Naha

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Naha-shi
那覇市
Drapeau de Naha-shi
Drapeau
Image illustrative de l'article Naha
Administration
Pays Drapeau du Japon Japon
Région Kyūshū
Préfecture Okinawa
Maire Takeshi Onaga
Code postal 〒900-8585
Démographie
Population 315 504 hab. (mai 2010)
Densité 8 040 hab./km2
Géographie
Coordonnées 26° 12′ 44″ N 127° 40′ 45″ E / 26.212222, 127.67916726° 12′ 44″ Nord 127° 40′ 45″ Est / 26.212222, 127.679167  
Superficie 3 924 ha = 39,24 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Japon

Voir la carte administrative du Japon2
City locator 12.svg
Naha-shi

Géolocalisation sur la carte : Japon

Voir la carte topographique du Japon2
City locator 12.svg
Naha-shi
Liens
Site web http://www.city.naha.okinawa.jp/

Naha (那覇市, Naha-shi?) est la capitale et la principale ville de la préfecture d'Okinawa au Japon. En 2010, la population était estimée à 315 504 habitants.

La ville a beaucoup souffert pendant la bataille d'Okinawa et son centre est moderne.

La ville a été dotée d'un monorail (Monorail Okinawa Toshi) inauguré en 2003.

À partir du port de Naha, il est possible de se rendre en bateau vers les autres îles de l'archipel (îles Ryū-Kyū et îles Yaeyama), mais aussi plus loin (route maritime TaïwanIshigaki-jima–Naha–…–OsakaTokyo).
De même, l'aéroport de Naha (code AITA : OKA • code OACI : ROAH) sert de plateforme de correspondance (hub) pour rejoindre par avion les autres îles de l'archipel. Naha possède une base aérienne (code AITA : AHA).

Principales curiosités[modifier | modifier le code]

  • Le centre ville est très animé autour de Kokusai-dori.
  • La ville et le château de Shuri, à 5 km au nord, avec la porte Shurei-mon. Construit au XIVe siècle, le château de Shuri fut le centre politique, religieux et culturel de l'archipel des Ryukyu jusqu'en 1879. Le site est inscrit au patrimoine mondial de l'UNESCO depuis 2000. La ville a été la capitale du royaume de Ryūkyū jusqu'en 1879.
    Ce château a été complètement reconstruit après la guerre, d'après l'original. Son style architectural est clairement différent de celui des châteaux japonais classiques, et est marqué par l'influence chinoise.

Les autres centres d'intérêt dans un rayon de 20 km :

  • La grotte calcaire de Gyokusendo, au sud-ouest.
  • Les sites et mémoriaux de la bataille d'Okinawa, en particulier le Quartier général souterrain de la Marine impériale qui porte encore les traces des suicides collectifs d'officiers à la fin de la bataille (et le musée de la paix).

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :