Groupe Partouche

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Partouche Casino

Description de l'image  Partouche.jpg.
Création 1973
Fondateurs Isidore Partouche
Personnages clés Isidore Partouche & Patrick Partouche
Forme juridique Société anonyme à directoire et conseil de surveillance
Slogan "Pour l'Amour du Jeu"
Siège social Drapeau de France 17e arrondissement de Paris (France)
Direction Fabrice Paire, PDG et Président du Directoire
Actionnaires Famille Partouche (66 %), Butler Capital Partners (12 %), Autres (22 %)
Activité Loisirs, Casinos, Hôtellerie, Restaurants, Poker, Thermes
Effectif 5 406 employés (2011)
Site web www.partouche.com
Chiffre d’affaires 464 millions € (2011)

Le Groupe Partouche est un groupe de loisirs français (casinos, hôtels, restaurants, thermes) créé en 1973 par Isidore Partouche. Né en 1930 à Trézel (Algérie), Isidore Partouche fait l'acquisition en 1973 de son premier casino à Saint-Amand-les-Eaux[1].

Histoire[modifier | modifier le code]

Les établissements du Groupe Partouche[modifier | modifier le code]

Les Casinos[modifier | modifier le code]

Le Groupe Partouche compte 49 casinos en Europe dont 5 Pasino.

Pasino, nom commun inventé par Isidore Partouche pour désigner un complexe de divertissements proposant jeux, espaces événementiels et spectacles ouvert à tous.


Drapeau de la Belgique Belgique[modifier | modifier le code]

Drapeau de la France France[modifier | modifier le code]

Drapeau de la Suisse Suisse[modifier | modifier le code]

Tunisie Tunisie[modifier | modifier le code]

Hôtels et Restaurants[modifier | modifier le code]

  • 21 hôtels du 3* au 5*
  • 120 restaurants


Les Thermes[modifier | modifier le code]

Les activités du Groupe Partouche[modifier | modifier le code]

Casinos[modifier | modifier le code]

L'activité des casinos représente l'essentiel de l'activité du Groupe.

Partouche compte en 2012 49 casinos dont 42 en France, 4 en Belgique, 2 en Suisse et 1 en Tunisie.

Le métier des jeux est soumis à une réglementation très stricte et à un cadre fiscal particulier. Les autorisations d'ouverture de casino sont accordées selon certaines conditions très spécifiques par les autorités de tutelle.

En 2009, le Groupe Partouche est le premier à lancer son Mégapot, un jackpot multisites reliant plus de 200 machines à sous dans 42 établissements.

En 2012, l'activité poker est largement réduite par le Groupe Partouche qui a notamment décidé de mettre fin au Partouche Poker Tour.

En 2014, le groupe Partouche compte 47 casinos dont 42 en France, à la suite de la vente de ses casinos en Belgique.

Interactive[modifier | modifier le code]

En 2006, Partouche crée une nouvelle filiale, Partouche Interactive, consacrée au développement de jeux sur de nouvelles plateformes technologiques telles que la télévision, la téléphonie mobile et Internet.

Le site internet permet de jouer aux jeux de casinos proposés par Partouche dans ses casinos terrestres et au poker sur internet dans des conditions optimales de légalité et sécurité.

En 2010, Partouche obtient la licence d'exploitation de casino et poker en ligne, selon les restrictions de chaque pays.

Poker[modifier | modifier le code]

En 2012, l'activité Poker est considérablement réduite par le Groupe Partouche qui a notamment décidé de mettre fin au Partouche Poker Tour. En mai 2013, le groupe annonce la fermeture de son site de poker en ligne le 17 juin[2].

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Patrick Partouche, La Banque a sauté, Éditions Michel Lafon, 2012.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]