Jaime Alguersuari

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Jaime Alguersuari

{{{alternative}}}

Jaime Alguersuari en 2010

Date de naissance 23 mars 1990 (24 ans)
Lieu de naissance Barcelone
Nationalité Drapeau de l'Espagne Espagnol
Années d'activité 2009-2011
Qualité Pilote automobile
Équipe Toro Rosso
Nombre de courses 46
Pole positions 0
Podiums 0
Victoires 0
Champion du monde 0

Jaime Víctor Alguersuari Escudero, né le 23 mars 1990 à Barcelone, est un pilote automobile espagnol et le fils d'un important magnat de la presse espagnole.

En 2008, il remporte le Championnat de Grande-Bretagne de Formule 3 à l'âge de 18 ans et 203 jours, devenant ainsi le plus jeune champion de l'histoire de la discipline. En 2009, il dispute les World Series by Renault tout en étant promu pilote de réserve des écuries Red Bull Racing et Scuderia Toro Rosso.

À la mi-saison, le 20 juillet, il remplace officiellement Sébastien Bourdais chez Toro Rosso après le licenciement du pilote français après le Grand Prix d'Allemagne. Jaime Alguersuari dispute sa première épreuve de championnat du monde de Formule 1 le 26 juillet 2009 au Grand Prix de Hongrie[1] et devient le plus jeune pilote de l'histoire à prendre le départ d'un Grand Prix de Formule 1.

Après quelques saisons chez Toro Rosso, il est licencié au profit de Jean-Éric Vergne et Daniel Ricciardo fin 2011. Après plusieurs années en tant que pilote d'essais Pirelli aux côtés de Lucas di Grassi, sa carrière est relancée en 2014, lorsqu'il est titularisé par Virgin Racing en Championnat de Formule E FIA.

Biographie sportive[modifier | modifier le code]

Avant la Formule 1[modifier | modifier le code]

Jaime Alguersuari à Croft en 2008, lors du championnat britannique de Formule 3
Jaime Alguersuari chez Carlin Motorsport lors d'une épreuve de Formule Renault en 2009

2005

Fils de Jaime Alguersuari Sr, important magnat de la presse espagnole qui fut pilote moto en championnat du monde dans les années 1960 et 1970, Jaime Alguersuari débute en sport automobile en 2005 et, dès 2006, remporte le Championnat d'Italie de Formule Renault hivernal, avant de se classer second du championnat principal derrière Mika Mäki l'année suivante. En 2008, il dispute le Championnat de Grande-Bretagne de Formule 3 chez Carlin Motorsport aux côtés de Brendon Hartley, Oliver Turvey et Sam Abay. Après une longue bataille tout au long de la saison face à Hartley, Turvey et Sergio Pérez, Alguersuari remporte les trois dernières épreuves et décroche le titre. Il devient, à 18 ans et 203 jours, le plus jeune vainqueur d'un championnat national de Formule 3 de l'histoire. Il dispute également la Race of Champions 2008 au Wembley Stadium en décembre 2008.

En 2009, il dispute les World Series by Renault, toujours chez Carlin Motorsport avec à nouveau Turvey comme coéquipier. Il est également promu pilote de réserve des écuries Red Bull Racing et Toro Rosso en Formule 1.

2006

2007

2008

2009

Formule 1[modifier | modifier le code]

Saison 2009[modifier | modifier le code]

Jaime Alguersuari au Grand Prix du Japon 2009
Jaime Alguersuari chez Toro Rosso lors du Grand Prix du Canada 2011

Alors qu'il occupe la huitième place du championnat WSR avec un podium à son actif, il est appelé en Formule 1 par la Scuderia Toro Rosso pour assurer le remplacement de Sébastien Bourdais, licencié le 20 juillet à l'issue du Grand Prix d'Allemagne. Jaime Alguersuari débute à l'occasion du Grand Prix de Hongrie. Qualifié à la dix-neuvième place sur la grille, il se classe quinzième devant son coéquipier Sébastien Buemi et devient, à 19 ans et 125 jours, le plus jeune pilote à prendre le départ d'un Grand Prix. Il se qualifie à la même position au Grand Prix d'Europe à Valence et termine seizième tandis que Buemi abandonne. En Belgique, il est impliqué dans le carambolage du premier tour et doit renoncer. Il abandonne également en Italie sur un souci de boîte de vitesses. La fiabilité de ses freins le trahit à Singapour. Au Grand Prix du Japon, disputé à Suzuka, il abandonne pour la quatrième fois consécutive, victime d'un accident à une dizaine de tours de l'arrivée. Il termine quatorzième au Brésil et se fait remarquer à Abou Dabi en confondant son stand avec celui de Red Bull puis abandonne ensuite sur un souci de boîte de vitesses.

Saison 2010[modifier | modifier le code]

Pour 2010, Alguersuari est toujours chez Toro Rosso. À Bahreïn, il termine treizième devant Buemi, seizième. Il termine à la porte des points en Australie après s'être battu avec Michael Schumacher. Le 4 avril 2010, Jaime Alguersuari marque ses deux premiers points en Formule 1 lors du Grand Prix de Malaisie et devient ainsi le deuxième pilote le plus jeune de l'histoire à inscrire des points, derrière Sebastian Vettel. Il inscrit un autre point à domicile et deux autres lors de la dernière manche du championnat, à Abou Dabi et se classe en dix-neuvième et dernière place du championnat du monde avec cinq points, trois de moins que son coéquipier.

Saison 2011[modifier | modifier le code]

Toujours chez Toro Rosso en 2011, Alguersuari connaît un début de saison difficile, éclipsé aussi bien en course qu'en qualification par son coéquipier Sébastien Buemi. Lors du Grand Prix de Chine, il réussit à se qualifier en septième position, le meilleur résultat de sa carrière. Il ne peut profiter de cette performance car, en course, il abandonne après avoir perdu une roue. Alguersuari doit attendre la septième manche du championnat, au Canada, pour marquer ses premiers points de l'année. Il se classe huitième, son meilleur résultat en Formule 1 depuis ses débuts. Il réédite cette performance deux semaines plus tard, sur le tracé urbain de Valence, à l'occasion du Grand Prix d'Europe. À Silverstone, après s'être élancé de la dix-huitième place sur la grille de départ pour la troisième fois consécutive, il marque le point de la dixième place finale. À Monza, il réalise la meilleure performance de sa carrière en se classant septième du Grand Prix d'Italie.

À Singapour, il abandonne dans les derniers tours de la course après avoir tapé un muret. Au Japon, il finit à une lointaine quinzième place mais, une semaine plus tard en Corée du Sud, il se classe septième après avoir dépassé Nico Rosberg dans le dernier tour. En Inde, il finit à la huitième place. Alguersuari termine à la quatorzième place du championnat du monde et devance son coéquipier Sébastien Buemi. Malgré ces résultats, le 14 décembre 2011, la Scuderia Toro Rosso annonce ne pas conserver le pilote espagnol pour la saison 2012. Jaime Alguersuari commente alors à la radio les Grands Prix de la saison 2012 sur la British Broadcasting Corporation avec James Allen tout en étant pilote d'essai pour le manufacturier Pirelli en Formule 1.

Après la Formule 1[modifier | modifier le code]

Après avoir passé plusieurs années en tant que pilote d'essais Pirelli aux côtés de Lucas di Grassi, sa carrière est relancée en 2014 lorsqu'il est titularisé par Virgin Racing en Championnat de Formule E FIA[2].

Résultats en championnat du monde de Formule 1[modifier | modifier le code]

Saison Écurie Châssis Moteur Pneus GP disputés Points inscrits Dans les points Abandons Classement
2009 Scuderia Toro Rosso STR4 Ferrari V8 056 Bridgestone 8 0 0 5 24e
2010 Scuderia Toro Rosso STR5 Ferrari V8 056 Bridgestone 19 5 3 2 19e
2011 Scuderia Toro Rosso STR6 Ferrari V8 056 Pirelli 19 26 7 4 14e

Musique[modifier | modifier le code]

Il est également DJ à succès sous le pseudo de DJ Squire et a enregistré sous son nom un album de house, qui a atteint le top 10 des ventes d'albums électroniques sur iTunes en Espagne. Alguersuari mixe de temps à autre à Ibiza.

Notes et références[modifier | modifier le code]