Sam Shepard

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Shepard.
Sam Shepard lors du tournage du film Furtif (Stealth) (2004)

Sam Shepard, de son vrai nom Samuel Shepard Rogers IV, né le 5 novembre 1943 à Fort Sheridan, Illinois, est un écrivain, scénariste, acteur et réalisateur américain.

Biographie[modifier | modifier le code]

Il a reçu le Prix Pulitzer de l'œuvre théâtrale en 1979 pour sa pièce Buried Child.

Il a été marié à l'actrice O-Lan Jones de 1969 à 1984 avec qui il a eu un fils. Il a été le compagnon de l'actrice Jessica Lange de 1982 à 2009 avec qui il a eu deux enfants[1].

Cinéma et télévision[modifier | modifier le code]

Acteur[modifier | modifier le code]

Scénariste[modifier | modifier le code]

Réalisateur[modifier | modifier le code]

Théâtre[modifier | modifier le code]

  • 1969 : Oh ! Calcutta!
  • 1970 : Operation Sidewinter
  • 1971 : Gueule de cowboy (Cowboy Mouth), avec Patti Smith
  • 1972 : La Dent du crime (The Tooth of Crime)
  • 1975 : Action
  • 1978 : Buried Child
  • 1980 : L'Ouest, le vrai (True West)
  • 1985 : Un mensonge de l'esprit (A Lie of the Mind)
  • 1993 : Simpatico

Voix françaises[modifier | modifier le code]

En France[modifier | modifier le code]

et aussi :

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Publications[modifier | modifier le code]

  • Sam Shepard, Fool for love. – Paris : Christian Bourgois, coll. « Sixpack ». – (ISBN 2-267-00430-5). – [pas d'information sur la pagination, ni sur la langue]. – [théâtre].
  • Sam Shepard, Motel chronicles. – Paris : Christian Bourgois, coll. « Sixpack », 1985. – 159 p. – [pas d'information sur la langue]. – (ISBN 2-267-00399-6).
  • Sam Shepard, Curse of the starving class = Californie, paradis des morts de faim : 21 janvier 1986, Théâtre national de Marseille. – Paris : Papiers, coll. « Théâtre », 1986. – 71 p. – [isbn erroné, selon la Bibliothèque municipale de Dijon].
  • Sam Shepard, l'Enfant enfoui (traduction de Primo Basso), suivi de Langues (par Sam Shepard et Joe Chaikin ; adaptation de Marcelle et Primo Basso). – Nancy : Presses universitaires de Nancy, 1986. – 149 p. – ISBN 2-86480-130-2.
  • Sam Shepard, Motel chronicles, suivi de Lune Faucon (trad.uit de l'américain et préfacé par Pierre Joris ; postface de Bernard Eisenschitz ; photographies de Johnny Dark). – Paris : Christian Bourgois, coll. « 10/18. Domaine étranger » n° 1841, 1987. – 254 p., 18 cm. – [isbn à déterminer].
  • Sam Shepard, Balades au paradis (traduit de l'américain et postfacé par Bernard Cohen). Paris : Robert Laffont, août 1997. – 306 p., 135 x 215 mm. – ISBN 2-221-08498-5. – Titre original : Cruising Paradise (1997, Vintage Publishers). – [recueil de nouvelles].
  • Sam Shepard, l'Ouest, c'est ça : [San Francisco, Magis Theater, 1980] (adaptation française de Claude Clergé et Philippe Prince). – Martel : les Éditions du Laquet, coll. « Théâtre en poche », 1998. – 93 p., 21 cm. – (ISBN 2-910333-33-7). – [traduction de True West].
  • Sam Shepard, Angel city ; Savage/Love ; Guerre au ciel (monologue de l'ange) (adaptation française de Robert Cordier ; préface de Xavier Durriner). – Martel : les Éditions du Laquet, coll. « Théâtre en poche », 2000. – 128 p., 21 x 14 cm. – ISBN 2-910333-85-X. – [noms originaux des pièces à déterminer].
  • Sam Shepard, La Dent du crime ; suivi de Action ; Gueule de cowboy (postface par Patti Smith ; adaptation française de Robert Cordier). – Martel : les Éditions du Laquet, coll. « Théâtre en poche », 2002. – 140 p., 21 cm. – ISBN 2-84523-003-6. – Traduction de : The Tooth of crime ; Action ; Cowboy Mouth.
  • Sam Shepard, À mi-chemin (traduit de l'américain par Bernard Cohen). – Paris : Robert Laffont; coll. « Pavillons », octobre 2004. – 192 p., 135 x 215 mm. – ISBN 2-221-09915-X. – Titre original : Great Dream of Heaven (2003, Vintage Publishers). – [18 nouvelles].
  • Sam Shepard, Rolling Thunder : sur la route avec Bob Dylan (avec des photos de Ken Regan ; traduit de l'américain par Bernard Cohen). – Paris : Naïve, 2005. – 209 p., 20 cm. – (ISBN 2-35021-018-9). – Titre original : Rolling Thunder, Logbook.
  • Chroniques des jours enfuis : 13e note éditions, traduction de Philippe Aronson, 352 p.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Jessica Lange et Sam Shepard discrètement séparés après des années d'amour » sur Purepeople.com, consulté le 14 octobre 2012
  2. « Fiche du doublage français du film Les Brasiers de la colère » sur AlloDoublage, consulté le 14 décembre 2013
  3. « Fiche du doublage français du film » sur Alterego75.fr, consulté le 8 janvier 2014

Lien externe[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :