La Vierge au rideau

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
La Vierge au rideau
Vierge à l'Enfant avec saint Jean-Baptiste
Image illustrative de l'article La Vierge au rideau
Artiste Raphaël
Date 1513-1514
Type huile sur bois
Dimensions (H × L) 65,8 × 51,2 cm
Localisation Alte Pinakothek, Munich (Allemagne)

La Vierge au rideau ou Vierge à l'Enfant avec le petit saint Jean (en italien : Madonna della tenda) est une peinture religieuse de Raphaël peinte au cours de la période 1513 - 1514. Le tableau est conservé à la Alte Pinakothek de Munich.

Histoire[modifier | modifier le code]

Il existe deux copies de l'œuvre, une à la Galerie Sabauda (Turin) (catalogue 1964, no 146) et une autre à la Galerie de l'Académie des beaux-arts de Vienne (Inv. no 240).

Thème[modifier | modifier le code]

Conformément à l'iconographie chrétienne, le tableau représente une Madone soit Marie et l'Enfant Jésus, ici en présence de saint Jean-Baptiste enfant.

Description[modifier | modifier le code]

Les dimensions du tableau sont 65,8 × 51,2 cm.

Devant un pan de rideau, décor de fond qui donne son nom au tableau, la Vierge, de profil, est représentée à gauche à mi-corps ; elle tient l'Enfant Jésus dans ses bras en présence du petit saint Jean en retrait sur la droite. L'Enfant Jésus par une légère torsion de la tête s'efforce de regarder le petit saint Jean dont la croix de son bâton apparaît à la rencontre des deux visages et de leurs auréoles. La Vierge est également auréolé d'un filet doré.

Analyse[modifier | modifier le code]

Les représentations de la Vierge avaient une place particulière dans l'œuvre de Raphaël, cette œuvre a une place spéciale dans ses travaux par l'aspect humain de l'expression de la relation intime entre la mère et l'enfant.

La Vierge au rideau est un exemple de la représentation en buste. Trois personnages sont représentés devant un rideau dans la partie supérieure gauche du tableau, dans les tons foncés. Marie dans une robe rouge, fine et de même couleur que le foulard avec des bordures or, tient le jeune enfant Jésus dans ses bras.

La position de la Croix de saint Jean est remarquable parce qu'elle se situe exactement entre les deux têtes des enfants, en arrière-plan et à l'intersection de leurs deux auréoles.

Une couleur vive détermine l'impression d'ensemble de la peinture, bien que certaines couleurs apparaissent adoucies contribuant ainsi à une plus grande harmonie de l'intensité.

La structure pyramidale des personnages suggère l'influence de Léonard de Vinci.

Attribution[modifier | modifier le code]

L'attribution à Raphaël est certaine, cette œuvre rappelant La Vierge à la chaise.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Pierluigi De Vecchi, Raffaello, Rizzoli, Milan, 1975.
  • Paolo Franzese, Raffaello, Mondadori Arte, Milan, 2008 (ISBN 978-88-370-6437-2)

Notes et références[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]