Romillé

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Romillé
Mairie de Romillé.
Mairie de Romillé.
Blason de Romillé
Héraldique
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Bretagne
Département Ille-et-Vilaine
Arrondissement Rennes
Canton Bécherel
Intercommunalité Rennes Métropole
Maire
Mandat
Pierre Daucé
2008-2014
Code postal 35850
Code commune 35245
Démographie
Gentilé Romilléen
Population
municipale
3 670 hab. (2011)
Densité 128 hab./km2
Géographie
Coordonnées 48° 13′ 00″ N 1° 53′ 26″ O / 48.2166666667, -1.89055555556 ()48° 13′ 00″ Nord 1° 53′ 26″ Ouest / 48.2166666667, -1.89055555556 ()  
Altitude 115 m (min. : 60 m) (max. : 142 m)
Superficie 28,67 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Ille-et-Vilaine

Voir sur la carte administrative d'Ille-et-Vilaine
City locator 14.svg
Romillé

Géolocalisation sur la carte : Ille-et-Vilaine

Voir sur la carte topographique d'Ille-et-Vilaine
City locator 14.svg
Romillé

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Romillé

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Romillé
Liens
Site web http://www.romille.fr

Romillé est une commune française, située dans le département d'Ille-et-Vilaine en région Bretagne.

Géographie[modifier | modifier le code]

Localisation[modifier | modifier le code]

Romillé est une petite ville à une vingtaine de kilomètres au nord-ouest de Rennes, préfecture départementale et régionale.

Communes limitrophes de Romillé
Miniac-sous-Bécherel La Chapelle-Chaussée Langan
Bédée, Irodouër Romillé Gévezé
Pleumeleuc Parthenay-de-Bretagne
Carte de la commune de Romillé.

Géologie et relief[modifier | modifier le code]

Hydrographie[modifier | modifier le code]

Romillé se trouve intégralement dans le bassin de la Vilaine et sa partage entre le sous-bassin du Meu et celui de la Flûme. La Vaunoise (affluent du Meu) prend sa source au nord sur la commune d’Irodouër sous le nom de ruisseau du Bois Rouget. Elle rejoint le ruisseau du Pont ès Pies pour former l’étang de la Perronnaye à l’ouest du bourg avant de couler vers le sud[1].

Transport[modifier | modifier le code]

Romillé est traversé d’est en ouest par la D 28. La D21 part du bourg vers le sud jusqu’à L'Hermitage.

Depuis le 1er janvier 2014, suite à son entrée dans Rennes Métropole, la commune est desservie par les lignes de bus 81 (vers Clayes et Rennes - Villejean U) et 96 (vers Miniac-sous-Bécherel et La Chapelle-Chaussée) du réseau STAR.

Histoire[modifier | modifier le code]

Administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
1965 1977 Pierre Daucé CDS Agriculteur
- - - - -
1989 1995 Christian Stern PS Retraité
1995 mars 2001 Marie-Hélène Daucé UDF Secrétaire générale de mairie - Conseillère générale
mars 2001 en cours Pierre Daucé[2] PS Retraité

Démographie[modifier | modifier le code]

En 2011, la commune comptait 3 670 habitants. L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir du XXIe siècle, les recensements réels des communes de moins de 10 000 habitants ont lieu tous les cinq ans, contrairement aux autres communes qui ont une enquête par sondage chaque année[Note 1],[Note 2].

           Évolution de la population  [modifier]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
2 474 2 546 2 344 2 337 2 451 2 387 2 256 2 216 2 212
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
2 165 2 220 2 251 2 321 2 330 2 288 2 361 2 378 2 325
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
2 264 2 305 2 229 1 975 1 995 1 954 1 895 1 934 1 739
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2007 2011
1 753 1 787 1 743 2 183 2 439 2 688 3 240 3 319 3 670
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[3] puis Insee à partir de 2004[4])
Histogramme de l'évolution démographique


Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

Romillé possède un édifice protégé en tant que monument historique, le Château de Perronnay datant de la fin du XVIIe siècle, inscrit en 1948[5],[6],[7] (48° 12′ 52.54″ N 1° 55′ 14.98″ O / 48.2145944, -1.9208278 ()).

On trouve plusieurs autres monuments[8],[9] :

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Au début du XXIe siècle, les modalités de recensement ont été modifiées par la loi no 2002-276 du 27 février 2002, dite « loi de démocratie de proximité » relative à la démocratie de proximité et notamment le titre V « des opérations de recensement », afin de permettre, après une période transitoire courant de 2004 à 2008, la publication annuelle de la population légale des différentes circonscriptions administratives françaises. Pour les communes dont la population est supérieure à 10 000 habitants, une enquête par sondage est effectuée chaque année, la totalité du territoire de ces communes est prise en compte au terme de la même période de cinq ans. La première population légale postérieure à celle de 1999 et s’inscrivant dans ce nouveau dispositif est entrée en vigueur au 1er janvier 2009 et correspond au recensement de l’année 2006.
  2. Dans le tableau des recensements et le graphique, par convention dans Wikipédia, et afin de permettre une comparaison correcte entre des recensements espacés d’une période de cinq ans, le principe a été retenu, pour les populations légales postérieures à 1999 de n’afficher dans le tableau des recensements et le graphique que les populations correspondant aux années 2006, 2011, 2016, etc., ainsi que la dernière population légale publiée par l’Insee.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Sandre, « Fiche cours d'eau - La Vaunoise (J73-0310) »
  2. « Les maires élu du 1er tour », Dimanche Ouest-France, no 534,‎ 15 mars 2008, p. 10-11 (ISSN 1285-7688)
  3. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  4. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2011
  5. « Notice no PA00090760 », base Mérimée, ministère français de la Culture
  6. « Notice no IA00007977 », base Mérimée, ministère français de la Culture
  7. Notice no IA00007977, sur Glad, base du service de l’Inventaire du patrimoine de la région Bretagne.
  8. « Notice no IA00059422 », base Mérimée, ministère français de la Culture
  9. Notice no IA00059422, sur Glad, base du service de l’Inventaire du patrimoine de la région Bretagne.
  10. « Notice no IA00007975 », base Mérimée, ministère français de la Culture
  11. Notice no IA00007975, sur Glad, base du service de l’Inventaire du patrimoine de la région Bretagne.
  12. « Notice no PM35000515 », base Palissy, ministère français de la Culture
  13. « Notice no IA00007979 », base Mérimée, ministère français de la Culture
  14. Notice no IA00007979, sur Glad, base du service de l’Inventaire du patrimoine de la région Bretagne.
  15. « Notice no IA00007978 », base Mérimée, ministère français de la Culture
  16. Notice no IA00007978, sur Glad, base du service de l’Inventaire du patrimoine de la région Bretagne.
  17. « Notice no IA00007982 », base Mérimée, ministère français de la Culture
  18. Notice no IA00007982, sur Glad, base du service de l’Inventaire du patrimoine de la région Bretagne.
  19. « Notice no IA00007981 », base Mérimée, ministère français de la Culture
  20. Notice no IA00007981, sur Glad, base du service de l’Inventaire du patrimoine de la région Bretagne.
  21. « Notice no IA00007980 », base Mérimée, ministère français de la Culture
  22. Notice no IA00007980, sur Glad, base du service de l’Inventaire du patrimoine de la région Bretagne.
  23. « Notice no IA00007974 », base Mérimée, ministère français de la Culture
  24. Notice no IA00007974, sur Glad, base du service de l’Inventaire du patrimoine de la région Bretagne.
  25. « Notice no IA00008171 », base Mérimée, ministère français de la Culture
  26. Notice no IA00008171, sur Glad, base du service de l’Inventaire du patrimoine de la région Bretagne.
  27. « Notice no IA00007983 », base Mérimée, ministère français de la Culture
  28. Notice no IA00007983, sur Glad, base du service de l’Inventaire du patrimoine de la région Bretagne.
  29. « Notice no IA00007987 », base Mérimée, ministère français de la Culture
  30. Notice no IA00007987, sur Glad, base du service de l’Inventaire du patrimoine de la région Bretagne.
  31. « Notice no IA00007986 », base Mérimée, ministère français de la Culture
  32. Notice no IA00007986, sur Glad, base du service de l’Inventaire du patrimoine de la région Bretagne.
  33. « Notice no IA00007984 », base Mérimée, ministère français de la Culture
  34. Notice no IA00007984, sur Glad, base du service de l’Inventaire du patrimoine de la région Bretagne.
  35. « Notice no IA00007985 », base Mérimée, ministère français de la Culture
  36. Notice no IA00007985, sur Glad, base du service de l’Inventaire du patrimoine de la région Bretagne.
  37. Notice no IA35030578, sur Glad, base du service de l’Inventaire du patrimoine de la région Bretagne.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Philippe Baudais, La vie quotidienne à Romillé au XIXe siècle, Rennes, 1985, (Archives d'I&V - Mémoire 2 J 990).

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]