Soffite

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Entablement antique de la Maison carrée à Nîmes. La perspective montre le soffite ouvragé de la corniche. Le soffite fait alterner des modillons et des caissons à fleur. Le soffite est bordé, côté architrave et côté larmier, de rais de cœur
Soffites à cupules entre des modillons (tribunes de l'église de Mozac - 63)

Le soffite (de l'italien soffito, plafond) est généralement le dessous d'un ouvrage suspendu placé en saillie; souvent le dessous d'une corniche, d'un architrave ou d'un larmier.

Ainsi, dans l'architecture romane XIIe siècle, le soffite est une dalle décorative posée entre deux corbeaux ou modillons. Cette dalle marque l'avancée de la toiture d'une église romane. Elle est souvent décorée d'une cupule, sorte de conque.

Voir aussi[modifier | modifier le code]