Tonino Guerra

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Guerra.

Tonino Guerra

Nom de naissance Antonio Guerra
Naissance 16 mars 1920
Santarcangelo di Romagna, Italie
Nationalité Drapeau de l'Italie Italienne
Décès 21 mars 2012 (à 92 ans)
Santarcangelo di Romagna, Italie
Profession Scénariste, poète, écrivain et dramaturge
Films notables L'Avventura
Mariage à l'italienne
Blow-up
Amarcord
Cadavres exquis
Le Pas suspendu de la cigogne

Antonio « Tonino » Guerra, né le 16 mars 1920 à Santarcangelo di Romagna et mort le 21 mars 2012 à Santarcangelo di Romagna, dans la province de Rimini, en Émilie-Romagne, est un poète, écrivain, dramaturge et scénariste italien.

Crédité d'une centaine de fictions, portées à l'écran par les plus grands réalisateurs italiens et internationaux, il est un scénariste de renommée mondiale.

Digne héritier de Cesare Zavattini, le théoricien du néoréalisme italien, Antonio Guerra diverge de son mentor dans leur rapport professionnel avec les réalisateurs ; avec Zavattini, ils sont cantonnés à la mise en scène et lui s'occupe du sujet et de la façon de le traiter tandis que Tonino Guerra se met à leur service et ils lui fournissent le plus souvent les idées que, poète avant d’être scénariste, Tonino exprime avec une suggestion poétique. « J'essaie de suggérer un mode poétique », confie-t-il lors d’un entretien avec Jean Antoine Gili, en 1986[1].

Biographie[modifier | modifier le code]

Tonino Guerra suit ses études à Forlimpopoli, puis à Urbino, où il obtient son diplôme de pédagogie à l'université après la Seconde Guerre mondiale, durant laquelle il est interné, de 1943 à 1945 à Troisdorf-Oberlar. C'est lors de sa captivité en Allemagne qu'il commence à écrire des poèmes en romagnol, partiellement publiés en 1946 dans le recueil I scarabócc; dans ce même dialecte, suivront La s-ciuptèda, en 1950, E' Luneri, en 1954 et I bu, en 1972.

Il écrit son premier roman, La storia di Fortunato, une courte histoire, en 1952, publié dans la collection I Gettoni de l'éditeur Einaudi, suivi, quatre années plus tard et dans la même collection, de Dopo i leoni.

En 1953, il quitte sa province natale pour Rome où il demeure durant 31 années. Dans la capitale italienne, Tonino Guerra aborde le cinéma en 1956 par l'écriture de Uomini e lupi, de Giuseppe De Santis et Un ettaro di cielo, de Aglauco Casadio. Dès lors, son activité principale est l'écriture de scénarios et il collabore avec plus de 50 réalisateurs, italiens et étrangers, Abdykalikov, Angelopoulos, Antonioni, Barilli, Bellocchio, Bolognini, Castellani, Damiani, De Martino, De Seta, De Sica, Deray, Fellini, Ferreri, Fulci, Gitaï, Grimblat, Khemir, Lattuada, Littín, Margheriti, Martino, Mastrocinque, Mingozzi, Monicelli, Morrissey, Petri, Rosi, Tarkovski, les Frères Taviani, Tornatore, Tognazzi, Zampa.

Il rencontre Michelangelo Antonioni en 1959. La même année, avec le réalisateur et Elio Bartolini, ils coécrivent le scénario de L'Avventura. Le tamdem Guerra-Antonioni écrit 9 autres scénarios jusqu'en 2004 et le moyen métrage Le Périlleux enchaînement des choses du film Eros et s'adjoint les services d'autres scénaristes pour La Nuit, L'Éclipse, Zabriskie Point, de Gérard Brach pour Identification d'une femme et de Wim Wenders pour Par-delà les nuages.

Cependant, la plus importante de ses collaborations est avec Francesco Rosi et la coécriture de 11 scénarios, initiée en 1966 pour La Belle et le Cavalier, dont une série de films politiques, Les Hommes contre, L'Affaire Mattei, Lucky Luciano et les coadaptations de Carmen, l'opéra de Georges Bizet, de Oublier Palerme et Chronique d'une mort annoncée, les romans éponymes, respectivement, de Edmonde Charles-Roux et Gabriel García Márquez. Francesco Rosi et Tonino Guerra remportent le David di Donatello 1981 du meilleur scénario pour Trois frères.

En 1964, Vittorio de Sica fait appel à lui pour Mariage à l'italienne, puis 2 autres fois pour Le Temps des amants et Les Fleurs du soleil. En 1973, il coécrit avec Federico Fellini le scénario d' Amarcord. Originaires tous les deux de la province de Rimini, ils situent l'action du film dans cette dernière, qu'ils décrivent durant la période de l'Italie fasciste. Ils sont nommés pour l'Oscar 1976 du meilleur scénario original. Tonino coécrit 2 autres scénarios avec ce réalisateur, Et vogue le navire… et Ginger et Fred.

Il quitte Rome en 1984 et revient vivre dans sa ville natale jusqu'en 1989 où il décide de résider à Pennabilli, dans la province de Pesaro et Urbino.

C'est au début des années 1980 qu'il débute une collaboration avec les frères Taviani en coécrivant avec eux 4 films successifs, La Nuit de San Lorenzo, Kaos, Good Morning, Babylon et Le Soleil même la nuit.

Si, majoritairement, il écrit pour des réalisateurs compatriotes, ses travaux avec des metteurs en scène internationaux ne sont pas négligeables. Ainsi, pour Theodoros Angelopoulos, il coécrit le scénario de Voyage à Cythère, L'Apiculteur, Paysage dans le brouillard, Le Pas suspendu de la cigogne, Le Regard d'Ulysse, L'Éternité et Un Jour, Eléni : La Terre qui pleure et La Poussière du temps. Le chilien Miguel Littín (Tierra del fuego), l'américain Paul Morrissey (Chair pour Frankenstein), les français Jacques Deray (Un papillon sur l'épaule) et Pierre Grimblat (Dites-le avec des fleurs), le britannique Peter Wood (À la recherche de Grégory), le kirghiz Aktan Abdykalykov (Le Singe), l'israélien Amos Gitaï (Golem, le jardin pétrifié), les russes Vladimir Naumov (Marcello's Secret et White Feast) et Andreï Tarkovski (Nostalghia), le tunisien Nacer Khémir (Bab'Aziz - Le Prince qui contemplait son âme) l'ont également engagé comme scénariste.

Parallèlement à sa carrière cinématographique, il continue son activité de poète, de romancier et de dramaturge et publie une quarantaine de textes, d'inégales longueurs.

Lors des 1res Rencontres internationales des scénaristes européens, qui se tiennent fin novembre 2004 à Strasbourg, à l’initiative de la Fédération des scénaristes d’Europe (FSE), un hommage lui est rendu par ses confrères, avec la projection de certains des films écrits par lui[2].

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Légendes : P : recueil de poésie – R : roman

En émilien-romagnol[modifier | modifier le code]

  • I scarabócc, Faenza : Lega, 1946, 94 p. (P)
  • La s-ciuptèda, Faenza : Lega, 1950, 46 p. (P)
  • E' Luneri, Faenza : Benedetti, 1954, 155 p. (P)
  • I bu (raccolta), Milan : Rizzoli, 1972 (P)

En italien[modifier | modifier le code]

  • La storia di Fortunato, Turin : Einaudi, 1952, 122 p. (R)
  • Dopo i leoni, Turin : Einaudi, 1956, 310 p. (R)
  • L'equilibrio, Milan : Bompiani, 1967, 143 p. (R)
  • L'uomo parallelo, Milan : Bompiani, 1969, 173 p. (R)
  • Millemosche[3], coécrit avec Luigi Malerba, illustrations d'Adriano Zannino, Milan : Bompiani, 1969 à 1964 (R)
  • Il cannocchiale e altri testi, Milan : Bompiani, 1972, 154 p. (R)
  • Storie dell'Anno mille, coécrit avec Luigi Malerba, Milan : Bompiani, 1973, 182 p. (R)
  • I cento uccelli, Milan : Bompiani, 1974, 140 p. (R)
  • Il polverone : storie per una notte quieta, Milan : Bompiani, 1978, 136 p. (R)
  • Il miele, Rimini : Maggioli, 1981, 159 p. (ISBN 88-387-9620-3) (P)
  • Nuove storie dell'anno mille, coécrit avec Luigi Malerba, Milan : Bompiani, 1981, 180 p. (R)
  • I guardatori della luna[4], Milan : Bompiani, 1981, 157 p. (R)
  • L'aquilone, coécrit avec Michelangelo Antonioni, Rimini : Maggioli, 1982, 89 p. (R)
  • Il leone con la barba bianca, Milan : Emme, 1983 (ISBN 88-2940-026-2) (R)
  • La pioggia tiepida, Milano : Rusconi, 1984, 149 p. (R)
  • La capanna, Rimini : Maggioli, 1985, 91 p. (ISBN 88-387-9790-0) (P)
  • Il viaggio, Rimini : Maggioli, 1986, 79 p. (ISBN 88-387-9643-2) (P)
  • Il libro delle chiese abbandonate, édition bilingue italien-français, Rimini : Maggioli, 1988, 153 p. (ISBN 88-387-9377-8) (P)
  • L'orto d'Eliseo, édition bilingue italien-français, Rimini : Maggioli, 1989, 90 p. (ISBN 88-387-9571-1) (P)
  • Cenere, San Lazzaro di Savena : Metrolibri, 1990, 86 p. (ISBN 88-7208-001-0) (R)
  • Il vecchio con un piede in Oriente, Rimini : Maggioli, 1990, 164 p. (ISBN 88-3879-700-5) (P)
  • L'impiccagione dei pesci grossi, Valverde (Catania) : Il girasole, 1991 (R)
  • L'Albero dell'acqua : dedicato soprattutto a Ezra Pound, Milan : Libri Scheiwiller, 1992, 84 p. (ISBN 88-7644-173-5) (P)
  • L'Albero dell'acqua e piu, Milan : Libri Scheiwiller, 1995, 90 p. (ISBN 88-7644-208-[à vérifier : isbn invalide]) (P)
  • E' cavallo d'Ulisse per la Magna Grecia di Paglia, édition trilingue italien-serbe-français, Faenza : Mobydick, 1996, 63 p. (ISBN 88-8178-011-9) (P)
  • Le foglie rosse del pero, Valverde (Catania) : Il girasole, 1997 (P)
  • Piove sul diluvio, Rimini : Pietroneno Capitani, 1997, 132 p. (ISBN 88-8704-703-0) (R)
  • Il generale e Bonaparte[5], illustrations de Sergueï Barkhin, Rimini : Pietroneno Capitani, 1999, 64 p. (ISBN 978-88-8704-729-4[à vérifier : isbn invalide]) (R)
  • Dizionario fantastico, Rimini : Pietroneno Capitani, 2000, 181 p. (ISBN 88-8704-707-3) (R)
  • Lamento di una guardia di frontiera e altri lamenti, Milan : Libri Scheiwiller, 2000, 45 p. (ISBN 88-7644-270-7) (P)
  • Viaggi vagabondi, Valverde (Catania) : Il Girasole, 2000, 113 p. (R)
  • Quartetto d'autunno, Rimini : Maggioli, 2001, 83 p. + 1 fascicule de 64 p. (ISBN 88-3872-198-X) (P)
  • Farfalle, Bologne : Poligrafici editoriale, 2002, 107 p. (ISBN 88-8686-160-5) (R)
  • Qualcosa di noi, 5 textes poétiques coécrits avec Sergio Zavoli, gravures d'Alberto Sughi, Rimini : Capitani, 2003, 29 p. (P)
  • La prima luce, Valverde (Catania) : Il Girasole, 2005, 25 p. (R)
  • Una foglia contro i fulmini, Santarcangelo di Romagna : Maggioli, 2006, 71 p. (ISBN 88-3873-397-X) (P)
  • Una Odissea. Viaggio del poeta con Ulisse*, Arezzo : Bracciali, 2007, 154 p. (ISBN 978-88-6236-002-9) (R)
  • Arrivano le donne, Arezzo : Bracciali, 2008, 119 p. (ISBN 978-88-6236-008-1) (R)

Traductions en français[modifier | modifier le code]

  • L'Équilibre, Paris : Gallimard, Collection : Du monde entier, 1970, 168 p. (ISBN 978-20-7027-049-1) (R)
  • Le Miel, suivi de La Cabane, Le Voyage (Il miele, La capanna, Il viaggio), traduction française de Piera Benedetti, Paris : Le hameau, 1986, 91 p. (ISBN 27-2030-989-3) (P)
  • Cendre (Cenere), traduction française de Tiziana Stevanato, illustrations de Lorenzo Mattotti, Tournai : Estuaire, 2004, 91 p. (ISBN 978-28-7443-005-3) (R)

Théâtre[modifier | modifier le code]

  • A Pechino fa la neve, Rimini : Maggioli, 1992 (ISBN 88-3879-115-5)
  • Bagonghi, Porretta Terme : I quaderni del battello ebbro, 2000 (ISBN 88-8686-130-3)
  • Lo specchio delle farfalle, Porretta Terme : I quaderni del battello ebbro, 2002. 2e édition en 2006 : (ISBN 88-86861-72-9)
  • L'albero dei pavoni, Porretta Terme : I quaderni del battello ebbro, 2005 (ISBN 88-8686-162-1)

Filmographie sélective[modifier | modifier le code]

Films de Theodoros Angelopoulos[modifier | modifier le code]

Films de Michelangelo Antonioni[modifier | modifier le code]

Films de Giuseppe De Santis[modifier | modifier le code]

Films de Vittorio De Sica[modifier | modifier le code]

Films de Federico Fellini[modifier | modifier le code]

Films de Francesco Rosi[modifier | modifier le code]

Films des frères Taviani[modifier | modifier le code]

Autres réalisateurs[modifier | modifier le code]

Distinctions[modifier | modifier le code]

Cordon de Chevalier grand-croix de l'OMRI : il est fait Chevalier grand-croix de l'Ordre du Mérite de la République italienne le 24 octobre 2002[19], à l'initiative du Président de la République.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sources[modifier | modifier le code]

  • Les scénaristes italiens, de Marie-Christine Questerbert, Renens : Foma, 1988, (ISBN 28-8003-065-X)

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Positif, no 300, février 1986
  2. Les 1ères Rencontres internationales des scénaristes européens (RISE), sur le site mediadeskfrance.fr
  3. Collection de 7 histoires publiées de 1969 à 1974 : Millemosche mercenario, 94 p., 1969 - Millemosche senza cavallo, 96 p., 1969 - Millemosche fuoco e fiamme, 95 p., 1970 - Millemosche innamorato, 94 p., 1971 - Millemosche e il leone, 93 p., 1973 - Millemosche e la fine del mondo, 95 p., 1973 - Millemosche alla ventura, 95 p., 1974
  4. Sélectionné pour le Prix Campiello 1981
  5. Adapté au cinéma en 2003 par Francis Nielsen sous le titre Le Chien, le Général et les Oiseaux (film d'animation)
  6. Coréalisé avec Wim Wenders
  7. Le film Eros est composé de trois moyens métrages. Outre celui de Michelangelo Antonioni, les 2 autres, Équilibre (Equilibrium) et La Main (The Hand) ont été réalisés, respectivement, par Steven Soderbergh et Wong Kar-wai
  8. Le palmarès du Syndicat national des journalistes de cinéma italiens 1963, sur le site imdb.com
  9. Le palmarès du Syndicat national des journalistes de cinéma italiens 1974, sur le site imdb.com
  10. Le palmarès des Prix David di Donatello 1981, sur le site imdb.com
  11. Le palmarès du Syndicat national des journalistes de cinéma italiens 1983, sur le site imdb.com
  12. Le palmarès de la 37e édition du Festival de Cannes, sur le site imdb.com
  13. Le palmarès des Prix David di Donatello 1984, sur le site imdb.com
  14. Le palmarès des Prix David di Donatello 1985, sur le site imdb.com
  15. Le palmarès du Syndicat national des journalistes de cinéma italiens 1985, sur le site imdb.com
  16. Le palmarès du Syndicat national des journalistes de cinéma italiens 1991, sur le site imdb.com
  17. Le palmarès de la 51e Mostra de Venise, sur le site imdb.com
  18. Le palmarès du Festival international du film de Moscou 1995, sur le site imdb.com
  19. Cavaliere di Gran Croce Ordine al Merito della Repubblica Italiana Sig. Guerra Antonio in arte Tonino Guerra, sur le site quirinale.it