Mîmâmsâ

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Mīmāṃsā (devanāgarī: मीमांसा)[1] est une école de philosophie indienne astika ou hindoue, c'est-à-dire qui reconnaît l'autorité du Veda[2]. Son nom signifie « recherche »[3], « exégèse ». Celle-ci se proposait de « réaliser le commentaire systématique des textes et rituels fondateurs des cultes sacrificiels védiques »[4].

Origine et terminologie[modifier | modifier le code]

Créée par le sage Jaimini (v. 200 ap. J.-C.), la Mīmāṃsā est aussi appelée Pūrvamīmāṃsā (« exégèse ancienne ») ou Karma-mimamsa, en opposition à l’Uttara mimamsa (« exégèse ultérieure ou supérieure »), aussi appelée brahma-mîmânsâ, shariraka-mîmâmsâ ou Védanta[4].

Texte de la Mīmāṃsā[modifier | modifier le code]

Le texte fondateur de la Mīmāṃsā est le Mimamsa Sutra composé entre -300 à -100 avant notre ère. Celui-ci comprend douze chapitres dont le premier traite principalement de philosophie. L'un des principaux commentateur de ce texte est Śābara (Ve siècle ou VIe siècle). Pour ces écoles de pensées, les Védas n'ont pas été écrits par des humains.

Philosophie[modifier | modifier le code]

Les philosophes de la Mīmāṃsā ne croient pas à la contemplation, à la recherche de l'Absolu. Ils refusèrent même jusqu'à un certain moment l'idée de la délivrance (moksha), et lorsqu'ils se verront contraints de l'intégrer, ils affirmeront encore qu'elle est obtenue par les rites. Leur conception de l'action comme douloureuse par nature n'en est que plus frappante. L'action n'exprime pas l'homme, elle trahit seulement son désir, au sens égoïste du terme[5]. Cependant ces rituels peuvent être effectués pour le bonheur intérieur.

référence(s)[modifier | modifier le code]

  1. The Sanskrit Heritage Dictionary de Gérard Huet
  2. The Sanskrit Heritage Dictionary de Gérard Huet
  3. The A to Z of Hinduism par B.M. Sullivan publié par Vision Books, pages 134 et 135, ISBN 8170945216
  4. a et b d'après Encyclopédie des religions de Gerhard J. Bellinger ISBN 2-253-13111-3
  5. L'hindouisme, anthropologie d'une civilisation, Madeleine Biardeau