Liste des ducs de Joyeuse

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Duc de Joyeuse
Image illustrative de l'article Liste des ducs de Joyeuse
Armes des Chateauneuf-Randon de Joyeuse Saint-Didier

Image illustrative de l'article Liste des ducs de Joyeuse
Titulaire actuel
Titre éteint

Création 1581
Premier titulaire Anne de Batarnay de Joyeuse
Dernier titulaire Louis II de Melun
Résidence officielle Château de Joyeuse

Joyeuse est une ville située, sous l'Ancien Régime, dans le Vivarais (diocèse de Viviers), frontière de Languedoc et de Gévaudan.

Historique[modifier | modifier le code]

Les terres et seigneurie de Joyeuse étaient une baronnie, dont Randone d'Anduze devint héritière en 1248, du chef de sa mère Vienne du Luc, et après la mort de son frère Bernard d'Anduze. Elle avait épousé Guigon de Châteauneuf, fils de Guy, et petit-fils de Guillaume II.

Sa postérité, de laquelle sont sortis un cardinal, archevêque de Narbonne, puis de Toulouse, trois maréchaux, un amiral, un grand louvetier de France, trois ducs et pairs, et quatre chevaliers de l'ordre du Saint-Esprit, prit le surnom de Joyeuse.

Guigon fut le cinquantième aïeul de Louis II, baron de Joyeuse, en faveur duquel cette baronnie fut érigée en vicomté, en juillet 1432.

La vicomté fut érigée (à partir des territoires de la vicomté de Joyeuse, des seigneuries de Balbiac, Rosières, Lablachère, Labeaume, Saint-Alban, Saint-André, Saint-Sauveuretc.[1]) en duché-pairie en 1581 (lettres d'août 1581, enregistrées le 7 septembre suivant) par Henri III, roi de France, en faveur de son favori Anne de Joyeuse, auquel succédèrent ses frères François et Henri.

Celui-ci, qui se fit capucin après la mort de sa femme, eut pour fille unique Henriette-Catherine, duchesse de Joyeuse, qui porta ce duché à Charles Ier de Lorraine, duc de Guise, dont le petit-fils, François, mourut à Joyeuse en 1675{{subst:justifier!}}.

François-Joseph de Lorraine, duc d'Alençon, de Guise et de Joyeuse, pair de France, petit-fils d'Henriette-Catherine, duchesse de Joyeuse, mourut sans postérité, le 16 mars 1675, et cette pairie fut éteinte et réduite à son premier état de vicomté[2].

Les terres qui composaient ce duché, ayant été acquises par Louis II de Melun, prince d'Épinoy, le titre de duché fut renouvelé en sa faveur, et pour ses enfants mâles, en loyal mariage[2], par lettres d'octobre 1714, enregistrées le 18 décembre suivant. Par sa mort arrivée en 1724, ce duché a passé à Charles de Rohan, prince de Soubise.

Maison de Joyeuse[modifier | modifier le code]

Chateauneuf-Randon de Joyeuse Saint-Didier.svg

1581-1587 : Anne de Joyeuse (1560 † 1587), fils de Guillaume de Joyeuse et de Marie de Batarnay.

1587-1590 : Antoine Scipion de Joyeuse (1565 † 1592), frère du précédent

1590-1608 : Henri de Joyeuse (1563 † 1608), frère du précédent

marié en 1581 à Catherine de Nogaret de la Valette (1566 † 1587)

1608-1615 : François de Joyeuse (1562 † 1615), frère du précédent

1615-1647 : Henriette Catherine de Joyeuse (1585 † 1656), fille d'Henri de Joyeuse.

mariée en premières noces en 1597 à Henri de Bourbon (1573 † 1608), duc de Montpensier
mariée en secondes noces en 1611 à Charles Ier (1571 † 1640), duc de Guise
Henriette Catherine donna Joyeuse à son fils Louis de Guise dès 1647, le duché passant alors dans la Maison de Lorraine-Guise.

Maison de Guise[modifier | modifier le code]

Armoiries ducs de Guise.svg

1647-1654 : Louis de Lorraine-Guise (1622 † 1654), duc de Joyeuse, fils de la précédente

marié à 1649 Françoise de Valois (1631 † 1696), duchesse d'Angoulême

1654-1671 : Louis Joseph (1650 † 1671), duc de Guise et de Joyeuse, fils du précédent

marié à 1667 Élisabeth d'Orléans (1646 † 1696)

1671-1675 : François Joseph (1670 † 1675), duc de Guise et de Joyeuse, fils du précédent

1675-1688 : Marie (1615 † 1688), duchesse de Guise, princesse de Joinville, fille de Charles Ier de Guise et d'Henriette Catherine de Joyeuse, grand-tante du précédent

Sans héritiers directs, Marie de Guise lègue Joyeuse à son cousin Charles François de Lorraine-Elbeuf (de la Maison de Guise).

Branche d'Elbeuf[modifier | modifier le code]

1688-1690 : Charles François de Lorraine-Elbeuf (1661 † 1702), prince de Commercy, petit-fils de Charles II d'Elbeuf et cousin de la précédente

1690-1693 : le duché est confisqué par le roi Louis XIV, Charles François étant passé au service de l'empereur Léopold. Il est ensuite rendu au frère de Charles François, Jean François Paul.

1693-1693 : Jean François Paul de Lorraine-Elbeuf (1672 † 1693), prince de Lillebonne, frère du précédent, sans postérité

1693-1694 : François Marie de Lorraine-Elbeuf (1624 † 1694), prince de Lillebonne, duc de Joyeuse, père des précédents, et fils cadet de Charles II, duc d'Elbeuf.

1694-1714 : Anne de Lorraine (1639 † 1720), épouse du précédent, fille de Charles IV, duc de Lorraine

Le duché est transmis au petit-fils des précédents, Louis II de Melun, par leur fille Marie Elisabeth.

Maison de Melun[modifier | modifier le code]

Blason fam fr Melun.svg

1714-1724 : Louis II de Melun (1694 † 1724), prince d'Épinoy, baron d'Antoing, puis duc de Joyeuse, fils de Louis Ier de Melun, prince d'Épinoy et baron d'Antoing, et de Marie Elisabeth de Lorraine-Elbeuf (1664 † 1748), fille des précédents

marié à Armande, fille de Emmanuel-Théodose de la Tour d'Auvergne, duc de Bouillon, sans postérité
À sa mort, la terre de Joyeuse passa par héritage aux deux enfants de Madame de Rohan[3], princesse de Soubise, sa sœur :

La famille de Vogüé s'était portée acquéreur du château.

Annexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Document utilisé pour la rédaction de l’articleFrançois Alexandre Aubert de La Chesnaye-Desbois, Dictionnaire historique des mœurs, usages et coutumes des françois : Contenant aussi les établissemens, fondations, époques, anecdotes, progrès dans les sciences & dans les arts, & les faits les plus remarquables & intéressans, arrivés depuis l'origine de la Monarchie jasqu'à nos jours, vol. 2, Chez Vincent,‎ 1767 (lire en ligne) ;

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « www.heraldique-europeenne.org », Duché de Joyeuse (consulté le 18 mars 2011)
  2. a et b François Alexandre Aubert de La Chesnaye-Desbois, Dictionnaire généalogique, héraldique, chronologique et historique : contenant l'origine et l'état actuel des premières Maisons de France... de l'Europe... les familles nobles du royaume..., chez Duchesne,‎ 1757, 1548 p. (lire en ligne)
  3. Extrait de la Revue Vivaraise (archives départementales PER 3000 art 44 de 1938

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]