1148

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Années :
1145 1146 1147  1148  1149 1150 1151

Décennies :
1110 1120 1130  1140  1150 1160 1170
Siècles :
XIe siècle  XIIe siècle  XIIIe siècle
Millénaires :
Ier millénaire  IIe millénaire  IIIe millénaire


Chronologies thématiques :
Croisades


Calendriers :
Romain Chinois Grégorien Hébraïque Hindou Musulman Persan Républicain

Cette page concerne l'année 1148 du calendrier julien.

Événements[modifier | modifier le code]

Afrique[modifier | modifier le code]

Proche-Orient[modifier | modifier le code]

25 mars : Raymond de Poitiers reçoit Louis VII de France à Antioche. Passages d'outremer de Sébastien Mamerot, miniatures de Jean Colombe, vers 1472-1474.
  • Épiphanie : défaite de l'armée franque face aux turcs à la bataille du mont Cadmos en Pisidie.
  • 25 mars : Louis VII de France et Aliénor d'Aquitaine se rendent à Antioche, où la reine rencontre son oncle Raymond, maître de la ville. Louis VII refuse l’expédition contre Alep que lui propose Raymond de Poitiers, qui convainc alors Aliénor (et ses vassaux aquitains) de refuser de suivre son mari à Jérusalem[4]. Louis l’entraîne de force. Aliénor rappelle la consanguinité existant entre eux, et invoque le divorce. Le couple rejoint Conrad III à Jérusalem. Le pèlerinage l’emporte sur les nécessités de la défense de l’Orient latin, dont les croisés méconnaissent la situation. Leur vœu accompli, certains repartent pour l’Europe, tandis que les deux souverains, repoussant les projets les plus modérés, se laissent entraîner par les barons de Jérusalem les plus belliqueux dans une expédition inutile contre Damas.
  • 24 juin : concile d'Acre réuni pour coordonner la deuxième croisade.
  • 24 juillet : début du siège de Damas. Les croisés arrivent devant Damas. Les Damascènes sortent de leur ville pour les affronter, en vain. Les Francs dressent leur camp dans la plaine de la Ghouta. Le 25, les combats durent toute la journée.
  • 26 juillet : à l’appel de Moinuddin Ounar, gouverneur de la ville, des cavaliers turcs, kurdes ou arabes viennent par le nord. On annonce la venue de Nur ad-Din d’Alep et de son frère Saifeddin de Mossoul. Les Damascènes reprennent espoir. Ounar parvient à un accord avec les Francs de Syrie qui arrivent à convaincre Conrad III de s’éloigner de Damas avant l’arrivée des renforts. Harcelés par les Damascènes, les Francs refluent vers Jérusalem dès le lendemain. Échec de la deuxième croisade.

Europe[modifier | modifier le code]

Art et culture[modifier | modifier le code]

  • Après la prise de Cordoue par les Almohades, la famille de Maïmonide décide d’émigrer à Fès puis en Palestine en 1165 avant de s’installer au Caire. Maïmonide y devient grand rabbin et médecin à la cour de Saladin.
  • Anne Comnène, princesse byzantine (née en 1083), fille de l’empereur Alexis Comnène, achève l'Alexiade, ouvrage historique en quinze volumes (Elle meurt après 1148).

Science et technique[modifier | modifier le code]

Naissances en 1148[modifier | modifier le code]

Décès en 1148[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Nouvelle biographie universelle, par Hoefer
  2. Revue africaine, journal des travaux de la Société historique algérienne, publié par Kraus Reprint, 1901
  3. Revue numismatique, par Société française de numismatique
  4. Frédéric Schoell, Franz Xaver Zach, Cours d'histoire des états européens, vol. 3, Paris, de l'imprimerie royale et chez Duncker et Humblot,‎ 1830 (présentation en ligne)
  5. Histoire de l'Église catholique en France, de Jean Nicolas Jager
  6. La crise idéologique de 1203-1204 et ses répercussions sur la civilisation byzantine, par Ivan Duĭchev
  7. Amédée Paquis, Histoire d'Espagne et de Portugal, vol. 1, Parent-Desbarres,‎ 1836 (présentation en ligne)
  8. Naissance d'une hérésie De Tadeusz Manteuffel
  9. Géographie botanique raisonnée, par Alphonse de Candolle