Stade Amédée-Domenech

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Stadium municipal et Domenech.
Stade Amédée Domenech
{{#if:
Stade Amédée Domenech.JPG
Généralités
Noms précédents Stadium - Parc Municipal Des Sports
Surnom(s) Stadium
Adresse 116 Avenue du 11 Novembre 1918, 19100 Brive-la-Gaillarde
Coordonnées 45° 09′ 46″ N 1° 32′ 49″ E / 45.1629, 1.5468745° 09′ 46″ Nord 1° 32′ 49″ Est / 45.1629, 1.54687  
Construction et ouverture
Ouverture 25 septembre 1921
Rénovation 1970, 1989, 1997, 2011
Utilisation
Clubs résidents Club athlétique Briviste
ESA Brive
Propriétaire ville de Brive La Gaillarde
Équipement
Surface pelouse naturelle
Capacité 15 000 places

Géolocalisation sur la carte : France

(Voir situation sur carte : France)
Stade Amédée Domenech


Le stade Amédée-Domenech est un stade de rugby à XV situé à Brive-la-Gaillarde. Il est le stade de résidence du Club athlétique Briviste et peut également accueillir des rencontres de football du club local, l'ESA Brive. Son ancien nom est le « Stadium », mais il a été rebaptisé en 2004 en l'honneur d'Amédée Domenech, ancien joueur international de Brive. D'une capacité de 15 000 places[1], ce stade est formé de trois tribunes. Il sera le plus grand stade du Limousin jusqu'à la rénovation du stade de Beaublanc, à Limoges, qui est actuellement en cours. Il ne peut cependant accueillir que 13 979 Spectateurs pour les rencontres de TOP14 en raison du règlement de sécurité imposé par les différents organisateurs de cette compétition.

Histoire[modifier | modifier le code]

Entre la fondation du CA Brive (en 1910) et 1921, le club évolua au Stade de Lascamps, situé sur les bords de la Corrèze. Pour augmenter la capacité lors des rencontres du club, drainant un public toujours plus nombreux, la construction d'un nouveau stade fut alors décidée.

Le Stadium fut construit par la Société Anonyme du Stadium de Brive, dont les statuts furent déposés le 17 mars 1921. Cette société acquiert sur la ville de Brive 21 900 m2 de terrains, et construit le stade.
Le Stadium de Brive est inauguré le 25 septembre 1921, à l'occasion d'une rencontre opposant le CA Brive au Stade français.

L’enceinte connaît une première réfection durant l’été 1930.
En 1932, des projecteurs sont installés.
Lorsqu’éclate la scission entre le rugby à XV et le rugby à XIII, à la fin des années 1930, les treizistes chassent leurs homologues quinzistes du Stadium.
Durant la Seconde Guerre mondiale, le terrain du Stadium est occupé et sera endommagé par les véhicules de l’armée.
Après la guerre, le Stadium change deux fois de propriétaire.

En 1946, la Société Anonyme du Stadium le cède au CA Brive qui, six ans plus tard, le cède à son tour à la ville de Brive.
En 1957, à l’occasion de la remontée du CAB en Première Division, l’enceinte devenue vétuste, inconfortable et même dangereuse sera démolie puis reconstruite. Cette période de travaux durera trois ans, durant lequel le club pensionnaire du Stadium jouera ses matchs au Stade Gaëtan Devaud, mis à sa disposition par la SNCF.

Achevé en 1960, le Stadium reçoit à nouveau, dès cette date, les matches du CAB. Celui-ci sera locataire à titre gratuit de l’enceinte, propriété de la ville de Brive. Il conservera ce statut jusqu’en 2002.
Le stade Amédée Domenech sera modernisé et agrandi à plusieurs reprises, notamment via la grande tribune, qui passe de 2 800 à 4 000 places assises et couvertes en 1970, et sera rénovée en 1989.

En 1997, la tribune de l’Europe est érigée pour remplacer l’ancienne tribune d’Honneur, devenue vétuste. La capacité d'accueil est alors de 15 488 places. (6961 en tribune Pébeyre, 2327 en tribune Europe, 6200 en pesage). Un écran géant de 40 m2 est installé en 2007 côté sud. Il sera déplacé coté nord en 2011, lorsqu'une tribune voit le jour à ce endroit.

Composition[modifier | modifier le code]

La tribune de l’Europe[modifier | modifier le code]

La tribune de l’Europe est située côté ouest. Elle compte 2 327 places assises, 20 loges dédiées aux entreprises partenaires du CA Brive Corrèze Limousin, 50 postes de travail destinés aux médias. Elle est dotée d’aménagements pour les chaînes de télévision ainsi que d’une salle de musculation.
Cette tribune a été inaugurée le 23 août 1997, en remplacement de l’ancienne et vétuste tribune d’honneur. Elle coûta 8.35 millions de francs (soit 1.53 million d’euros) à la ville de Brive.
La tribune de l’Europe doit son nom à la victoire du club en Coupe d’Europe 1997.

La tribune Elie Pebeyre[modifier | modifier le code]

La tribune Elie Pebeyre est située à l’est, en face de la tribune de l’Europe. Elle compte 6 961 places assises.
Elle fut rebaptisée ainsi à la mémoire d’Élie Pebeyre, un grand personnage du rugby briviste et limousin, qui fut joueur, dirigeant, puis président du club, et également président du comité du Limousin et vice-président de la FFR.
Avant son baptême le 24 avril 2010, à l’occasion de la rencontre de Top 14 entre Brive et Toulon, cette tribune était couramment appelée la tribune Honneur.

La tribune sud[modifier | modifier le code]

Durant l'été 2011, une tribune latérale voit le jour du côté sud, derrière l’en-but, près de l’espace Derichebourg.
Dotée de 4 loges et d'un salon de réception, elle offre 878 places assises et couvertes. Son coût avoisina 1.35 million d’euros.

Les pesages[modifier | modifier le code]

Le Stadium de Brive offre une capacité de 4834 places en pesage, au bord du terrain.
La construction de la tribune Sud, ainsi que l’apparition de places destinées aux personnes à mobilité réduite ont entraîné une diminution du nombre de places en pesages. À l’occasion de certains matches des tribunes provisoires de 680 et 588 places sont ajoutées.

L’espace Derichebourg[modifier | modifier le code]

En 2007 est érigée une salle de réception et des repas d’avant et d’après-matchs.
Située au sud du terrain d’honneur et d’une superficie de 2 250 m2, elle porte le nom du groupe Derichebourg, un mécène ayant investi près de 23 millions d’euros dans le club.


Grandes affiches ayant eu lieu à Amédée Domenech[modifier | modifier le code]

Le stade a accueilli quelques rencontres importantes, en dehors du Top 14 :

Records d'affluence[modifier | modifier le code]

Le record d'affluence au stade Amédée Domenech a été établi le 21 février 1999, avec 18 000 spectateurs lors d'un match de Championnat entre Brive et Toulouse [2].

Notes et références[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]