Stade Gaston-Gérard

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Stade Gaston-Gérard
{{#if:
Dijon FCO 3.JPG
Généralités
Nom complet Parc des Sports Gaston-Gérard
Adresse Place Gaston-Gérard, Dijon
Coordonnées 47° 19′ 28″ N 5° 04′ 06″ E / 47.324412, 5.068333 ()47° 19′ 28″ Nord 5° 04′ 06″ Est / 47.324412, 5.068333 ()  
Construction et ouverture
Ouverture 19 mai 1934
Utilisation
Équipement
Capacité 20 099
Affluence
record
18 869
(6 mars 2011
Stade de Reims-DFCO)

Géolocalisation sur la carte : Dijon

(Voir situation sur carte : Dijon)
Stade Gaston-Gérard

Géolocalisation sur la carte : Bourgogne

(Voir situation sur carte : Bourgogne)
Stade Gaston-Gérard

Géolocalisation sur la carte : France

(Voir situation sur carte : France)
Stade Gaston-Gérard

Le Parc des Sports Gaston-Gérard est un stade de football dijonnais de 16000 places, fondé en 1934, ou joue le Dijon Football Côte-d'Or (DFCO), équipe de Ligue 1 en 2011-2012 et de Ligue 2 en 2012-2013, il servait également de terrain d'athlétisme avant que ne commencent les travaux de rénovation et d'agrandissement qui ont débuté en septembre 2007.

Histoire[modifier | modifier le code]

Le stade dijonnais doit son nom à l'ancien député-maire de Dijon de 1919 à 1935, également le premier ministre du tourisme français, Gaston Gérard (1878-1969) (resté célèbre par la recette du poulet Gaston Gérard).

Stade Gaston Gérard.jpg

D'une capacité d'origine d'environ 10 000 places, le parc des sports s'équipe d'éclairage nocturne en 1974 lors de l'ascension du club de foot dijonnais en National (il s'agissait à l'époque du Cercle Laïque Dijonnais).

Il était jusqu'à aujourd'hui un parc omnisports accueillant les matchs de l'équipe de football dijonnaise et les meetings d'athlétisme. Il restera comme le lieu d'un des records de Sergueï Bubka qui effectua un saut à la perche de 6,11 m le 13 juin 1992.

Aujourd'hui, le Parc des Sports est seulement utilisé pour les rencontres du DFCO.

Rénovation[modifier | modifier le code]

Assez vétuste et peu confortable, ce stade fait l'objet d'importants travaux de rénovation qui débutent le 26 septembre 2007. Une nouvelle tribune est construite côté nord, la piste d'athlétisme qui entoure le stade est ainsi recouverte et devient donc inutilisable. Le Virage Sud, qui accueillait les visiteurs sur des gradins en béton à ciel ouvert, est entièrement détruit et remplacé par une tribune couverte, similaire au Virage Nord. Actuellement le stade contient 16 098 places, par la suite les deux tribunes latérales seront détruites pour laisser place à de nouvelles tribunes plus proches du terrain. Le stade sera à terme entièrement couvert.

Ce stade devrait ressembler de près au nouveau Stade des Alpes de Grenoble, sa capacité sera de 22 000 places assises.

Chronologie[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]