Melpomène

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur les redirections Pour l'araignée, voir Melpomene (genre).
Statue féminine restaurée en muse Melpomène par l'addition moderne d'un masque, œuvre romaine, vers 50 av. J.-C., musée du Louvre

Dans la mythologie grecque, Melpomène (en grec ancien Μελπομένη / Melpoménê, de μέλπειν / mélpein, « chanter ») est la Muse du Chant, de l'Harmonie musicale et de la Tragédie quand elle est associée à Dionysos.

Son maintien est grave et sérieux : elle est richement vêtue, et chaussée de cothurnes ; elle tient d'une main un sceptre et des couronnes, de l'autre un poignard ensanglanté, parfois une massue d'Héraclès dont le théâtre aimait célébrer les exploits. Elle possède comme autres attributs la couronne de pampres et le masque de tragédie. Parfois on lui donne pour suivantes la Terreur et la Pitié.

Au Louvre, elle occupait la grande loge (photo) dans une des salles de l'aile Sully dénommée pour cette raison Galerie de la Melpomène, jusqu'à la réorganisation de 2010 où elle est remplacée par une représentation d'Athéna Pallas de Velletri en raison de la nécessité qu'elle soit restaurée[1].

Dans la culture[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Restauration de la Melpomène, site officiel du Louvre, 1er janvier 2012

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Lien externe[modifier | modifier le code]