Gare de Champagne-Ardenne TGV

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Champagne-Ardenne TGV
Image illustrative de l'article Gare de Champagne-Ardenne TGV
La façade de la gare
Localisation
Pays Drapeau de la France France
Commune Bezannes
Adresse Nouvelle Route de Sacy
51430 Bezannes
Coordonnées géographiques 49° 12′ 55″ N 3° 59′ 40″ E / 49.215278, 3.994444 ()49° 12′ 55″ Nord 3° 59′ 40″ Est / 49.215278, 3.994444 ()  
Gestion et exploitation
Propriétaire RFF / SNCF
Exploitant SNCF
Services TGV, TER Champagne-Ardenne
Caractéristiques
Ligne(s) ligne de Paris à Strasbourg (LGV)
Voies 4 à quai (2 TGV, 2 TER) et 2 rapides pour TGV
Quais 2 / 3 (Voir schéma)
Transit annuel 545 000[1] (2008)
Historique
Mise en service 10 juin 2007
Ouverture 10 juin 2007
Architecte Pierre-Michel Desgrange
Correspondances
Tramway CITURA   B 
Autobus CITURA  13 

Géolocalisation sur la carte : Champagne-Ardenne

(Voir situation sur carte : Champagne-Ardenne)
Champagne-Ardenne TGV

Géolocalisation sur la carte : Marne

(Voir situation sur carte : Marne)
Champagne-Ardenne TGV

Géolocalisation sur la carte : Reims

(Voir situation sur carte : Reims)
Champagne-Ardenne TGV

La gare de Champagne-Ardenne TGV , est une gare ferroviaire française TGV, de la LGV Est européenne, située sur le territoire de la commune de Bezannes, dans le département de la Marne, en région Champagne-Ardenne. La gare est située à 5 km au sud du centre de Reims. La commune de Bezannes fait partie de Reims Métropole.

La gare propose le service TGV Air, pour un préacheminement vers l'aéroport Paris-Charles-de-Gaulle. Son code AITA est XIZ.

Architecture[modifier | modifier le code]

Dotée de 6 voies (deux sans quais permettant la traversée de la gare à grande vitesse, deux à quais pour les TGV et deux pour les TER), cette gare de 700 m² dont 450 accessibles au public est située à Bezannes, à la limite du vignoble champenois. Le bâtiment voyageurs de cette gare, construit à base d'acier et de verre, est long de 50 mètres et large de 14. Il est adossé à un mur avec pilastres et baies vitrées. L'utilisation de la pierre de Courville (utilisée pour la Cathédrale Notre-Dame de Reims) par l'architecte Pierre-Michel Desgrange a été prévue pour une meilleure intégration dans son environnement de cette gare, qui aura coûté 10 millions d'euros[2].

Desserte[modifier | modifier le code]

La gare est desservie par 27 TGV quotidiens[3], dont 3 allers-retours vers la gare de Paris-Est (40 min). Elle est directement reliée aux gares de Aéroport Charles de Gaulle 2 - TGV (3 AR), Marne-la-Vallée - Chessy (6 AR) et Massy TGV (6 AR) en Île-de-France. Des TGV la relient directement à Lille (3 AR), Rennes (1 AR), Nantes (2 AR), Bordeaux (3 AR), Strasbourg (9 AR), Metz, Luxembourg (1 AR). À l'inverse, la gare n'est pas desservie depuis la LGV Sud-Est et notamment depuis Lyon et Marseille.

Il faut 30 min pour gagner Roissy ou Marne-la-Vallée - Chessy, 40 min pour la gare de Paris-Est, h pour Massy TGV, h 25 pour Lille, h 15 pour Nantes et Rennes et h 25 pour Bordeaux[3].

Bien que les trains internationaux (TGV, ICE) en provenance ou à destination de l'Allemagne et de la Suisse utilisent la LGV et passent donc par la gare de Champagne-Ardenne TGV, il est actuellement impossible de les emprunter depuis cette gare car aucun de ces trains ne s'y arrête, mis à part un aller-retour vers Luxembourg disponible depuis le 14 décembre 2008.

Dans cette gare, 650 000 voyageurs par an sont attendus dès la phase de lancement[4]. Dans cette ville, le TGV s'arrêtera également dans la gare du centre-ville, dans le cadre de la liaison avec Paris-Est (8 AR).

À partir du 11 décembre 2011, un aller-retour Lille - Strasbourg avait été prolongé jusqu'à Mulhouse. Cette desserte n'est plus assurée depuis le 9 décembre 2012 et deux des trois relations vers Lille sont limitées à l'aéroport de Paris-Charles-de-Gaulle.

Accessibilité[modifier | modifier le code]

Un TGV traverse la gare sans arrêt.
Un TGV traverse la gare sans arrêt.

La gare est située à Bezannes, à 5 km au sud du centre de Reims, et à 1,5 km au sud de la limite de la commune. Elle est facilement accessible depuis les autoroutes A4, A26 et depuis le contournement autoroutier de Reims. Elle comporte environ 700 places de stationnement, ainsi que des emplacements pour les bus et les taxis.

Depuis le 18 avril 2011, la gare est desservie par le nouveau réseau Citura avec la ligne B du tramway de Reims et la ligne 13 du réseau de bus. La station de tram est cependant située à quelques centaines de mètres de la gare. Le prolongement jusqu'à la gare a été jugé trop cher (environ 15 M€), à cause de la nécessité de gravir la butte artificielle sur laquelle la gare a été construite[5]. Cette desserte serait revenue beaucoup moins chère si la station de tram avait été prévue lors de la construction de la gare TGV[6]. Finalement, un aménagement du site a été réalisé afin d'unifier les deux parvis (gare et station tramway) par un plan incliné. La ligne de bus 13 permet de franchir la distance sans devoir marcher car les bus s'arrêtent juste devant la gare à leur terminus.

Sur décision du conseil régional, cette gare a l'originalité de posséder deux voies à quai supplémentaires réservées aux correspondances TER Champagne-Ardenne vers Reims, Charleville-Mézières, Châlons-en-Champagne et Saint-Dizier, par prolongement de certaines liaisons qui faisaient auparavant terminus en gare de Reims-Centre. Ce raccordement, une première sur le réseau à grande vitesse français, a été rendu possible par des travaux d'un montant de 46,8 millions d'euros, inscrits au contrat de plan État-région[2].

Une ZAC de 172 hectares a été planifiée en 2004 autour de la gare. Elle devrait comprendre un parc d'activité de 60 à 70 ha, 25 ha de logements, 30 à 50 ha d'espaces verts et 30 à 40 ha de commerces et zones de loisirs. La première construction d'un groupe de quatre immeubles de bureaux a débuté en février 2010[7].

Plan de voies[modifier | modifier le code]

Plan de voies de la gare de Champagne-Ardenne TGV
Vers Reims - Gare Rail tracks map Vvoie.svg Rail tracks map Vvoie.svg Rail tracks map 0.svg Rail tracks map 0.svg Rail tracks map 0.svg Rail tracks map 0.svg Rail tracks map 0.svg Rail tracks map 0.svg Rail tracks map 0.svg Rail tracks map 0.svg
Vers
Metz-Ville, Nancy-Ville, Strasbourg-Ville ou Lorraine TGV (Gare TGV de Nancy-Metz)
Vers Paris-Est Rail tracks map 0.svg Rail tracks map 0.svg Rail tracks map quai.svg Rail tracks map quai.svg Rail tracks map quai.svg Rail tracks map quai.svg Rail tracks map quai.svg Rail tracks map quai.svg Rail tracks map quai.svg Rail tracks map quai.svg Rail tracks map 0.svg Rail tracks map 0.svg Rail tracks map 0.svg Rail tracks map Dvoie.svg Rail tracks map 0.svg Rail tracks map 0.svg Rail tracks map 0.svg Rail tracks map 0.svg Rail tracks map 0.svg Rail tracks map 0.svg Rail tracks map Mvoie.svg Rail tracks map 0.svg Rail tracks map Vvoie.svg Rail tracks map 0.svg Rail tracks map Dvoie.svg Rail tracks map 0.svg
Vers
Épernay


Le plan de voies affiché ci-dessus n'est qu'un schéma, il ne prétend pas à une exactitude géographique, en particulier en ce qui concerne les échelles ou les directions.


Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Conseil général de l'Environnement et du Développement durable, rapport n° 006773-01 de février 2010, Projet de gare nouvelle dans le secteur d'Arrou-Courtalain, p. 30, consulté le 7 septembre 2010
  2. a et b Dominique Charton, « Nouvelle cathédrale de Reims, la gare d'interconnexion de Bezannes », Les Échos Horizons Régions n°9 du 19 avril 2007, p.31.
  3. a et b Site officiel du TGV Est européen, SNCF
  4. Selon Geneviève Chanzy, chef de projet régional pour le TGV Est, cité par Dominique Charton, op.cit.
  5. Le tramway n'ira pas jusqu'à la gare TGV, l'Union 23 février 2010
  6. Prolongation de la ligne de tramway jusqu'à la gare TGV Grimpera, grimpera pas…, L'Union 7 novembre 2009
  7. Le parc d'affaires terranova sort (enfin) de terre, l'Union 23 février 2010


Origine Arrêt précédent Train Arrêt suivant Destination
Paris-Est Paris-Est TGV Châlons-en-Champagne Bar-le-Duc
Paris-Est Paris-Est TGV Metz-Ville Luxembourg
Paris-Est Paris-Est TGV Nancy-Ville Nancy-Ville
Lille-Europe ou Lille-Flandres
ou Roissy-Aéroport-CDG-TGV
Roissy-Aéroport-CDG-TGV TGV Lorraine-TGV Strasbourg-Ville
Rennes ou Nantes Marne-la-Vallée - Chessy TGV Lorraine-TGV Strasbourg-Ville
Bordeaux-Saint-Jean Marne-la-Vallée - Chessy TGV Meuse-TGV ou Lorraine-TGV Strasbourg-Ville
Terminus Terminus TER Champagne-Ardenne Reims Reims ou Sedan ou
Charleville-Mézières ou
Châlons-en-Champagne ou Épernay