Williams FW33

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Williams FW33

Williams FW33

Pastor Maldonado sur la FW33 à Sepang en avril 2011

Présentation
Équipe Drapeau du Royaume-Uni AT&T Williams
Constructeur Williams F1 Team
Année du modèle 2011
Concepteurs Sam Michael
Spécifications techniques
Châssis Monocoque moulée en fibre de carbone et d’aluminium en nid d’abeille
Suspension avant Doubles triangles superposés, poussoirs et basculeur avec barre de torsion, amortisseurs
Suspension arrière Doubles triangles superposés, tirants et basculeur avec barre de torsion, amortisseurs
Nom du moteur Cosworth CA2011k
Cylindrée 2 400 cm3
Configuration V8 atmosphérique ouvert à 90°, limité à 18 000 tr/min
Orientation du moteur Moteur longitudinal
Boîte de vitesses Williams, séquentielle à contrôle électro-hydraulique seamless, en position longitudinale
Nombre de rapports 7 + marche arrière, système Quickshift
Poids 640 kg avec le pilote, les caméras et le lest
Dimensions Longueur : 5 000 mm
Largeur : 1 800 mm
Hauteur : 950 mm
Empattement : 3 300 mm
Carburant BP
Pneumatiques Pirelli PZero montés sur jantes Rays
Histoire en compétition
Pilotes 11. Drapeau du Brésil Rubens Barrichello
12. Drapeau du Venezuela Pastor Maldonado
Début Le 27 mars 2011 au GP d’Australie
Courses Victoires Pole Meilleur tour
19 0 0 0
Championnat constructeur 9e avec 5 points
Championnat pilote Rubens Barrichello : 17e
Pastor Maldonado : 19e

Chronologie des modèles (2011)

La Williams FW33 est la monoplace de Formule 1 engagée par l’équipe AT&T Williams dans le cadre du championnat du monde de Formule 1 2011. Présentée le 1er février 2011 sur le circuit de Valence, elle débute en championnat le 27 mars 2011 au Grand Prix d’Australie, pilotée par le Brésilien Rubens Barrichello et le Vénézuélien Pastor Maldonado, qui réalise ses débuts en tant que pilote-titulaire en Formule 1.

Alors que Williams avait développé pour la saison 2009 un SREC à volant d’inertie, qui n’a cependant jamais été utilisé en course, l’écurie dote cette saison sa monoplace d’un système à batterie[1] conçu par Williams Hybrid Power[2]. La FW33 inaugure également une boîte de vitesses et un différentiel particulièrement compacts ainsi qu’une suspension arrière à tirants innovante[3].

Au terme d'une saison décevante pour Williams, notamment émaillée au début du championnat par des faiblesses mécaniques des FW33, l'écurie se classe 9e, avec seulement 5 points, au classement du championnat du monde des constructeurs alors qu'elle avait été en mesure d'atteindre la 6e place l'année passée[4].

Design[modifier | modifier le code]

Pour la saison 2011, l’écurie AT&T Williams se distingue par la partie arrière innovante de sa monoplace. La boîte de vitesses associée au différentiel, particulièrement compacte, octroie une hauteur sous caisse la plus basse des monoplaces du plateau ; l’angle formé entre les demi-arbres de transmission et le sol, de 14° contre environ 6° habituellement, est par conséquent le plus élevé de l’histoire de la F1[5]. Par ailleurs, les fixations du triangle supérieur de la suspension à doubles triangles superposés sont désormais positionnées sur le support central de l’aileron arrière, une première en Formule 1. Ce système permet de dégager de tout obstacle l’espace situé devant l’aileron arrière inférieur, offrant un flux d’air « propre » destiné à compenser la perte d’appui aérodynamique suite à l’interdiction par le règlement 2011 des diffuseurs à étages[5],[6].

Cette solution technique influence néanmoins fortement le comportement du train arrière, notamment le maintien des roues en carrossage[6], et « déstabilisent les pilotes »[7] selon le magazine Sport Auto, d’autant plus qu’ils doivent également s’adapter aux nouveaux pneumatiques Pirelli PZero a priori moins constants en course que les Bridgestone de la saison passée ; les essais hivernaux sur le circuit permanent de Jerez ont de fait permis de constater que Pastor Maldonado, nouveau venu en F1, était notamment handicapé par son style plus agressif que celui de Rubens Barrichello[7].

Bilan de la saison 2011[modifier | modifier le code]

Résumé[modifier | modifier le code]

Plus la saison progresse, plus il devient évident que les FW33, qui manquent régulièrement de rythme en course, sont plus lentes que les FW32 de la saison passée. La situation est d'ailleurs difficile en début de saison pour Williams puisque Rubens Barrichello et Pastor Maldonado abandonnent tous les deux lors des Grands Prix d'Australie et de Chine en raison de problèmes mécaniques[8]. Il faut attendre les Grands Prix de Monaco et du Canada (Barrichello termine 9e) et le Grand Prix de Belgique (Maldonado termine 10e) pour voir l'écurie marquer ses premiers et ses derniers points.

Barrichello révèle d'ailleurs peu avant le Grand Prix de Monaco que son écurie traverse une profonde crise et n'est pas en mesure d'apporter des améliorations techniques pour la Williams FW33 : « Notre équipe traverse une période difficile, il est temps que notre famille se rassemble et qu'on crée à nouveau un bon environnement. […] Il faut attendre l'arrivée de Mike Coughlan et j'espère que cela nous donnera enfin une nouvelle direction technique. Pour l'instant je souffre, la voiture ne marche pas. Je vais me battre, je suis sûr qu'on va parvenir à faire quelque chose de mieux »[9].

Statistiques[modifier | modifier le code]

Départs en Grands Prix
Abandons
Victoires
Podiums
Meilleurs résultats en qualification
Meilleurs tours en course
Points inscrits
Classements aux championnats du monde

Résultats en championnat du monde de Formule 1[modifier | modifier le code]

Résultats détaillés de la Williams FW33 en championnat du monde de Formule 1
Saison Écurie Moteur Pneus Pilotes Courses Points
inscrits
Classement
1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19
2011 Williams F1 Team Cosworth V8 CA2011k Pirelli AUS MAL CHI TUR ESP MON CAN EUR GBR ALL HON BEL ITA SIN JAP COR IND ABU BRÉ 5 9e
Rubens Barrichello Abd Abd 13e 15e 17e 9e 9e 12e 13e Abd 13e 16e 12e 13e 17e 12e 15e 12e 14e
Pastor Maldonado Abd Abd 18e 17e 15e 18e Abd 18e 14e 14e 16e 10e 11e 11e 14e Abd Abd 14e Abd

Légende : ici

  • † : le pilote ne termine pas la course mais est classé car il a parcouru plus de 90 % de la distance de course.

Références[modifier | modifier le code]

  1. « F1 - Un problème de KERS sur la Williams », sur Sport Auto,‎ 1er février 2011 (consulté le 15 février 2010)
  2. Site de williamshybridpower
  3. « F1 – une Williams FW33 de tous les défis », sur TomorrowNewsf1,‎ 1re février 2011 (consulté le 15 février 2010)
  4. Norbert Billaud, « Bilan F1 2011 - L’équipe Williams F1 Team », sur fanaticf1.com,‎ 10 décembre 2011 (consulté le 27 janvier 2012)
  5. a et b (en) « Williams FW33 - innovative rear packaging », sur formula1.com,‎ 15 février 2011 (consulté le 25 février 2011)
  6. a et b Thibault Larue, « F1 Technique - Le tout pour le tout », Sport Auto, no 590,‎ mars 2011, p. 179
  7. a et b Thibault Larue, « F1 Technique - Les essais d’intersaison », Sport Auto, no 590,‎ mars 2011, p. 172
  8. D. Thys, « La Williams FW33 a encore de grosses faiblesses. Abandon pour Barrichello et Maldonado », sur motorsport.nextgen-auto.com,‎ 10 avril 2011 (consulté le 10 avril 2011)
  9. Olivier Ferret, « Barrichello compte sur Coughlan pour redresser la situation », sur motorsport.nextgen-auto.com,‎ 25 mai 2011 (consulté le 2 juillet 2011)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :