Gare de Culmont - Chalindrey

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Culmont - Chalindrey
Image illustrative de l'article Gare de Culmont - Chalindrey
Le bâtiment voyageurs et l'entrée de la gare.
Localisation
Pays France
Commune Chalindrey
Adresse Avenue de la Gare
52600 Chalindrey
Coordonnées géographiques 47° 48′ 34″ N 5° 26′ 38″ E / 47.809444, 5.443889 ()47° 48′ 34″ Nord 5° 26′ 38″ Est / 47.809444, 5.443889 ()  
Gestion et exploitation
Propriétaire RFF / SNCF
Exploitant SNCF
Services TGV, Intercités, TER Champagne-Ardenne/TER Lorraine
Caractéristiques
Ligne(s) Paris-Est - Mulhouse-Ville
Is-sur-Tille - Culmont-Chalindrey
Culmont-Chalindrey - Toul
Culmont-Chalindrey - Gray
Voies 5
Quais 1 latéral et 2 centraux
Altitude 332 m
Historique
Mise en service 22 février 1858
Correspondances
Bus et cars voir Intermodalité

Géolocalisation sur la carte : Haute-Marne

(Voir situation sur carte : Haute-Marne)
Culmont - Chalindrey

La gare de Culmont - Chalindrey est une gare ferroviaire française de la ligne de Paris-Est à Mulhouse-Ville, située sur le territoire de la commune de Culmont, à proximité de Chalindrey, dans le département de la Haute-Marne en région Champagne-Ardenne.

Elle est mise en service en 1858 par la Compagnie des chemins de fer de l'Est. C'est une gare de la Société nationale des chemins de fer français (SNCF), desservie par des trains grandes lignes Intercités, et des trains des réseaux TER Champagne-Ardenne, TER Bourgogne et TER Lorraine.

Situation ferroviaire[modifier | modifier le code]

Établie à 332 m d'altitude, la gare de Culmont - Chalindrey est située au point kilométrique (PK) 307,627 de la ligne de Paris-Est à Mulhouse-Ville, entre les gares ouvertes de Langres et Vesoul.

Gare de bifurcation, elle est l'origine de la ligne de Culmont - Chalindrey à Toul et de la ligne de Culmont - Chalindrey à Gray fermée au service des voyageurs par fer. Elle est également l'aboutissement de la ligne d'Is-sur-Tille à Culmont - Chalindrey au PK 390,773.

L'intérieur de la gare avec les voies et quais
L'intérieur de la gare avec les voies et quais.

Histoire[modifier | modifier le code]

La gare de Culmont - Chalindrey est sur le tracé de la ligne de Paris à Mulhouse. Elle est mise en service le 22 février 1858[1], par la Compagnie des chemins de fer de l'Est, lors de l'ouverture de la section entre les gares de Vesoul et de Langres.

La relation de Reims à Nice en Intercités est arrêtée depuis le 14 décembre 2008. Un TER Reims - Culmont-Chalindrey est en correspondance avec le train Intercités Luxembourg - Nice en substitution de cette relation. Depuis le 13 décembre 2009, le train Intercités Metz - Port-Bou circulant le week-end est prolongé jusqu'à Luxembourg.

Service des voyageurs[modifier | modifier le code]

Accueil[modifier | modifier le code]

Gare[2] SNCF, elle dispose d'un bâtiment voyageurs, avec guichets, ouvert tous les jours. Elle est équipée, d'automates pour l'achat de titres de transport TER, d'une salle d'attente, d'un quai couvert et d'aménagements pour l'accessibilité. Un buffet est installé en gare.

Desserte[modifier | modifier le code]

TGV[modifier | modifier le code]

Depuis le 11 décembre 2011, la gare de Culmont - Chalindrey est desservie[2] par un aller-retour TGV Duplex journalier assurant la relation Metz-Ville - Nancy-Ville - Culmont-Chalindrey - Dijon-Ville - Lyon-Part-Dieu - Aix-en-Provence TGV - Marseille-Saint-Charles

Trains grandes lignes[modifier | modifier le code]

Culmont - Chalindrey est desservie[2] par des trains de grandes lignes Intercités sur les relations Paris-Est - Troyes - Culmont-Chalindrey - Vesoul - Belfort et Reims - Dijon ainsi que par des trains Intercités de nuit sur les relations Luxembourg - Nice et Luxembourg - Cerbère / Port-Bou (le week-end et en période estivale).

Trains TER[modifier | modifier le code]

C'est aussi une importante gare régionale desservie par des trains TER Lorraine / TER Champagne-Ardenne : relation : Nancy - Vézelise - Mirecourt - Contrexéville - Merrey - Culmont-Chalindrey et Reims - Chaumont - Culmont-Chalindrey - Dijon

Intermodalité[modifier | modifier le code]

Un parc pour les vélos et un parking pour les véhicules sont aménagés[2]. Elle permet des correspondances avec les cars TER des relations de Vesoul à Culmont-Chalindrey et de Culmont-Chalindrey à Gray.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Adolphe Laurent Joanne, Atlas historique et statistique des chemins de fer français, L. Hachette, 1859, p. 31 intégral (consulté le 24 août 2011).
  2. a, b, c et d Site SNCF TER Champagne-Ardenne, Gare de Culmont - Chalindrey lire en ligne (consulté le 16 juin 2011)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Origine Arrêt précédent Train Arrêt suivant Destination
Metz-Ville Nancy-Ville
ou Neufchâteau
TGV Dijon-Ville Marseille-Saint-Charles
Luxembourg Neufchâteau Intercités Avignon Nice
Luxembourg Neufchâteau Intercités Nîmes Portbou
ou Cerbère
Paris-Est Langres Intercités Terminus
ou Vesoul
Terminus
ou Belfort
Reims
ou Troyes
Langres TER Champagne-Ardenne /
Bourgogne
Is-sur-Tille Dijon
Terminus Terminus TER Bourgogne Is-sur-Tille Dijon
Nancy-Ville Merrey TER Lorraine /
Champagne-Ardenne
Terminus Terminus