Miklós Barabás

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Dans le nom hongrois Barabás Miklós, le nom de famille précède le prénom, mais cet article utilise l’ordre habituel en français Miklós Barabás, où le prénom précède le nom.
Page d’aide sur l’homonymie Pour les articles homophones, voir Barabbas (homonymie).

Miklós Barabás

alt=Description de l'image Barabas Miklos.png.
Naissance 10 février 1810
Kézdimárkosfalva
Drapeau de l'Autriche Empire d'Autriche
Décès 12 février 1898
Budapest
Drapeau de l'Autriche-Hongrie Autriche-Hongrie
Nationalité Hongrois
Activités Peintre
Mouvement artistique Biedermeier
Récompenses membre de l'Académie hongroise des sciences

Miklós Barabás ([ˈmikloːʃ], [ˈbɒɾɒbaːʃ]), né le 10 février 1810 à Kézdimárkosfalva (aujourd'hui Mărcuşa en Roumanie) et décédé le 12 février 1898 à Budapest, était un peintre hongrois. Il est surtout connu pour ses portraits.

Né dans une famille pauvre, il est le fils de Já­nos Ba­ra­bás et de Therézia Gaál. Il étudie très tôt la peinture au collège de Nagyenyed. Sa vie est alors faite de privation et de misères, son art ne lui permettant pas d'assurer sa subsistance. Plus tard, la qualité des portraits de Zsigmond katona et du baron Simon Kemény attirent l'attention. De plus en plus apprécié localement, il part pour Kolozsvár (1828) puis à Vienne, où il désire rentrer à l'Académie des Beaux-Arts. Il y vit toujours dans une grande pauvreté, mais sa force et sa volonté lui permettent d'accepter toutes les privations. Il séjourne à nouveau quelque temps à Kolozsvár avec une réputation de bon portraitiste (1830). Grâce au mécénat du général Kisselev de Bucarest, il devient un portraitiste à la mode et vend bien ses œuvres. Il décide alors de poursuivre ses études en Italie. Il visite (1834-1835) ainsi Venise, Bologne, Florence, Rome, Naples. Il remporte un grand succès à Pest en 1835 avec une copie de l'Enlèvement d'Europe de Véronèse et devient dès lors l'un des portraitistes hongrois les plus populaires. Il s'installe à Pest en 1840 et y épouse l'année suivante Susanne (dite Zsuzsanna) Bois de Chesne, jeune femme d'origine franco-suisse. Définitivement à l'abri du besoin, il se consacre exclusivement à la peinture dans son studio.

Il a eu une grande influence sur le rayonnement culturel de Pest où il a passé la majeure partie de sa vie. Il a été président de la Société d'Art, de sa création en 1862 jusqu'à sa mort, et député de Pest en 1867. Il fut également membre et correspondant de l'Académie hongroise des sciences.

Il meurt à Budapest le 12 février 1898 à l'âge de 88 ans.

Galerie[modifier | modifier le code]

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir

Lien externe[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :