Liste des ducs de Nemours

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Préalablement comté français suite à l'acquisition de Philippe le Hardi en 1274[1], Nemours fut érigé en duché-pairie en 1404 par le roi Charles VI et donné à Charles III le Noble, roi de Navarre, en échange de la ville de Cherbourg qu'il avait rachetée en 1399 à Richard II d'Angleterre.

Seigneurs de Nemours[modifier | modifier le code]

  • 1120-1148 : Orson de Château-Landon, fils du vicomte Foulques de Gâtinais (arrière-petit-fils d'Hugues de Perche, comte de Gâtinais, et de Béatrice de Mâcon).
  • 1148-1174 : Aveline de Château-Landon († 1196), sa fille, mariée en 1150 à Gautier de Villebéon († 1205), seigneur de Beaumont-en-Gâtinais (seigneur de Nemours du chef de sa femme).
  • 1174-1191 : Philippe I de Villebéon, leur fils.
  • 1191-1222 : Gauthier II de Villebéon, son fils.
  • 1222-1255 : Philippe II de Villebéon, son fils.
  • 1255-1270 : Gauthier III de Villebéon, son fils.
  • 1270-1274 : Philippe III de Villebéon, son frère.

La seigneurie de Nemours est vendue au roi Philippe III le Hardi en 1274.

Ducs de Nemours (Ancien Régime)[modifier | modifier le code]

Maison d'Évreux-Navarre[modifier | modifier le code]

Maison de Bourbon[modifier | modifier le code]

mariée en 1429 à Bernard d'Armagnac (1400 † 1462), comte de Pardiac

Maison d'Armagnac[modifier | modifier le code]

Armoiries Armagnac-Pardiac.svg
marié à Louise d'Anjou (1445 † 1477)

En 1477, Jacques d'Armagnac est jugé pour trahison et exécuté. Ses biens sont confisqués, mais le roi Charles VIII rend Nemours à son fils, Jean d'Armagnac, en 1483

À sa mort, Nemours revient à la Couronne.

Maison de Foix[modifier | modifier le code]

En 1507, le roi Louis XII le donne à son neveu Gaston de Foix :

À sa mort, Nemours revient à la Couronne.

Maison de Médicis[modifier | modifier le code]

En 1515, le roi François Ier le donne à Julien de Médicis :

À sa mort, Nemours revient à la Couronne.

Maison de Savoie[modifier | modifier le code]

En 1528, le roi François Ier le donne à Philippe de Savoie :

Armoiries Savoie-Nemours.svg
marié en 1528 à Charlotte de Longueville (1512 † 1549)
marié en 1566 à Anne d'Este (1531 † 1607)
marié en 1618 avec Anne de Lorraine, duchesse d'Aumale (1600 † 1638)
marié en 1643 avec Élisabeth de Bourbon, mademoiselle de Vendôme (1614 † 1664)
Armoiries Savoie-Nemours 1652.svg
marié en 1657 avec Marie Anne de Longueville, duchesse d'Estouteville (1625 † 1707)

À sa mort, Nemours revient à la Couronne (1657-1689 Louis XIV).

Maison d'Orléans[modifier | modifier le code]

Le roi Louis XIV le donne ensuite en 1672 à son frère Philippe de France (1640-1701), duc d'Orléans. Il se transmet ensuite jusqu'à Louis-Philippe Ier, qui le donne en apanage à son fils :

Renonce à son patronyme et à son titre d'Orléans en 1792 et choisit le nom de Philippe Égalité.

Titre de courtoisie[modifier | modifier le code]

Héritier théorique du titre[modifier | modifier le code]

Chef de la quatrième maison d'Orléans[réf. nécessaire]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. http://www.francebalade.com/histo/capetiens3.htm
  2. Petit-fils de France, Philippe d'Orléans porte comme patronyme le nom de l'apanage de son père, que ses descendants conservent.
  3. Chantal de Badts de Cugnac et Guy Coutant de Saisseval, Le Petit Gotha, Paris, Éditions Le Petit Gotha, coll. « Petit Gotha »,‎ 2002 (1re éd. 1993), 989 p. (ISBN 2-9507974-3-1), p. 476