à 20 000 places assises.

Le 18 avril 2009, en avant-match de la rencontre de Top 14 Bayonne-Bourgoin, le président de l'Aviron bayonnais rugby pro, Francis Salagoïty, annonce la construction d'une tribune « virage nord » de 3 500 places assises, amenant la capacité totale assise du stade à 11 000 places, et qui sera située derrière l'en-but nord, condamnant de facto la piste d'athlétisme.

Début mai 2010, des travaux sont engagés dans le virage sud du stade, à l'emplacement de l'ancienne piste d'athlétisme, pour la construction d'une 4e et dernière tribune découverte de 2 500 places assises : "Virage Sud".

Historique[modifier | modifier le code]

À l'origine stade vélodrome, le parc des sports Saint Léon accueillit l'arrivée de plusieurs étapes du Tour de France cycliste. Des matches de gala opposant parmi les meilleures équipes européennes de football et, en rugby, des finales de challenge Yves du Manoir, des rencontres opposant la sélection Côte basque à la Nouvelle-Zélande ou bien encore une rencontre de coupe du monde en 1991 ont, entre autres événements, participé à sa riche histoire.

Lien externe[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :