The Voyager

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Homo faber.

The Voyager (Homo faber) est un film germano-franco-grec réalisé par Volker Schlöndorff sorti en 1991, adapté du roman de Max Frisch.

Synopsis[modifier | modifier le code]

Walter Faber (surnommé Homo Faber par sa fiancée d'autrefois) est un ingénieur au service de l'UNESCO. C'est un homme matérialiste et efficient qui aime son métier et la vie que ce métier lui fait mener. Il voyage en jeep, en bateau, en avion... Son temps se partage entre l'Europe et les deux Amériques, de Zurich à New York, de la place de la Concorde au désert de Tamaulipas, de Caracas à Athènes, et d'Avignon à Mexico. Un jour, l'avion qui devait l'emmener de New York au Vénézuela tombe en panne dans le désert du Mexique. Hasards et coïncidences vont alors s'employer à bouleverser cette vie si bien réglée...

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Producteur exécutif : Bodo Scriba
Producteur délégué : Alexander von Esschwege

Distribution[modifier | modifier le code]

Autour du film[modifier | modifier le code]

  • Le tournage du film a commencé au printemps 1990 à Veracruz, dans une plantation de tabac où, 27 ans auparavant, en tant qu'assistant de Louis Malle, Volker Schlöndorff avait tourné des scènes de Viva Maria.
  • Sam Shepard refusant de prendre l'avion, Volker Schlöndorff lui envoya une grande limousine avec deux chauffeurs pour qu'il fasse le voyage de son ranch en Virginie jusqu'à la fameuse plantation de Veracruz. Seulement, au Mexique, seuls les dealers voyagent dans ce genre de voiture. Sam Shepard fut donc arrêté par la police à Ciudad Juarez, et ne dut sa libération qu'à l'intervention d'un membre du gouvernement local qui savait qu'il s'agissait d'un acteur américain.

Lien externe[modifier | modifier le code]

(en) The Voyager sur l’Internet Movie Database