Liste des arrondissements du Japon

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Villes japonaises subdivisées en quartiers. Depuis l'achèvement de la carte, les villes suivantes ont été divisées en quartiers Hamamatsu (entre Nagoya et Shizuoka), Okayama (entre Hiroshima et Kobe), Sapporo et Kumamoto (à l'extérieur de la carte).

Un arrondissement (, ku?) est une subdivision d'une ville du Japon suffisamment importante pour être une ville désignée par ordonnance gouvernementale[1]. Les arrondissements servent à subdiviser chaque ville désignée par ordonnance du gouvernement (« ville désignée »). Les 23 arrondissements spéciaux de Tokyo disposent d'un statut de quasi municipalité, et ne sont pas la même chose que d'autres entités appelées ku, bien que leurs prédécesseurs l'étaient.

Les arrondissements sont des entités locales directement contrôlées par les gouvernements locaux. Elles gèrent des fonctions administratives telles que la tenue des koseki, l'assurance maladie et les impôts fonciers. De nombreux arrondissements possèdent des organisations affiliées de résidents pour un certain nombre de tâches, même si celles-ci n'ont aucune autorité légale.

Liste des 171 arrondissements[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Arrondissement du Japon.

Chiba[modifier | modifier le code]

Fukuoka[modifier | modifier le code]

Hamamatsu[modifier | modifier le code]

Hiroshima[modifier | modifier le code]

Kawasaki[modifier | modifier le code]

Kitakyushu[modifier | modifier le code]

Kōbe[modifier | modifier le code]

Kumamoto[modifier | modifier le code]

Kyoto[modifier | modifier le code]

Nagoya[modifier | modifier le code]

Niigata[modifier | modifier le code]

Okayama[modifier | modifier le code]

Osaka[modifier | modifier le code]

Sagamihara[modifier | modifier le code]

Saitama[modifier | modifier le code]

Sakai[modifier | modifier le code]

Sapporo[modifier | modifier le code]

Sendai[modifier | modifier le code]

Shizuoka[modifier | modifier le code]

Yokohama[modifier | modifier le code]

Arrondissements spéciaux de Tokyo[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Arrondissement spécial de Tokyo.
.

Les arrondissements spéciaux de Tokyo ne sont pas des arrondissements normaux au sens habituel du terme, mais plutôt des unités administratives régies comme des villes.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. “Statistical Handbook of Japan 2008” by Statistics Bureau, Japan Chapter 17: Government System (consulté le 4 juillet 2009)