Grand Prix automobile de Chine 2011

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Grand Prix de Chine 2011

Tracé de la course

Drapeau Circuit international de Shanghai

Données de la course
Nombre de tours 56
Longueur du circuit 5,451 km
Distance de course 305,066 km
Résultats
Vainqueur Drapeau du Royaume-UniLewis Hamilton,
McLaren-Mercedes,
h 36 min 58 s 226
(vitesse moyenne : 188,758 km/h)
Pole position Drapeau de l'Allemagne Sebastian Vettel,
Red Bull-Renault,
min 33 s 706
(vitesse moyenne : 209,417 km/h)
Record du tour en course Drapeau de l'AustralieMark Webber,
Red Bull-Renault,
min 38 s 993
(vitesse moyenne : 198,232 km/h)

Le Grand Prix automobile de Chine 2011 (2011 Formula 1 UBS Chinese Grand Prix), disputé le 17 avril 2011 sur le Circuit international de Shanghai, est la 842e épreuve du championnat du monde de Formule 1 courue depuis 1950, la troisième manche du championnat 2011 et la huitième édition de l'épreuve comptant pour le championnat du monde.

Alors que le champion du monde en titre, l'Allemand Sebastian Vettel (Red Bull), vainqueur des deux précédents Grands Prix de la saison, s'est emparé de la pole position, il ne termine finalement que deuxième à l'arrivée, derrière le pilote britannique Lewis Hamilton (McLaren). La troisième marche du podium est occupée par l'autre pilote Red Bull, Mark Webber, alors que ce dernier était parti en fond de grille (dix-huitième place) en raison d'une mauvaise stratégie lors des qualifications. À l'issue de la course, Sebastian Vettel conserve sa position de leader du championnat du monde des pilotes, avec 68 points sur 75 possibles. Il devance Lewis Hamilton et Jenson Button. Au championnat du monde des constructeurs, Red Bull Racing conforte sa première place, devant McLaren et Ferrari.

Essais libres[modifier | modifier le code]

Première séance, le vendredi de 10 h à 11 h 30[modifier | modifier le code]

Temps réalisés par les six premiers de la première séance d'essais libres[1]
Pos. Pilote Voiture Chrono Écart
1 Drapeau de l'Allemagne Sebastian Vettel Red Bull-Renault 1 min 38 s 739
2 Drapeau de l'Australie Mark Webber Red Bull-Renault 1 min 39 s 354 + 0 s 615
3 Drapeau de la Grande-Bretagne Lewis Hamilton McLaren-Mercedes 1 min 40 s 845 + 2 s 106
4 Drapeau de la Grande-Bretagne Jenson Button McLaren-Mercedes 1 min 40 s 940 + 2 s 201
5 Drapeau de l'Allemagne Nick Heidfeld Renault 1 min 40 s 987 + 2 s 248
6 Drapeau du Brésil Felipe Massa Ferrari 1 min 41 s 046 + 2 s 307

Le temps est légèrement brumeux, la température de l'air de 26 °C et celle de la piste à 30 °C au départ de la première séance d'essais libres. Au bout de vingt minutes, aucun pilote n'a encore pris la piste. Narain Karthikeyan établit le premier tour chronométré en 1 min 51 s 516 et améliore son temps en 1 min 48 s 042. Kamui Kobayashi établit un premier temps de référence en 1 min 45 s 609, temps battu successivement par Lewis Hamilton (1 min 42 s 306), Jenson Button (1 min 41 s 835), à nouveau Hamilton (1 min 41 s 092) et Mark Webber à deux reprises (1 min 40 s 692 et 1 min 40 s 055).

À cinquante minutes de la fin de la séance, Luiz Razia, pilote essayeur chez Team Lotus, rentre au stand au ralenti après avoir cassé son aileron avant. Sebastian Vettel prend alors la tête du classement en 1 min 39 s 540 puis en 1 min 38 s 739 à trente-cinq minutes du terme. Quelques minutes plus tard, alors qu'il n'a effectué que cinq tours depuis le début des essais, Nick Heidfeld, après avoir escaladé un vibreur, sort de la piste et percute un muret avec l'avant de sa monoplace[2].

Deuxième séance, le vendredi de 14 h à 15 h 30[modifier | modifier le code]

Temps réalisés par les six premiers de la deuxième séance d'essais libres[3]
Pos. Pilote Voiture Chrono Écart
1 Drapeau de l'Allemagne Sebastian Vettel Red Bull-Renault 1 min 37 s 688
2 Drapeau de la Grande-Bretagne Lewis Hamilton McLaren-Mercedes 1 min 37 s 854 + 0 s 166
3 Drapeau de la Grande-Bretagne Jenson Button McLaren-Mercedes 1 min 37 s 935 + 0 s 247
4 Drapeau de l'Allemagne Nico Rosberg Mercedes 1 min 37 s 943 + 0 s 255
5 Drapeau de l'Allemagne Michael Schumacher Mercedes 1 min 38 s 105 + 0 s 417
6 Drapeau du Brésil Felipe Massa Ferrari 1 min 38 s 507 + 0 s 819

Au lancement de la séance, la température de l'air est de 27 °C et celle de la piste de 34 °C. Jaime Alguersuari est le premier à boucler un tour chronométré en 1 min 44 s 604, temps rapidement amélioré par Kamui Kobayashi, Sergio Pérez, Sébastien Buemi et Nick Heidfeld. Jenson Button établit alors un temps significatif en 1 min 40 s 207 mais il est battu par son coéquipier Lewis Hamilton (1 min 40 s 121) avant de récupérer son bien en passant sous la minute quarante (1 min 39 s 431).

Dix minutes après le début de la session, Nico Rosberg prend la tête du classement en 1 min 38 s 912. Felipe Massa chausse le premier des pneus tendres et prend la tête en 1 min 38 s 507. Rosberg l'imite alors et établit un temps de 1 min 37 s 943. Quelques minutes plus tard, Nick Heidfeld sort de la piste dans le premier virage et écrase à nouveau sa monoplace dans le mur[4].

À moins d'une demi-heure du terme de la séance, Lewis Hamilton prend la tête en pneus tendres (1 min 37 s 854) devant Button (1 min 37 s 935), mais Sebastian Vettel, quelques minutes plus tard, prend le commandement en 1 min 37 s 688, temps qui ne sera pas battu.

Paul di Resta, pour des raisons techniques, n'a pas tourné lors de cette séance tandis que Vitantonio Liuzzi n'a pris la piste qu'à trois minutes de la clôture de la session[5].

Troisième séance, le samedi de 11 h à 12 h[modifier | modifier le code]

Temps réalisés par les six premiers de la troisième séance d'essais libres[6]
Pos. Pilote Voiture Chrono Écart
1 Drapeau de l'Allemagne Sebastian Vettel Red Bull-Renault 1 min 34 s 968
2 Drapeau de la Grande-Bretagne Jenson Button McLaren-Mercedes 1 min 35 s 176 + 0 s 208
3 Drapeau de la Grande-Bretagne Lewis Hamilton McLaren-Mercedes 1 min 35 s 373 + 0 s 405
4 Drapeau de l'Allemagne Nico Rosberg Mercedes 1 min 35 s 677 + 0 s 709
5 Drapeau de l'Espagne Fernando Alonso Ferrari 1 min 35 s 818 + 0 s 850
6 Drapeau du Brésil Felipe Massa Ferrari 1 min 35 s 971 + 1 s 003

Au lancement de la troisième séance d'essais libres, la température de l'air est de 15 °C et celle de la piste de 25 °C. Les voitures prennent immédiatement la piste pour un tour d'installation, et, au bout d'un quart d'heure, Paul di Resta signe le premier tour lancé en 1 min 40 s 459 puis en 1 min 39 s 710 au tour suivant.

Michael Schumacher bat à deux reprises ce temps (1 min 38 s 516 et 1 min 38 s 345) puis son coéquipier Nico Rosberg réalise 1 min 37 s 622. Les pilotes McLaren Jenson Button et Lewis Hamilton améliorent la performance en respectivement 1 min 37 s 367 et 1 min 37 s 321. Sebastian Vettel s'empare ensuite du meilleur temps en 1 min 37 s 255. Button bat le temps de Vettel (1 min 36 s 918) mais le pilote allemand, à une demi-heure du terme, reprend la tête du classement en 1 min 36 s 053.

Mark Webber, qui n'a toujours pas effectué le moindre tour lancé depuis le début de la session, s'élance à vingt-cinq minutes de la fin, et sort de la piste au freinage, à cause de soucis de freins. Il rejoint alors son stand sans avoir endommagé sa monoplace. À vingt minutes du terme, Nico Rosberg chausse parmi les premiers des pneus tendres et prend la tête du classement en 1 min 35 s 677.

Ce temps est battu en fin de séance par Button (1 min 35 s 176), Hamilton (1 min 35 s 373) et Vettel (1 min 34 s 968)[7].

Séance de qualifications[modifier | modifier le code]

Résultats des qualifications[modifier | modifier le code]

La température de l'air est de 16 °C et la piste est à 23 °C au départ de la séance qualificative du Grand Prix de Chine. Sergio Pérez, le premier en piste, signe un tour en 1 min 38 s 295 avant d'améliorer en 1 min 37 s 585. Ce temps est amélioré par Jenson Button (1 min 36 s 778), Jaime Alguersuari (1 min 36 s 156), Lewis Hamilton (1 min 36 s 091), à nouveau Button (1 min 35 s 924), Sebastian Vettel à deux reprises (1 min 35 s 891 puis 1 min 35 s 674), Fernando Alonso (1 min 35 s 389), Vitaly Petrov (1 min 35 s 370) et Nico Rosberg (1 min 35 s 272). Parmi les pilotes en tête de ce classement, seuls Vettel, Button et Hamilton sont en pneus durs. Si aucun pilote n'échoue à se qualifier, Narain Karthikeyan, Vitantonio Liuzzi, Timo Glock, Jérôme d'Ambrosio, Jarno Trulli, Heikki Kovalainen et Mark Webber (dont le SREC ne fonctionne toujours pas[8] et chaussé en pneus durs contrairement à ses adversaires[9]) ne passent pas en Q2[10].

En session Q2, alors que tous les pilotes sont en pneus tendres, Alguersuari signe le premier tour lancé en 1 min 35 s 888, mais Button boucle un tour en 1 min 34 s 662 et Lewis Hamilton fait encore mieux : 1 min 34 s 486. Comme lors du Grand Prix précédent, les Lotus Renault GP tentent la qualification pour la Q3 en un seul tour lancé. Vitaly Petrov se qualifie mais tombe en panne au tour suivant. Sa voiture étant immobilisée au milieu de la piste, la direction de course sort le drapeau rouge, ce qui pénalise son coéquipier Nick Heidfeld qui sortait de son stand pour boucler son premier tour chronométré. À la réouverture de la piste, il ne reste que deux minutes dans la séance. Onze pilotes reprennent la piste (Hamilton, Button, Vettel, Buemi et Alguersuari restant au stand), dont Heidfeld qui n'a toujours pas bouclé le moindre tour lancé. Les pilotes roulent en peloton dans le dernier tour de la session et se gênent mutuellement. Les sept pilotes éliminés sont Pastor Maldonado, Heidfeld, Rubens Barrichello, Michael Schumacher, Kamui Kobayashi, Sergio Pérez et Adrian Sutil[11].

Neuf pilotes participent à la session Q3 car Vitaly Petrov n'a pas pu récupérer sa monoplace à la suite de son incident en Q2. Vettel et Button sélancent les premiers, suivis d'Alguersuari et Buemi. Tous les autres pilotes tentent de se qualifier en un seul tour lancé. Vettel prend la tête du classement en 1 min 33 s 706 devant Button à sept dixièmes. À trois minutes du terme, les autres pilotes s'élancent mais personne ne bat ni le temps de Vettel, si celui de Button.

Sebastian Vettel prendra le départ depuis la pole position pour la troisième fois consécutive de la saison, et devance Button, Hamilton, Rosberg, Alonso, Massa, Alguersuari, di Resta, Buemi et Petrov[12].

Grille de départ du Grand Prix[modifier | modifier le code]

Résultats des qualifications[13]
Pos. Pilote Écurie Qualifications 1 Qualifications 2 Qualifications 3
1 Drapeau de l'Allemagne Sebastian Vettel SREC Red Bull-Renault 1 min 35 s 674 1 min 34 s 776 1 min 33 s 706
2 Drapeau du Royaume-Uni Jenson Button SREC McLaren-Mercedes 1 min 35 s 924 1 min 34 s 662 1 min 34 s 421
3 Drapeau du Royaume-Uni Lewis Hamilton SREC McLaren-Mercedes 1 min 36 s 091 1 min 34 s 486 1 min 34 s 463
4 Drapeau de l'Allemagne Nico Rosberg SREC Mercedes 1 min 35 s 272 1 min 35 s 850 1 min 34 s 670
5 Drapeau de l'Espagne Fernando Alonso SREC Ferrari 1 min 35 s 389 1 min 35 s 165 1 min 35 s 119
6 Drapeau du Brésil Felipe Massa SREC Ferrari 1 min 35 s 478 1 min 35 s 437 1 min 35 s 145
7 Drapeau de l'Espagne Jaime Alguersuari SREC Toro Rosso-Ferrari 1 min 36 s 133 1 min 35 s 563 1 min 36 s 158
8 Drapeau du Royaume-Uni Paul di Resta SREC Force India-Mercedes 1 min 35 s 702 1 min 35 s 858 1 min 36 s 190
9 Drapeau de la Suisse Sébastien Buemi SREC Toro Rosso-Ferrari 1 min 36 s 110 1 min 35 s 500 1 min 36 s 203
10 Drapeau de la Russie Vitaly Petrov SREC Renault 1 min 35 s 370 1 min 35 s 149 Pas de temps
11 Drapeau de l'Allemagne Adrian Sutil SREC Force India-Mercedes 1 min 36 s 092 1 min 35 s 874
12 Drapeau du Mexique Sergio Pérez SREC Sauber-Ferrari 1 min 36 s 046 1 min 36 s 053
13 Drapeau du Japon Kamui Kobayashi SREC Sauber-Ferrari 1 min 36 s 147 1 min 36 s 236
14 Drapeau de l'Allemagne Michael Schumacher SREC Mercedes 1 min 35 s 508 1 min 36 s 457
15 Drapeau du Brésil Rubens Barrichello SREC Williams-Cosworth 1 min 35 s 911 1 min 36 s 465
16 Drapeau de l'Allemagne Nick Heidfeld SREC Renault 1 min 35 s 910 1 min 36 s 611
17 Drapeau du Venezuela Pastor Maldonado SREC Williams-Cosworth 1 min 36 s 121 1 min 36 s 956
18 Drapeau de l'Australie Mark Webber SREC Red Bull-Renault 1 min 36 s 468
19 Drapeau de la Finlande Heikki Kovalainen Lotus-Renault 1 min 37 s 894
20 Drapeau de l'Italie Jarno Trulli Lotus-Renault 1 min 38 s 318
21 Drapeau de la Belgique Jérôme d'Ambrosio Virgin-Cosworth 1 min 39 s 119
22 Drapeau de l'Allemagne Timo Glock Virgin-Cosworth 1 min 39 s 708
23 Drapeau de l'Italie Vitantonio Liuzzi HRT-Cosworth 1 min 40 s 212
24 Drapeau de l'Inde Narain Karthikeyan HRT-Cosworth 1 min 40 s 445
Temps minimal à réaliser pour la qualification : 1 min 41 s 941 (107 % de 1 min 35 s 272)
  • Vitaly Petrov, arrêté sur la piste lors de la Q2, a provoqué l'interruption de la séance sur drapeau rouge.
Schéma de la grille de qualification du Grand Prix de Chine 2011
La grille de qualification du Grand Prix de Chine 2011.

Course[modifier | modifier le code]

Déroulement de l'épreuve[modifier | modifier le code]

Alan Jones – 116 départs en Grands Prix de Formule 1, 206 points, 12 victoires, 6 pole positions, 13 meilleurs tours en course entre 1975 et 1986 et champion du monde en 1980 – a été nommé conseiller par la FIA pour aider dans leur jugement les commissaires de course lors de ce Grand Prix.

Au départ du Grand Prix, la température de l’air est de 22 °C et celle de la piste est de 29 °C. La McLaren de Lewis Hamilton, victime d’un trop-plein engorgeant son filtre à air, peine à démarrer pour rejoindre la grille de départ et les mécaniciens terminent son remontage à quelques minutes du départ. À l’extinction des feux, Jenson Button prend un excellent départ et s’engouffre dans le premier virage en tête devant son équipier Lewis Hamilton, le poleman Sebastian Vettel, Nico Rosberg, Felipe Massa, Fernando Alonso, Paul di Resta, Adrian Sutil, Jaime Alguersuari, Michael Schumacher et le reste du peloton. Mark Webber, parti en pneus durs, est seulement dix-septième.

À la fin du premier tour, Button devance Hamilton, Vettel, Rosberg, Massa, Alonso, di Resta, Sutil, Schumacher, Alguersuari, Kamui Kobayashi, Vitaly Petrov, Sébastien Buemi, Nick Heidfeld, Rubens Barrichello, Webber et Sergio Pérez. Button ne parvient toutefois pas à prendre le large et au quatrième tour, n'a qu'une seconde d'avance sur son coéquipier, deux sur Vettel et trois sur Rosberg.

Alguersuari et Liuzzi changent les premiers leurs pneus, au neuvième tour, mais Alguersuari perd sa roue arrière droite peu après en piste et abandonne. Schumacher, Webber et Maldonado s'arrêtent au dixième tour, di Resta au onzième, Rosberg et Buemi au douzième. Pendant ce temps, Sebastian Vettel attaque Lewis Hamilton et le dépasse dans le treizième tour. Button, Vettel et Kobayashi s'arrêtent pour changer de pneus au quatorzième tour. Button, dans la confusion, s'arrête au stand Red Bull et, le temps de se rendre compte de son erreur, perd sa légère avance sur son adversaire qui reprend la piste devant lui. Massa, Hamilton, Sutil, Alonso, Pérez et Barrichello changent leurs pneus au quinzième tour, Buemi et Glock au seizième, Petrov au dix-septième et Heidfeld au dix-huitième.

Au dix-neuvième tour, Rosberg, avec 5 secondes d’avance, précède donc Vettel, Button, Massa, Hamilton, Schumacher, Alonso, di Resta, Sutil, Kobayashi, Webber et Petrov. Button change ses pneus au vingt-quatrième tour, Rosberg, Hamilton, Madonado et Webber au suivant, Schumacher au vingt-sixième, Sutil, Kobayashi et Heidfeld au trentième et Vettel au trente-et-unième. L’Allemand chausse alors des pneus durs pour tenter de rallier l‘arrivée sans arrêt supplémentaire.

Lewis Hamilton prend l'avantage sur Button et, au quarantième tour, Vettel devance Massa de 4 secondes, Rosberg de 5 secondes, Hamilton de 6 secondes, Button de 8 secondes, Alonso de 23 secondes. Suivent ensuite Webber, Schumacher, di Resta et Kobayashi. Hamilton passe Nico Rosberg au tour suivant puis Massa dans le quarante-quatrième tour : il est désormais second à moins de 5 secondes de Vettel. Au quarante-huitième tour, Vettel possède moins de deux secondes d’avance sur Hamilton, Massa est à 8 secondes, Button et Rosberg à 9 secondes, Webber à 18 secondes. Suivent Alonso, Schumacher, di Resta, Kobayashi, Petrov et Heidfeld. Button et Rosberg prennent l’avantage sur Massa tandis que Lewis Hamilton attaque Sebastian Vettel.

Lewis Hamilton prend la tête de la course dans le cinquante-et-unième tour. Vettel doit, de plus, résister au retour de Button, Rosberg et Webber. Mark Webber passe Rosberg dans le cinquante-troisième tour (le pilote allemand doit lever le pied à cause d’une consommation excessive[14]) et Button à un tour du but. Lewis Hamilton remporte le Grand Prix de Chine, Vettel termine à la deuxième place devant Webber, Button, Rosberg, Massa, Alonso, Schumacher, Petrov et Kobayashi[15].

Classement de la course[modifier | modifier le code]

Classement de la course[16]
Pos. no  Pilote Écurie Tours Temps/Abandon Grille Points
1 3 Drapeau du Royaume-Uni Lewis Hamilton SREC Mclaren-Mercedes 56 1 heure 36 min 58 s 226 (188,758 km/h) 3 25
2 1 Drapeau de l'Allemagne Sebastian Vettel SREC Red Bull-Renault 56 + 5 s 198 1 18
3 2 Drapeau de l'Australie Mark Webber SREC Red Bull-Renault 56 + 7 s 555 18 15
4 4 Drapeau du Royaume-Uni Jenson Button SREC McLaren-Mercedes 56 + 10 s 000 2 12
5 8 Drapeau de l'Allemagne Nico Rosberg SREC Mercedes 56 + 13 s 448 4 10
6 6 Drapeau du Brésil Felipe Massa SREC Ferrari 56 + 15 s 840 6 8
7 5 Drapeau de l'Espagne Fernando Alonso SREC Ferrari 56 + 30 s 622 5 6
8 7 Drapeau de l'Allemagne Michael Schumacher SREC Mercedes 56 + 31 s 026 14 4
9 10 Drapeau de la Russie Vitaly Petrov SREC Renault 56 + 57 s 404 10 2
10 16 Drapeau du Japon Kamui Kobayashi SREC Sauber-Ferrari 56 + 1 min 03 s 273 13 1
11 15 Drapeau du Royaume-Uni Paul di Resta SREC Force India-Mercedes 56 + 1 min 08 s 757 8
12 9 Drapeau de l'Allemagne Nick Heidfeld SREC Renault 56 + 1 min 12 s 739 16
13 11 Drapeau du Brésil Rubens Barrichello SREC Williams-Cosworth 56 + 1 min 30 s 189 15
14 18 Drapeau de la Suisse Sébastien Buemi SREC Toro Rosso-Ferrari 56 + 1 min 30 s 671 9
15 14 Drapeau de l'Allemagne Adrian Sutil SREC Force India-Mercedes 55 + 1 tour 11
16 20 Drapeau de la Finlande Heikki Kovalainen Lotus-Renault 55 + 1 tour 19
17 17 Drapeau du Mexique Sergio Pérez SREC Sauber-Ferrari 55 + 1 tour 12
18 12 Drapeau du Venezuela Pastor Maldonado SREC Williams-Cosworth 55 + 1 tour 17
19 21 Drapeau de l'Italie Jarno Trulli Lotus-Renault 55 + 1 tour 20
20 25 Drapeau de la Belgique Jérôme d'Ambrosio Virgin-Cosworth 54 + 2 tours 21
21 24 Drapeau de l'Allemagne Timo Glock Virgin-Cosworth 54 + 2 tours 22
22 23 Drapeau de l'Italie Vitantonio Liuzzi HRT-Cosworth 54 + 2 tours 23
23 22 Drapeau de l'Inde Narain Karthikeyan HRT-Cosworth 54 + 2 tours 24
Abd. 19 Drapeau de l'Espagne Jaime Alguersuari SREC Toro Rosso-Ferrari 9 Perte d'une roue 7

Pole position et record du tour[modifier | modifier le code]

Tours en tête[modifier | modifier le code]

Classements généraux à l'issue de la course[modifier | modifier le code]

Pilotes[17]
Pos. Pilote Écurie Points
1 Drapeau de l'Allemagne Sebastian Vettel Red Bull-Renault 68
2 Drapeau du Royaume-Uni Lewis Hamilton McLaren-Mercedes 47
3 Drapeau du Royaume-Uni Jenson Button McLaren-Mercedes 38
4 Drapeau de l'Australie Mark Webber Red Bull-Renault 37
5 Drapeau de l'Espagne Fernando Alonso Ferrari 26
6 Drapeau du Brésil Felipe Massa Ferrari 24
7 Drapeau de la Russie Vitaly Petrov Renault 17
8 Drapeau de l'Allemagne Nick Heidfeld Renault 15
9 Drapeau de l'Allemagne Nico Rosberg Mercedes 10
10 Drapeau du Japon Kamui Kobayashi Sauber-Ferrari 7
11 Drapeau de l'Allemagne Michael Schumacher Mercedes 6
12 Drapeau de la Suisse Sébastien Buemi Toro Rosso-Ferrari 4
13 Drapeau de l'Allemagne Adrian Sutil Force India-Mercedes 2
14 Drapeau du Royaume-Uni Paul di Resta Force India-Mercedes 2
Constructeurs[18]
Pos. Écurie Points
1 Drapeau de l'Autriche Red Bull-Renault 105
2 Drapeau du Royaume-Uni McLaren-Mercedes 85
3 Drapeau de l'Italie Ferrari 50
4 Drapeau du Royaume-Uni Renault F1 Team 32
5 Drapeau de l'Allemagne Mercedes 16
6 Drapeau de la Suisse Sauber-Ferrari 7
7 Drapeau de l'Inde Force India-Mercedes 4
8 Drapeau de l'Italie Toro Rosso-Ferrari 4

Statistiques[modifier | modifier le code]

Le Grand Prix de Chine 2011 représente :

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « 2011 FORMULA 1 UBS CHINESE GRAND PRIX Practice 1 », sur formula1.com (consulté le 15 avril 2011)
  2. D. Thys, « Vettel comme à la parade », sur motorsport.nextgen-auto.com,‎ 15 avril 2011 (consulté le 15 avril 2011)
  3. (en) « 2011 FORMULA 1 UBS CHINESE GRAND PRIX Practice 2 », sur formula1.com (consulté le 15 avril 2011)
  4. D. Thys, « Heidfeld s'envoie deux fois dans le mur. Il avoue deux erreurs de pilotage. », sur motorsport.nextgen-auto.com,‎ 15 avril 2011 (consulté le 15 avril 2011)
  5. D. Thys, « Vettel confirme sa suprématie à Shanghai », sur motorsport.nextgen-auto.com,‎ 15 avril 2011 (consulté le 15 avril 2011)
  6. (en) « 2011 FORMULA 1 UBS CHINESE GRAND PRIX Practice 3 », sur formula1.com (consulté le 16 avril 2011)
  7. D. Thys, « Vettel s'accroche à la première place. Sebastian devance Button et Hamilton. », sur motorsport.nextgen-auto.com,‎ 16 avril 2011 (consulté le 16 avril 2011)
  8. Olivier Ferret, « Le KERS, une épine dans le pied de Red Bull », sur motorsport.nextgen-auto.com,‎ 16 avril 2011 (consulté le 16 avril 2011)
  9. Olivier Ferret, « Webber 18ème, la faute à l’équipe », sur motorsport.nextgen-auto.com,‎ 16 avril 2011 (consulté le 16 avril 2011)
  10. D. Thys, « Vettel décroche sa troisième pole de la saison. Le champion du monde est seul au monde. Q1 - 20 minutes », sur motorsport.nextgen-auto.com,‎ 16 avril 2011 (consulté le 16 avril 2011)
  11. D. Thys, « Vettel décroche sa troisième pole de la saison. Q2 - 15 minutes », sur motorsport.nextgen-auto.com,‎ 16 avril 2011 (consulté le 16 avril 2011)
  12. D. Thys, « Vettel décroche sa troisième pole de la saison. Q3 - 10 minutes », sur motorsport.nextgen-auto.com,‎ 16 avril 2011 (consulté le 16 avril 2011)
  13. (en) « 2011 FORMULA 1 UBS CHINESE GRAND PRIX Qualifying », sur formula1.com (consulté le 16 avril 2011)
  14. Rosberg a manqué d’essence, sur motorsport.nextgen-auto.com, Consulté le 17 avril 2011
  15. D. Thys, « Hamilton remporte la bataille de Shanghai », sur motorsport.nextgen-auto.com (consulté le 17 avril 2011)
  16. (en) « 2011 FORMULA 1 UBS CHINESE GRAND PRIX Race », sur formula1.com (consulté le 17 avril 2011)
  17. « Chine 2011 Championnat pilotes », sur statsf1.com,‎ 17 avril 2011 (consulté le 7 mai 2011)
  18. « Chine 2011 Championnat constructeurs », sur statsf1.com,‎ 17 avril 2011 (consulté le 7 mai 2011)
  19. « Statistiques Grands Prix À l'arrivée Le plus », sur statsf1.com (consulté le 26 juin 2011)

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :