Bulldog Drummond

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Drummond (homonymie).
Bulldog Drummond
Affiche du film muet Bulldog Drummond (1923)
Affiche du film muet Bulldog Drummond (1923)

Origine Drapeau du Royaume-Uni Britannique
Sexe Masculin
Activité(s) Capitaine vétéran,
détective privé
Adresse Londres

Créé par Herman Cyril McNeile, sous le pseudonyme de Sapper
Interprété par Jack Buchanan
Ronald Colman
John Howard
Walter Pidgeon
Richard Johnson
Première apparition Bulldog Drummmond (1920)
Dernière apparition Some Girls Do (1969)

Bulldog Drummond est un personnage de fiction britannique imaginé par l’écrivain Herman Cyril McNeile (1888-1937) dans une série d'une vingtaine de romans policiers publiés sous le pseudonyme de Sapper.

Biographie[modifier | modifier le code]

Drummond est un capitaine vétéran de la Première Guerre mondiale, « bâti en hercule (d'où le surnom de « Bulldog » acquis pendant la guerre) »[1] qui, à la fin du conflit, consacre son nouveau temps libre retrouvé comme détective privé[2]. Quand à la personnalité de ce héros, elle n'est pas, selon Claude Mesplède, « guère reluisante : suffisant, réactionnaire, chauvin et xénophobe, il est souvent amené à affronter des étrangers. Les membres de la Bande noire [dans le roman éponyme] iron même jusqu'à faire irruption dans une réunion clandestine et fouetter les Sémites »[3]. L'antisémitisme est effet une autre des valeurs suspectes véhiculées par les aventures de ce héros britannique de l'entre-deux-guerres.

Le personnage est apparu dans le roman Bulldog Drummond (1920), qui a été suivi par une longue série de livres et d'adaptations pour le cinéma, la radio et la télévision[2].

Les romans connaissent un grand succès dans les années 1920 et attirent rapidement l'attention des producteurs de cinéma. Les deux premières adaptations cinématographiques sont réalisées au temps du cinéma muet en Angleterre, puis Ronald Colman fait passer le personnage à la postérité en l’interprétant dans deux films[4].

Après la mort de H. C. McNeile en 1937, son ami Gerard Fairlie poursuit l'écriture d'histoires basées sur le personnage[2].

Bulldog Drummond est incarné à l’écran entre autres par Jack Buchanan, Ronald Colman, John Howard, Walter Pidgeon et Richard Johnson.

Œuvres littéraires signées du pseudonyme Sapper où apparaît Bulldog Drummond[modifier | modifier le code]

Romans[modifier | modifier le code]

  • Bulldog Drummond (1920), par McNeile
    Publié en français sous le titre Le Capitaine Drummond, Paris, La Renaissance du Livre, coll. « Le Disque rouge », 1933
  • The Black Gang (1922), par McNeile
    Publié en français sous le titre La Bande noire, Paris, Gallimard, coll. « Le Scarabée d'or » no 14, 1938
  • The Third Round (1924), par McNeile
    Publié en français sous le titre Le Troisième Round, Paris, Gallimard, coll. « Détective » no 58, 1936
  • The Final Count (1926), par McNeile
    Publié en français sous le titre La Dernière Carte, Paris, Gallimard, 1941
  • The Female of the Species (1928), par McNeile
  • Temple Tower (1929), par McNeile
    Publié en français sous le titre La Tour du temple, Paris, Gallimard, coll. « Le Scarabée d'or » no 8, 1937
  • The Return of Bulldog Drummond (1932), par McNeile
  • Knock-Out (1933), par McNeile
    Publié en français sous le titre Knock-Out, Paris, Gallimard, 1941
  • Bulldog Drummond at Bay (1935), par McNeile
  • The Challenge (1937), par McNeile
    Publié en français sous le titre Le Fantôme de l'île de Verda, Paris, Librairie Des Champs Élysées, coll. « Le Masque -Émeraude » no 9, 1938
  • Bulldog Drummond on Dartmoor (1938), par Gerard Fairlie
  • Bulldog Drummond Attacks (1939), par Fairlie
  • Captain Bulldog Drummond (1945), par Fairlie
  • Bulldog Drummond Stands Fast (1947), par Fairlie
  • Hands Off Bulldog Drummond (1949), par Fairlie
  • Calling Bulldog Drummond (1951), par Fairlie
  • The Return of the Black Gang (1954), par Fairlie
  • Deadlier Than the Male (1966), par Henry Reymond, d'après l'histoire originale de Jimmy Sangster
  • Some Girls Do (1969), par Henry Reymond, basé sur le script de David Osborn et Liz Charles-Williams du film Some Girls Do

Nouvelles[modifier | modifier le code]

  • The Mystery Tour (1937)
  • Lonely Inn (1937), aussi titré Bulldog Drummong at Lonely Inn
    Publié en français sous le titre Pas de chambre libre à la Solitude, Paris, Fayard, Le Saint détective magazine no 20, octobre 1956
  • The Oriental Mind (1937)
  • Wheels Within Wheels (1937)
  • Thirteen Lead Soldiers (1937)
  • Bulldog Drummond Steps In (1956), publication posthume
    Publié en français sous le titre Bulldog Drummond intervient, Paris, Fayard, Le Saint détective magazine no 23, janvier 1957

Théâtre[modifier | modifier le code]

  • Bulldog Drummond (1925), par Gerald du Maurier et McNeile
  • Bulldog Drummond Hits Out (1937), pièce de théâtre inachevée

Filmographie[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Dictionnaire des littératures policières, vol. 2 p. 717.
  2. a, b et c wikipedia anglais
  3. Dictionnaire des littératures policières, vol. 2 p. 718.
  4. Encyclopédie alpha du cinéma - Le cinéma policier Volume 8 - Éditions Grammont S.A. - Alpha Éditions

Source[modifier | modifier le code]