Le Parnasse (Raphaël)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Parnasse.
Le Parnasse
Image illustrative de l'article Le Parnasse (Raphaël)
Artiste Raphaël
Date 1509-1511
Type Huile sur panneau[réf. nécessaire]
Dimensions (L) 670 cm
Localisation Chambres de Raphaël - Palais du Vatican, Rome (Italie)

Le Parnasse est une fresque monumentale de Raphaël (sur 6,70 m de large), et réalisée de 1509 à 1511 pour le Palais du Vatican à Rome.

Histoire[modifier | modifier le code]

La peinture, probablement élaborée avec son ami Pietro Bembo, fait partie de la commande passée à Raphaël par le pape Jules II en 1509 afin de décorer les chambres qui sont maintenant connues comme les Stanze di Raffaello, dans le Palais apostolique du Vatican.

Raphaël a commencé cette composition à la fin de l'an 1509 ou au début de 1510. La fresque à thème mythologique se situe dans la partie nord de la Stanza della Segnatura et suit La Dispute du Saint-Sacrement et L'École d'Athènes.

Thème[modifier | modifier le code]

Le Parnasse, selon le mythe classique, constitue le lieu d'habitation du Dieu Apollon, des Muses et la « maison de la poésie ».

Description[modifier | modifier le code]

Dans la fresque, Apollon et les Muses sont entourés de poètes de l'Antiquité et de l'époque de Raphaël.

Raphaël représente les activités les plus nobles de l'homme : La Philosophie, la Théologie, la Musique. Le décor est constitué par la montagne sacrée d'Apollon et demeure des Muses de la mythologie grecque.

Au sommet du mont sacré, Apollon joue de la Lira da braccio[1]. Calliope et Érato sont assises à ses côtés et introduisent le chœur des autres muses.

Analyse[modifier | modifier le code]

Le programme iconographique du Parnasse représente le Beau.


La fresque peut être interprétée comme « un voyage dans le temps de la culture » depuis l'Antiquité connue, au futur inconnu représenté par les deux derniers poètes anonymes.

[réf. nécessaire]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Instrument contemporain de Raphaël qui a remplacé la lyre.
  2. Peut-être un autoportrait de Raphaël.
  3. Sappho tient un panneau avec son nom écrit dessus.

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Sources[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]