Comté puis duché de Longueville

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Le comté de Longueville a appartenu à divers personnages célèbres. Il a été érigé en duché en 1505.

La seigneurie de Longueville était le chef d'un honneur ayant appartenu à la famille Giffard[1]. Guillaume le Maréchal reçoit la moitié de cet honneur en droit de sa femme, Isabelle de Clare, fille de Richard de Clare dit Strongbow[2] en 1191[3]. L'héritier de l'autre moitié est Richard de Clare, 3e comte d'Hertford[2]. Après 1204, Guillaume le Maréchal parvint à conserver sa partie[4], qui appartenait encore en 1219 à sa veuve Isabelle de Clare (apr. 1172-1220) et à ses enfants en 1219[5]. À la mort d'Isabelle de Clare, son fils Guillaume (II) le Maréchal cède à son cadet Richard ses terres en Normandie, soit les honneurs de Longueville et d'Orbec. Richard meurt sans descendance, et le roi Louis IX de France s'empare de ses terres[6].

En 1305, il fut donné par Philippe IV le Bel à son ministre Enguerrand de Marigny pour lui être confisqué en 1314.

Il appartint à la famille des comtes d'Évreux jusqu'à la mort de Philippe de Navarre, frère de Charles le Mauvais en 1363.

Charles V offrit le comté à Bertrand Du Guesclin le 27 mai 1364.

Le titre de Comte de Longueville fut accordé à Archibald, 5e comte de Douglas mort en 1438 et à son fils William, 6e comte de Douglas, mort en 1440 en remerciement de l'aide apportée au futur Charles VII de France par l'armée de secours écossaise conduite par Archibald, 4e comte de Douglas, tué à la Bataille de Verneuil (1424).

Le comté de Tancarville qui relevait jusqu'alors de celui de Longueville passa dans la mouvance royale en 1364 alors que la ville de Montivilliers fut rattachée au domaine royal.

En 1505, la baronnie d'Auffay est unie au comté qui est érigé en duché au profit de François d'Orléans[7], comte de Dunois

Liste des comtes[modifier | modifier le code]

  • Enguerrand de Marigny (vers 1260 - 30 avril 1315), chambellan et ministre du roi Philippe IV le Bel, comte de Longueville de 1305 à 1314.
  • Philippe de Navarre (1336 - 1363), comte de Longueville. Sans descendance.
  • Bertrand Du Guesclin (1320 - 13 juillet 1380), connétable de France et de Castille, comte de Longueville à partir de 1364, Chambellan de France, capitaine de Pontorson, capitaine du mont Saint-Michel, roi de Grenade, duc de Molina. A sa mort, sa femme Jeanne de Laval-Tinténiac est comtesse douairière.
  • Archibald Douglas (+ 1439), 5e comte de Douglas, comte de Longueville, 2e duc (titulaire) de Touraine, fils de Archibald Douglas, 4e comte de Douglas.
  • William Douglas (+ 1440), 6e comte de Douglas, comte de Longueville, fils du précédent.
  • Jean de Dunois (23 novembre 1402 - 24 novembre 1468), un des capitaines français lors de la guerre de Cent Ans, compagnon d'armes de Jeanne d'Arc, comte de Dunois, comte de Longueville à partir de 1443, baron de Gex, seigneur de Parthenay, de Valbonais, de Claix, grand chambellan de France, président du Conseil des Trente-Six.
  • François Ier d'Orléans-Longueville (1447-1491), comte de Dunois, de Tancarville, de Longueville et de Montgomery, baron de Varenguebec, vicomte de Melun, Grand-chambellan de France, gouverneur de Normandie et du Dauphiné, connétable et chambellan de Normandie. Fils du précédent, il est à l'origine de la branche des Orléans-Longueville.
  • François II de Longueville (1478 - 1512), comte puis duc de Longueville, comte de Montgommery, de Tancarville, vicomte de Melun. Fils du précédent.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Maurice Powicke The Loss of Normandy, 1189-1204. Studies in the History of the Angevin Empire, Manchester University press, 1913 (édition de 1960), p. 344.
  2. a et b David Crouch, « Marshal, William (I) , fourth earl of Pembroke (c.1146–1219) », Oxford Dictionary of National Biography, Oxford University Press, édition en ligne, mai 2007.
  3. Ibid., p. 304, n. 111, d'après T. Stapleton (éd.), Magni rotuli Scaccarii Normannie, t. II, p. cxxxviiii et confirmation du partage en 1200 par Jean sans Terre, Cf. Thomas D. Hardy, Rotuli Chartarum in Turri Londinensi asservati, Londres, 1835, p. 47.
  4. Maurice Powicke The Loss of Normandy, 1189-1204. Studies in the History of the Angevin Empire, Manchester University press, 1913 (édition de 1960), p. 260, d'après : L. Delisle (éd.) Cartulaire normand de Philippe-Auguste, Louis VIII, saint Louis et Philippe-le-Hardy, Caen, 1882 (rééd. Genève, Mégariotis Reprints, 1978), p. 14 n°74 (acte de 1204, Arch. nat., dans carton J 399).
  5. L. Delisle (éd.) Cartulaire normand de Philippe-Auguste, Louis VIII, saint Louis et Philippe-le-Hardy, Caen, 1882 (rééd. Genève, Mégariotis Reprints, 1978), p. 304 n°1120 (acte de juillet 1219, Arch. nat., dans carton J 387).
  6. D. J. Power, « Marshal, Richard, sixth earl of Pembroke (d. 1234) », Oxford Dictionary of National Biography, Oxford University Press, 2004.
  7. Source : www.heraldique-europeenne.org et : « web.genealogie.free.fr » (ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?). Consulté le 2014-08-21

Voir aussi[modifier | modifier le code]