Jaroslav Plašil

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Jaroslav Plašil
Jaroslav Plašil.jpg
Plašil sous le maillot de Bordeaux en 2009.
Situation actuelle
Équipe Drapeau : France Bordeaux
Numéro 18
Biographie
Nationalité Drapeau de la République tchèque République tchèque
Naissance 5 janvier 1982 (32 ans)
Lieu Opočno
Taille 1,83 m (6 0)
Période pro. Depuis 2000
Poste Milieu de terrain
Parcours professionnel 1
Saisons Club M. (B.)
1998-2000 Drapeau : République tchèque FC Hradec Králové 004 (0)
2000-2007 Drapeau : France AS Monaco 142 (6)
2003 Drapeau : France US Créteil 014 (0)
2007-2009 Drapeau : Espagne Osasuna 067 (8)
2009- Drapeau : France Bordeaux 189 (14)
2013-2014 Drapeau : Italie Calcio Catania 028 (1)
Sélections en équipe nationale 2
Années Équipe M. (B.)
2002-2003 Drapeau : République tchèque R. tchèque - 20 ans 016 (1)
2004- Drapeau : République tchèque République tchèque 089 (6)
1 Compétitions officielles nationales et internationales.
2 Matchs officiels.
Dernière mise à jour : 22 septembre 2014

Jaroslav Plašil, né le 5 janvier 1982 à Opočno (République tchèque) , est un footballeur international tchèque qui évolue au poste de milieu de terrain au Girondins de Bordeaux.

Biographie[modifier | modifier le code]

Arrivé de République tchèque en 2001, Jaroslav Plašil intègre le centre de formation de l'AS Monaco. En deux saisons, il ne joue que huit matches, c'est pourquoi il est prêté pour six mois à l'US Créteil qui joue le championnat de Ligue 2. Il y joue 14 matches, avant de revenir à l'ASM.

En 2003, il joue beaucoup plus, puis en 2004, il devient titulaire avec le départ de Jérôme Rothen. En 2005, il doit faire face à la concurrence d'Olivier Kapo.

Le 5 novembre 2003, Jaroslav Plašil marque son premier but en Ligue des champions d'un lob tiré à 25 mètres des buts dans le match opposant l'AS Monaco au Deportivo La Corogne. Le match se solde par une victoire huit buts à trois de l'ASM.

Avec son équipe nationale, Jaroslav Plašil s'est imposé comme titulaire sur le flanc gauche. Pendant l'Euro 2004, l'équipe est éliminée par la Grèce et ne passe pas le premier tour à la Coupe du monde 2006.

Osasuna[modifier | modifier le code]

En août 2007, il s'engage avec Osasuna dans le championnat d'Espagne. Le 5 décembre 2007, lors de la duxième journée de Liga Jaroslav Plašil marque son premier but contre le FC Seville à la 18e minute, ce qui permet à son équipe d'ouvrir le score mais le FC Seville égalise pour une score final de un but partout. Le 2 décembre 2007, lors de la 14e journée, Jaroslav Plašil marque à la 47e minute du match opposant son équipe à La Corogne et leur permet d'obtenir une victoire deux buts à un.

Il marque également à la 46e minute le 23 décembre 2007, lors de la 17e journée contre le RCD Majorque où son équipe s'impose par trois but à un. Le 10 février 2008, Jaroslav Plašil marque son dernier but de la saison lors de la 23e journée contre le Real Saragosse. Ce but permet à son équipe de gagner un but à zéro.

Au bilan de sa saison, il a marqué trois de ses quatre buts entre la 46e et la 47e minute des matches. Jaroslav Plašil et son équipe finissent la saison 2007-2008 sur une défaite qui les placent à la 17e place de leur championnat. Ils échappent de peu à la relégation.

Pour la saison 2008-2009, le 21 décembre 2008 lors de la 16e journée, Jaroslav Plašil marque son premier but dès la 7e minute contre Getafe. Son équipe s'impose alors par cinq buts à deux. Le 22 février lors de la 24e journée Jaroslav Plašil marque à la deuxième minute du match contre le CD Numancia et participe ainsi à la victoire par deux buts à zéro. Le 22 avril 2009, lors de la 32e journée de championnat, Jaroslav Plašil marque à la 18e minute contre Malaga. Le 31 mai, pour la dernière journée de la saison, Jaroslav Plašil marque son dernier but avec Osasuna à la 15e minute contre le Real Madrid et permet à son équipe de s'imposer par deux buts à un.

Girondins de Bordeaux[modifier | modifier le code]

Le 8 juillet 2009, il signe avec les Girondins de Bordeaux, champions de France en titre, un contrat de quatre ans. Le montant du transfert s'élève à trois millions d'euros.

Le 15 septembre 2009, il inscrit son premier but en Ligue des champions avec les Girondins de Bordeaux contre la Juventus. Ce but permet aux Girondins d'égaliser alors qu'ils étaient menés au score un but à zéro.

Le 5 décembre 2009, lors de la 16e journée, Plašil donne la victoire aux siens en marquant de la tête sur un centre de Benoit Tremoulinas à la 24e minute de jeu. Grâce à ce but, les Bordelais s'imposent 1-0 face au Paris Saint-Germain.

Le 23 janvier 2010, Jaroslav Plašil marque son premier but de la saison en seizième de finale de la Coupe de France. En effet, dès la deuxième minute, Jaroslav Plašil tente une frappe des 25 mètres qui trompe Thierry Debès. Le match est largement gagné par Bordeaux cinq buts à un. Le 26 janvier Jaroslav Plašil donne la victoire à son équipe en marquant contre Le Mans à la 49e minute. Il profite d'un tacle manqué de Joao Paulo et d'une absence de marquage pour mettre le ballon au fond des filets d'un plat du pied gauche.

Bordeaux enchaine deux défaites, mais le 17 avril 2010, Jaroslav Plašil marque contre l'Olympique lyonnais : il n'est pas attaqué aux 25 mètres et déclenche une puissante frappe coup-de-pied qui vient se loger dans la lucarne droite de Hugo Lloris et permet provisoirement aux Girondins de mener deux buts à un avant que Cris n'égalise.

Avant l'entame de la saison 2010-2011, les Girondins de Bordeaux font un sans fautes dans tout leurs matches amicaux particulièrement contre l'AS Rome ou même le FC Porto. La saison débute et Bordeaux perd son premier match contre Montpellier. Lors de la deuxième journée Jaroslav Plašil marque le premier but des Girondins pour la saison contre le rival Toulouse à la suite d'une « Madjer ». Cependant, Bordeaux perd sur le score de deux buts à un.

Grâce à Jaroslav Plašil, Bordeaux inscrit beaucoup de buts sur coup de pied arrêté. À la suite d'une large défaite contre le FC Lorient par cinq buts à un, les supporteurs mécontents montrent leur hostilité envers les joueurs de l'équipe, mais épargnent Jaroslav Plašil et Cédric Carrasso qui ne sont pas hués. Bordeaux bat l'AJ Auxerre par trois buts à zéro et Jaroslav Plašil marque le troisième but d'une frappe enroulée en dehors de la surface. La semaine suivante Jaroslav Plašil confirme en marquant contre le Stade brestois 29.

Le 25 mars, Jaroslav Plašil joue un match décisif pour sa sélection contre l'Espagne, il s'agit des matches de qualifications pour l'Euro 2012. En cas de victoire la République tchèque peut revenir à hauteur du leader du groupe, mais une défaite deux buts à un les en empêche à cause d'un doublé de David Villa. Lors du match, le Tchèque marque d’une frappe rectiligne tirée du pied gauche à vingt mètres des buts qui trompe Iker Casillas.

Contre Saint-Étienne, Jaroslav Plašil marque à la suite d'un relâchement du ballon par Jérémie Janot et permet à son équipe de gagner deux buts à zéro.

Après une saison très décevante, Jaroslav Plašil est élu meilleur Girondin de la saison avec Cédric Carrasso qui terminent la saison sur une victoire 2-0 contre Montpellier. Le 9 juillet 2011, lors d'un match amical face a Lille (1-1), Francis Gillot, l'entraîneur du FCGB, lui confie le brassard de capitaine à la suite du départ d'Alou Diarra à Marseille. Marc Planus a hérité de ce brassard pour la seconde période de cette rencontre, Plašil étant sorti. Jaroslav a donc des chances de porter ce brassard tout au long de la saison, situation qui n'est pas pour lui déplaire car il déclare qu'il serait fier de porter le brassard[1].

Le 13 juillet 2011, il prolonge son contrat et il est donc Girondin jusqu'en 2015.

Le 6 août 2011, le nouveau capitaine assiste à la défaite de son équipe contre les Verts de Saint-Étienne 2-1 lors de la 1re journée de la saison 2011-2012 mais néanmoins cette défaite Plašil montre sa positivité pour le prochain match. Les deux journées suivantes contre Lorient et Auxerre, le capitaine délivre deux passes décisives.

Le 3 septembre, Plašil marque pour sa sélection contre l’Écosse lors des matchs d'éliminatoires de l'Euro 2012. Le 6 septembre, le capitaine de la sélection tchèque fait une passe décisive à Michal Kadlec sur corner contre l'Ukraine, pays co-organisateur de l'Euro 2012. Plasil devient un cadre de sa sélection et aussi de son club, les Girondins de Bordeaux.

Le 1er octobre, Plasil délivre une passe décisive à Michael Ciani contre Montpellier mais assistera impuissant à l'égalisation de ces derniers.

Le 4 décembre, le capitaine girondin inscrit un but en 15 secondes contre Nancy soit le but le plus rapide de la saison, il délivre d'ailleurs dans ce même match sa 4e passe décisive à Henrique.

Le 31 mai 2013, il remporte la Coupe de France contre Évian Thonon Gaillard Football Club, son deuxième titre avec les Girondins, après le Trophée des Champions de 2009.

Catane[modifier | modifier le code]

Le 2 septembre 2013, il est prêté sans option d'achat au club italien de Calcio Catane.

Le 29 septembre 2013, il marque son premier but sous ses nouvelles couleurs, lors du match contre le Chievo Vérone.

Statistiques[modifier | modifier le code]

Buts en sélection[modifier | modifier le code]

Palmarès[modifier | modifier le code]

Parcours[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :