Monastère Nea Moni de Chios

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Monastères de Daphni, de Hosios Loukas et Nea Moni de Chios *
Logo du patrimoine mondial Patrimoine mondial de l'UNESCO
Vue du monastère à vol d'oiseau
Vue du monastère à vol d'oiseau
Coordonnées 38° 22′ 26″ N 26° 03′ 21″ E / 38.373906, 26.055739 ()38° 22′ 26″ Nord 26° 03′ 21″ Est / 38.373906, 26.055739 ()  
Pays Drapeau de la Grèce Grèce
Subdivision Égée-Septentrionale, Nome de Chios
Type Culturel
Critères (i) (iv)
Superficie 3,7 ha
Zone tampon 5 816 ha
Numéro
d’identification
537
Zone géographique Europe et Amérique du Nord **
Année d’inscription 1990 (14e session)
* Descriptif officiel UNESCO
** Classification géographique UNESCO

Le monastère Néa Moní (nouveau monastère) de l’île grecque de Chios est un édifice d'époque byzantine inscrit dans la liste du patrimoine mondial de l’UNESCO. Le monastère est blotti dans une vallée cachée à 11 km à l’ouest de Chios.

Histoire[modifier | modifier le code]

Il a été fondé en 1042 par l’empereur byzantin Constantin IX le Monomaque sur le lieu où trois ermites, Nicétas, Jean et Joseph[1] auraient trouvé une icône de la Vierge. Il fallut douze ans pour le construire. Le monastère atteint son apogée à la chute de l’Empire romain d'Orient quand les pèlerins y venaient de toute part. En 1822, lors du massacre de Chios, deux mille habitants de l’île vinrent se réfugier au monastère, mais la plupart furent tués ainsi que les six cents moines. Les os des victimes sont rassemblés dans une chapelle.

Architecture[modifier | modifier le code]

L’architecture byzantine et les mosaïques sont caractéristiques de la période dite de « renaissance » du XIe siècle. Les mosaïques décorent les murs et les plafonds, une partie du dôme, la nef et le sanctuaire. Elles sont faites de pierres naturelles et de verre.

Le monastère subit un séisme majeur en 1881 provoquant l’effondrement du dôme et la restauration n’a pu être que partielle à ce jour.

Illustrations[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :